🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

iPhone 3.0 : toutes les nouveautés passées au crible

18 septembre 2018 à 14h41
0

Introduction

0001000002246528-photo-annonce-article-iphone-os3-petit.jpg

Apple a choisi la journée du 17 juin pour distribuer la nouvelle mise à jour des iPhone EDGE et 3G dans le monde entier. Inutile de faire durer le suspense plus longtemps, il faut reconnaitre qu'il s'agit là d'une évolution majeure. Depuis la version 2.2.1, les développeurs d'iPhone OS ont profondément revu leur copie. La firme à la pomme ne s'est pas contentée de combler les lacunes des moutures précédentes, elle a également ajouté un nombre impressionnant de fonctionnalités bienvenues. Nous les avons essayés pour vous et vous proposons de les passer en revue dans le moindre détail. Capacités Web améliorées, ergonomie recalibrée, fonctionnalités additionnelles... le tout nouvel iPhone OS 3.0 n'aura bientôt plus de secrets pour vous !

Jusqu'à ce jour, Apple s'était contenté de faire évoluer timidement son système. Depuis le premier firmware (iPhone EDGE compris), seules deux fonctionnalités majeures avaient fait leur apparition : les écrans multiples de l'interface (limitée à un écran au lancement de l'appareil) et l'arrivée en fanfare de l'App Store qui ouvrait enfin l'iPhone aux applications tierces. Pour la version 3.0, Apple s'est au contraire concentré sur les améliorations apportées au système : non seulement celles-ci sont très significatives, mais en plus, elles couvrent de nombreux domaines. En vrac, parmi les principales nouveautés, on pourra par exemple citer l'arrivée du copier/coller, l'A2DP, le mode modem, l'extension du clavier en mode paysage aux applications de messagerie et de notes, ainsi que bien d'autres choses encore. Ces changements vont dans le bon sens, mais nous avons aussi profité de cet article pour lister les manques qui ne sont toujours pas comblés par cette mise à jour. Assez parlé, entrons dans le vif du sujet sans plus attendre...


0190000002225806-photo-iphone-os-3-0-072.jpg


Vidéo de démonstration






Cette vidéo est extraite des « Vidéonaute », un rendez-vous récurrent qui propose de passer quelques minutes avec les derniers produits mobiles du marché. - Accéder à tous les vidéonautes de Mobinaute.

Spotlight : quand la recherché locale s'invite sur iPhone !

Les aficionados de Mac OS connaissent bien Spotlight, le moteur de recherche local apparu avec Mac OS X Tiger (10.4). Pour ceux et celle qui ne connaissent pas, de nombreux équivalents existent sous Windows. On pourra par exemple citer les célèbre Windows Search, Copernic Desktop Search ou Google Desktop. Sur les environnements mobiles, Apple fait figure de précurseur en étant le premier constructeur à intégrer une telle fonctionnalité de série sur un Smartphone. Sous Symbian, on connaissait déjà T9 Nav et Nokia Search, mais ces programmes n'ont pas toujours été intégrés par défaut (ce fut uniquement le cas avec Nokia Search sur certaines séries).

Le moteur de recherche local Spotlight pourra être atteint en faisant glisser le premier écran d'accueil vers la droite. De là, un champ de saisie proposera de saisir une chaine de caractères. À l'issue de ces manipulations, Spotlight scrutera ses bases de données pour renvoyer une liste de réponses. Cette méthode donne la possibilité d'atteindre presque instantanément n'importe quelle fiche contact, événement du calendrier, fichier de la bibliothèque (audio, vidéo, podacast...), ou programme !





00C8000002225706-photo-iphone-os-3-0-032.jpg
00C8000002225690-photo-iphone-os-3-0-027.jpg
00C8000002225712-photo-iphone-os-3-0-035.jpg

Spotlight est diablement pratique, il scan la quasi-intégralité des données contenues dans l'iPhone.




Les opérations de fichiers

Le copier/coller fait enfin son apparition sur iPhone ! Cette fonction pourra être utilisée lors des saisies de texte (client mail, au hasard). D'autre part, la fonction « copier » est aussi opérationnelle avec les programmes qui ne permettent pas de saisir du texte (navigateur Web, par exemple). Dans la pratique, cette fois encore, les ingénieurs d'Apple prouvent qu'ils ne manquent pas d'idées. En effectuant un double tap sur un mot, on le sélectionne. À l'issue de cette manipulation, deux barres bleues entourent la chaine de caractères mise en surbrillance. Pour modifier l'étendue de la sélection, il suffit de « tirer » sur les poignées (ronds bleus, voir photo d'écran) dans les directions souhaitées. Le système est tellement intuitif que l'on comprend instantanément son fonctionnement ! Autre détail qui prouve le souci du détail : pendant une sélection, une loupe incrustée sur la partie haute de l'écran permet de réaliser des sélections précises à la lettre près. En mode édition de texte, une sélection pourra être coupée, copiée ou collée. Sur un texte non modifiable (avec Safari, par exemple), il est uniquement possible d'atteindre une option de copie.

012C000002225716-photo-iphone-os-3-0-037.jpg
012C000002225724-photo-iphone-os-3-0-041.jpg

L'ergonomie de la fonction de copier/coller est juste excellente.



Fonction d'annulation

Au cours du paragraphe précédent, nous vous avons présenté la fonction de copier/coller. Maintenant, nous verrons qu'en cas de mauvaise manipulation, Apple a pensé à permettre l'annulation d'une commande. En cas de besoin, il suffit de secouer son iPhone pour faire apparaitre une boite de dialogue dédiée. Cette dernière proposera de revenir à l'action précédente lorsque cela est possible. Une telle option permet par exemple d'éviter les crises de nerfs qui sont consécutives à l'écrasement involontairement d'une portion de texte lors de la saisie d'un malheureux caractère. Cette fois encore, les ingénieurs d'Apple ont choisi une manipulation logique. Même si ce n'est pas forcément volontaire, cette fonction « Shake Universal Undo » rappelle le mouvement qu'il faillait faire pour réinitialiser les vieux Télécrans d'antan.



012C000002225728-photo-iphone-os-3-0-043.jpg
012C000002230182-photo-aaa.jpg

Heureusement, une fonction d'annulation accompagne l'option de copier/coller.




Clavier en mode paysage pour tous !

Jusqu'à maintenant, l'excellent clavier tactile en mode paysage était uniquement disponible avec Safari mobile. Désormais, avec la version 3.0 du firmware, tous les programmes pourront en bénéficier ! Pour l'activer, il suffit de basculer le Smartphone en position horizontale (cette fois encore, l'accéléromètre est mis à profit). Les premières applications intégrées à en profiter sont bien entendu Mail, Note, ainsi que l'application de messagerie (SMS, MMS). À l'usage, on apprécie vraiment de pouvoir baisser le taux d'erreurs de frappe de façon significative grâce à ce nouveau SIP ! Finalement, la précision est tellement bonne que cette interface remettrait presque en question l'intérêt de disposer d'un clavier physique.

012C000002225748-photo-iphone-os-3-0-050.jpg
012C000002245782-photo-img-0049.jpg

Le clavier en mode paysage n'est plus réservé à Safari.



Synthèse et reconnaissance vocale

00A0000002225798-photo-iphone-os-3-0-071.jpg
Commençons par les choses qui fâchent : les fonctions de synthèse et de reconnaissance vocale seront uniquement réservées aux futurs propriétaires d'iPhone 3G S... Selon Apple, la puissance de la version 3G ne serait pas suffisante pour supporter ces fonctionnalités. Avec les mobiles compatibles, la fonction de reconnaissance vocale donne la possibilité de composer un numéro de téléphone automatiquement en prononçant le nom d'un contact, et bien plus encore. Par exemple, il sera aussi possible de contrôler toutes les fonctions du lecteur musical (application iPod) en prononçant des commandes vocales.

Pour sa part, la fonction de synthèse vocale (connue sous le nom de VoiceOver) est dérivée de l'iPod Shuffle et de la dernière génération de l'iPod Nano. Cette sorte de « lecteur d'écran » sera en mesure de décrira à voix haute tout de qui se passe sur l'affichage de l'iPhone. En pratique, cela permettra par exemple aux malvoyants de passer des appels, de naviguer sur Internet, de lire un email, d'utiliser une application, ou de prendre le contrôle du lecteur audio.

0078000002225816-photo-iphone-os-3-0-074.jpg

Amélioration du calendrier

Désormais, le calendrier supporte CalDAV (Calendaring Extensions to WebDAV). Ce protocole de calendrier en ligne open source est utilisé par les grands noms du service en ligne. Par exemple, on pourra citer Google Calendar, Yahoo ! Calendar et Outlook Internet Calendars. D'autre part, certaines applications prennent également ce format en charge (c'est le cas notamment de Mozilla Lightning). L'ajout d'un compte CalDAV s'effectue le plus simplement du monde en cliquant sur la touche « Autres » de l'interface d'ajout de comptes emails, contacts, ou calendrier. Les calendriers en ligne CalDAV pourront être modifiés, directement depuis l'iPhone, et être partagés entre plusieurs utilisateurs.

00C8000002225740-photo-iphone-os-3-0-046.jpg
00C8000002225732-photo-iphone-os-3-0-045.jpg
00C8000002225730-photo-iphone-os-3-0-044.jpg

Désormais, le standard CalDAV est supporté.


Synchronisation des notes

L'application Note ne se contente pas d'intégrer un tout nouveau mode paysage, elle corrige également son principal défaut. Cette fois, il est possible de synchroniser l'ensemble de ses notes avec un ordinateur sous Windows ou Mac OS. Les aficionados de l'OS de Redmond pourront réaliser cette synchronisation avec les notes d'Outlook (comme s'il s'agissait d'un Smartphone Windows Mobile professionnel). Sur Mac OS, ces mêmes notes pourront être partagées avec l'application « Mail » .

0280000002225830-photo-iphone-os-3-0-078.jpg
Les notes peuvent être synchronisées avec Outlook ou Mail


Après test, on constate que le système fonctionne plutôt bien. Au début, on regrette simplement l'affichage systématique d'un message d'avertissement lors de l'ajout d'une note (modification de plus de 5% des données qui sont stockées dans l'ordinateur). Ce garde fou prend tout son sens avec les bases de contact et/ou de calendrier importantes (il évite d'écraser malencontreusement un grand nombre de données). En revanche, la fonctionnalité gène plus qu'elle ne rend service avec les notes. Malheureusement, il est impossible de désactiver cette alerte uniquement pour les notes (voir photo d'écran).

01F4000002238430-photo-clipboard02dfdfdf.jpg


00C8000002225744-photo-iphone-os-3-0-048.jpg
00C8000002225742-photo-iphone-os-3-0-047.jpg

Application Note (à droite, message d'avertissement en cas d'ajout de note.).

Prise en charge des casques stéréo Bluetooth

Au passage à la version 3.0, la couche Bluetooth a profondément évolué (excepté pour l'iPhone EDGE). Cette fois, les casques stéréo sans fil sont enfin pris en charge (normes A2DP ). Il faut bien avouer que l'absence de fil apporte un confort d'utilisation non négligeable. Autre point positif : l'utilisation d'un casque de ce type évite les détériorations qui peuvent survenir au niveau de la connectique Jack 3.5 mm. Les personnes qui ont déjà goutées aux joies de l'A2DP pourront en témoigner : après une brève période d'utilisation, il difficile de revenir à un casque traditionnel.

En revanche, sauf erreur de notre part, l'une des caractéristiques essentielles des casques sans fil Bluetooth ne semble pas fonctionner sur l'iPhone ! Lors de nos tests, nous ne sommes pas parvenus à utiliser le profil Bluetooth AVRCP ! Nous avons apparié et utilisé deux casques de marques différentes (Com One et Jabra). Dans les deux cas, les touches permettant de contrôler le lecteur musical depuis le casque étaient inopérantes !! De là à penser qu'Apple souhaite conserver un standard propriétaire pour le contrôle du lecteur musical, il n'y a qu'un pas. Si tel est le cas, un casque stéréo officiel ne devrait pas tarder à voir le jour.


00C8000002245798-photo-img-0057.jpg
00C8000002245796-photo-img-0056.jpg
00C8000002245792-photo-img-0054.jpg

La stéréo fonctionne mais les contrôle du casque sont inopérants ! Carton rouge pour Apple.



Prise de note vocales

Un petit dictaphone intégré fait enfin son apparition. Les mauvaises langues diront (à juste titre) que cette fonctionnalité est déjà présente sur Windows Mobile depuis des années. A cela, on pourrait répondre que le gratuiciel iPhone permettait de prendre des notes vocales (et bien plus encore) depuis des débuts de l'AppStore. Pour en revenir au programme, on remarque de suite le look retro amusant de l'énorme micro d'enregistrement et de son VU mètre associé ! Autre détail amusant : lorsqu'on tapote sur le micro avec l'index, le VU mètre s'affole ! Côté fonctionnalité les notes vocales pourront être envoyées via Mail ou MMS. D'autre part, il est possible de consulter les notes vocales en utilisant le haut-parleur intégré à l'iPhone.

00C8000002225766-photo-iphone-os-3-0-059.jpg
00C8000002225768-photo-iphone-os-3-0-060.jpg
00C8000002245786-photo-img-0051.jpg

Le dictaphone ne manque pas de style.




Capture et retouche des vidéos

Cette fonctionnalité est réservée aux iPhone 3G S. Sur ces mobiles, la version 3.0 du firmware permettra de capturer des petites séquences vidéo avec l'objectif 3 mégapixels. Pour ce faire, depuis le gestionnaire de l'APN, il faudra basculer sur le mode vidéo en activant l'interrupteur tactile situé sur la partie basse de l'écran (voir photo). Les vidéos ainsi capturées pourront être envoyées par MMS, email, sur YouTube ou sur Mobile Me. Pour optimiser les fichiers avant de les envoyer, il est possible d'utiliser un petit programme de montage basique. Ce dernier donne uniquement la possibilité de modifier le point d'entrée et/ou le point de sortie de la vidéo (en clair, cela permet d'extraire un morceau de vidéo d'une séquence complète).

01F4000002234674-photo-vid-o.jpg


Achats et location de vidéo en mode OTA

Tout est dans le titre, l'application iTunes pour iPhone s'ouvre désormais à la vidéo ! Pour l'instant, les utilisateurs européens seront limités aux séries TV (par épisodes ou par saisons complètes) et aux clips vidéo. Par la suite, nous devrions avoir accès aux services de location et/ou d'achats de films. L'achat de vidéo sera bien sûr possible en mode OTA via Wi-Fi, mais il y a fort à parier qu'en 3G, la limite de 10 Mo qui a été fixée par Apple pour l'achat de musique soit également de la partie. À ce sujet, rappelons que l'achat de musique en 3G est possible depuis le 6 janvier 2009.


00C8000002225780-photo-iphone-os-3-0-063.jpg
00C8000002225778-photo-iphone-os-3-0-062.jpg
00C8000002225782-photo-iphone-os-3-0-064.jpg

Désormais, il est possible d'acheter et/ou de louer des vidées depuis l'iPhone.


Amélioration de YouTube

La version 3.0 améliore également l'application intégrée YouTube de manière significative. Cette fois, il est possible de se connecter avec son compte (YouTube) pour accéder à ses listes de lecture, ou à ses abonnements (sortes de flux RSS qui recensent toutes les publications d'un utilisateur en particulier). Bien sûr, on peut également ajouter des vidéos aux listes existantes directement depuis l'iPhone. Une autre fonction sympathique pourra être atteinte depuis le menu de capture vidéo qui est intégré aux iPhones 3G S (uniquement). En effet, les propriétaires du nouveau Smartphone de la firme de Cupertino auront la possibilité d'envoyer directement les vidéos qui ont été capturées depuis le mobile sur YouTube.


00C8000002225786-photo-iphone-os-3-0-066.jpg
00C8000002225784-photo-iphone-os-3-0-065.jpg
00C8000002225790-photo-iphone-os-3-0-068.jpg

Il est désormais possible de gérer son compte YouTube depuis l'iPhone.



Fonction shake

L'iPhone OS 3.0 reprend la fonctionnalité « Shake » déjà présente sur les derniers iPod Nano. Soyons francs, nous n'avons pas affaire à un « killer feature », mais le procédé a au moins le mérite d'être amusant ! Lorsqu'on écoute de la musique avec l'application iPod, il suffit de secouer l'iPhone pour activer le mode de lecture aléatoire. Les secousses suivantes permettent de passer aléatoirement au morceau suivant. Il ne s'agit pas forcément d'une fonctionnalité phare, mais il faut bien reconnaitre que le système est aussi astucieux que pratique.

00C8000002245788-photo-img-0052.jpg
00C8000002245790-photo-img-0053.jpg
00C8000002245792-photo-img-0054.jpg

Secouez l'iPhone, pendant une écoute musicale, vous basculerez automatiquement en mode de lecture

Le MMS fait (enfin) son apparition

Même si on ne peut pas encore dire que le MMS se soit démocratisé, l'absence de prise en charge de ce standard sur un Smartphone aussi abouti restait critiquable. La seconde révision de l'iPhone (version 3G) n'avait pas changé la donne : pour pouvoir consulter ses MMS, il fallait passer par le portail Web d'Orange... L'iPhone OS 3.0 met un terme à cette lacune. Désormais, il est possible d'envoyer et de recevoir des MMS. Rappelons que ces messages multimédias peuvent contenir des fichiers joints de différentes natures (photo, carte de visite, coordonnée Google Maps, fichier audio). D'autre part, dans l'interface de SMS classique, une option d'envoi de photo a été ajoutée. Cette dernière permet de basculer automatiquement sur l'envoi de MMS.

012C000002245808-photo-img-0062.jpg
012C000002245806-photo-img-0061.jpg



Remarque : Attention même si les iPhone sont généralement accompagnés de forfaits DATA illimités, certains opérateurs ne se gênent pas pour facturer l'envoi de MMS en sus. Ainsi, chez Orange, il vous en coutera 30 centimes d'euro par message, à moins d'opter pour une option SMS et MMS illimités à 5 euros par mois.


Push notification

00A0000002245778-photo-img-0047.jpg
Le firmware estampillé 3.0 ne donne toujours pas la possibilité d'exécuter des applications en tâche de fond (en dehors des programmes natifs Mail et Safari mobiles qui utilisent une sorte de mode « sommeil »). Apple brandit l'argument du problème de la perte d'autonomie qui est engendrée par l'exécution simultanée de plusieurs applications. Le véritable motif de cette absence doit également trouver ses origines dans les problèmes de stabilité qui peuvent découler du multitâche.

Heureusement, les « Push notifications », initialement prévues pour la version 2.0, font enfin leur apparition.. Grâce à cette fonctionnalité, il est désormais possible de recevoir différents types de notifications sans avoir à exécuter un programme en tâche de fond. Sans surprises, les clients de messagerie instantanée seront probablement les premières applications à bénéficier de cette
0078000002225832-photo-iphone-os-3-0-079.jpg
avancée. Il nous tarde déjà de pouvoir tester cette fonctionnalité avec ou .

Sur le plan technique, toutes les notifications passeront obligatoirement par un serveur central administré par Apple. Du côté du mobile, les messages d'avertissement pourront prendre trois formes différentes. L'utilisateur pourra être averti par un signal sonore, par un message texte affiché au premier plan (comme avec les SMS) ou plus simplement par un badge localisé sur l'icône d'une application (à la manière de Mail dont l'icône indique le nombre de nouveaux messages reçus en rouge dans un angle de l'icône du programme).


Possibilités de jeu en réseau local

Jusqu'à présent, la couche Bluetooth était particulièrement limitée (c'est un euphémisme). En fait, cette interface sans fil pouvait uniquement être utilisée conjointement avec une oreillette mono de marque Apple... Il n'était pas question de pouvoir transférer des fichiers, ou même de synchroniser ses PIM. Dans le chapitre consacré au multimédia, nous avons mentionné l'avancée majeure que constitue la prise en charge de la norme Bluetooth Stéréo. Ici, nous nous intéresserons aux fonctions de réseau local. Avec la mouture 3.0 du firmware, il est désormais possible de faire communiquer deux iPhones via Bluetooth. Les jeux vidéo devraient être les premières applications à profiter de cette interconnexion. Au passage, on pourra également s'étonner du choix qui a consisté à privilégier le Bluetooth par rapport au Wi-Fi. Apple a probablement préféré optimiser l'autonomie de son Smartphone fétiche.

01F4000002245810-photo-p2p.jpg


Un client mail mis a jour

Le client mail a également été mis à jour. Cette fois, comme nous l'avons mentionné, un mode paysage a été implémenté. Grâce à cela, il est possible de réduire le nombre d'erreurs de frappes de façon significative en utilisant le large clavier virtuel tactile. On remarque cette nouveauté presque instantanément. Pourtant, une seconde amélioration significative plus discrète est de la partie ! Cette dernière concernera tout particulièrement, les utilisateurs qui disposent de plusieurs boites mail. Désormais, la levée de courriel se fait uniquement pour une boite lorsque celle-ci est ouverte. Avant la version 3.0, toutes les boites étaient rafraichies automatiquement dès ouverture de l'application (ce qui pouvait prendre un temps considérable dans certains cas).

012C000002245782-photo-img-0049.jpg
012C000002245972-photo-iphone1.jpg

Clavier en mode paysage et vérification unique des boites lors de leur ouverture.

Les améliorations Web diverses

Certains hotspots Wi-Fi fermés nécessitent obligatoirement de s'identifier en soumettant un nom d'utilisateur et un mot de passe. Maintenant, Safari mobile est en mesure de retenir ces données d'authentification pour éviter de devoir systématiquement les ressaisir. D'une manière plus générale, le petit navigateur Web d'Apple Est désormais capable de mémoriser les données des formulaires (voir photo d'écran ci-dessous). Enfin, les développeurs de Cupertino ont également intégré un dispositif antifishing qui déclenche un message d'avertissement lors de la visite d'un site sensible.

00E5000002225752-photo-iphone-os-3-0-052.jpg
00E5000002225750-photo-iphone-os-3-0-051.jpg

01DA000002226580-photo-clipboard01.jpg

Connexion automatique aux hotspots, antifishing, streaming http... Safari mobile évolue lentement, mais surement.


Quand l'iPhone se transforme en modem de poche !

Cette fonctionnalité fait partie des nouveautés les plus attendues. Elle consiste à partager la connexion Internet GSM ou 3G de l'iPhone de manière à pouvoir l'utiliser sur un PC ou un Mac portable (par exemple). Une telle option donne donc la possibilité de se connecter à Internet sur 99 % du territoire français (les opérateurs couvrent presque tout l'Hexagone en EDGE) ! Cette nouvelle possibilité est particulièrement alléchante dans la mesure où elle met enfin un terme à la recherche souvent vaine de point d'accès Wi-Fi providentiels.

00FA000002225822-photo-iphone-os-3-0-077.jpg
00FA000002225820-photo-iphone-os-3-0-076.jpg

Le mode modem : sympathique, mais en fonction des opérateurs, la pullule tarifaire pourra être difficile à avaler.


Même si l'iPhone rattrape son retard sur certains environnements nomades (Windows Mobile proposait déjà cette option), il conviendra tout de même d'éviter de crier victoire avant l'heure. Aux États-Unis, AT&T a purement et simplement supprimé cette fonction. En France, Orange a déjà abattu ses cartes : l'option modem (illimitée) est facturée la bagatelle de 30 euros par mois en plus de l'abonnement data standard (qui coute déjà une quarantaine d'euros).

Le streaming HTTP audio et vidéo

0096000002234780-photo-fotolia-5347217-m.jpg
Désormais, Safari mobile est en mesure de supporter le streaming HTTP audio et vidéo. En effet, depuis la ratification de la norme HTML 5 (standard du Web), il est possible de diffuser des médias en flux continu sur la toile sans qu'il soit nécessaire d'installer un quelconque programme ou plug-in de navigateur. En clair, cette fois, on peut profiter du multimédia Web en se passant du fameux standard Flash d'Adobe ! L'idée est excellente dans la mesure où ce procédé devrait connaitre un essor considérable à moyen et long terme. Toutefois, à l'heure actuelle, la majorité des grands sites s'appuient sur la technologie Flash (YouTuble, DalyMotion, etc.). En conclusion, le procédé est prometteur, mais pour l'instant, il ne saurait nous faire oublier l'absence de plug-in Flash sous Safari mobile.

Une boussole de poche

0050000002235194-photo-compass.jpg
Une boussole de poche fait son apparition avec la version 3.0 du firmware. Attention toutefois, cette fonctionnalité sera réservée aux seuls utilisateurs d'iPhone 3G S. Ceci s'explique par le fait que le programme s'appuie sur un nouveau composant matériel (dont seul le nouvel iPhone est équipé). Dans la pratique, en plus de l'application associée, la boussole numérique ajoutera une fonction d'orientation automatique de la carte dans Google Maps. D'autre part, ce composant pourrait proposer les mêmes options que sur Android avec Google Street View (orientation automatique de l'angle de vue lorsqu'on tourne le mobile autour de soi).


Les programmes de navigation GPS arrivent (enfin)

Désormais, les éditeurs vont (enfin) pouvoir proposer des programmes d'assistance à la navigation. Les grands noms du secteur que sont Tom-tom, Navigon ou CoPilot sont sur le point de finaliser les versions commerciales de leurs produits. Mieux encore, l'application Tom-tom iPhone a d'ores et déjà été présentée officiellement par Apple (elle pourra être accompagnée par un support de fixation auto officiel). Au final, l'annonce de l'arrivée de cette nouvelle famille de programme permettra enfin de combler une lacune majeure de l'iPhone par rapport aux OS mobiles concurrents (Windows Mobile en tête), ce qui est une excellente chose. Il ne reste qu'à connaitre le modèle économique qui sera retenu... Espérons que l'option « abonnement obligatoire » ne soit pas adoptée par la majorité des protagonistes.




Fonction de géolocalisation de l'iPhone

Grâce à la fonction justement nommée « Find My Phone », il est possible de localiser instantanément son téléphone en utilisant un ordinateur connecté à Internet. Pour ce faire, il faut se connecter sur le portail de Mobile Me. De là, la position géographique du mobile est indiquée sur une carte Google Maps. Attention, le service n'est pas gratuit. Pour pouvoir en bénéficier, il faudra impérativement souscrire un abonnement à Mobile Me (pour en savoir plus sur ce service, n'hésitez pas à consulter le test de MobileMe. de notre confrère Clubic). Cette nouvelle possibilité dissuadera-t-elle les voleurs ? Il ne faut pas trop y compter, mais les ingénieurs d'Apple ont bel et bien envisagé cette possibilité. Aussi, ils sont allés au bout des choses en permettant d'effacer toutes les données qui sont stockées dans le mobile à distance ! Les professionnels (et les autres) apprécieront probablement cette délicate attention.



D'autre part, les distraits qui ont l'habitude d'égarer leur Smartphone n'ont pas été oubliés. Toujours depuis le site Mobile Me, il est possible de déclencher une sonnerie sur le téléphone. Certes, à la maison, il suffit d'appeler son mobile depuis un fixe pour obtenir une fonctionnalité similaire. En revanche, la sonnerie « Find My Phone » fonctionne même si l'appareil est en mode vibreur. Soyons francs, ces fonctionnalités ne sont pas majeures, même elles restent tout de même sympathiques.

0226000002235024-photo-locate.jpg

Le contrôle parental

Une fonction de contrôle parental fait son apparition sur iPhone. Cette fonctionnalité avait déjà été intégrée sur le système « desktop » d'Apple dans la version 10.5 de Mac OS X (Leopard). Dans la pratique, il sera possible d'activer ou de désactiver les fonctions principales du téléphone (musique, Web, appareil photo, etc.). De plus, pour les musiques, les films, les séries TV et les applications, une grille de classification fait son apparition. Elle permet de bloquer l'accès aux utilisateurs dont l'âge est inférieur aux recommandations. Pour modifier tous ces paramètres, il faudra bien évidemment saisir un code d'authentification (à quatre chiffres). Même si l'iPhone est surtout destiné à un public d'adultes, les parents d'enfants mineurs équipés de ce Smartphone
apprécieront probablement cette initiative. En outre, la présence d'un système de classification sur l'App Store permettra peut être d'éviter le rejet abusif d'applications par Apple, certains livres électroniques en ayant notamment fait les frais.

00C8000002225758-photo-iphone-os-3-0-055.jpg
00C8000002225760-photo-iphone-os-3-0-056.jpg
00C8000002225762-photo-iphone-os-3-0-057.jpg

Le contrôle parental permet de verrouiller l'accès a certains médias et/ou applications.

iPhone OS 3.0 : le firmware parfait ?

Il ne fait aucun doute que cette mouture estampillée 3.0 est une révision majeure. On peut dire qu'Apple a corrigé les principaux manques qui étaient souvent reprochés à l'iPhone (A2DP , mode modem, copier/coller, applications GPS, etc.). Le constructeur ne s'est pas arrêté en si bon chemin, il a également apporté une foule d'autres améliorations moins importantes. Pourtant, cela ne doit pas nous faire oublier que l'iPhone n'est pas encore un appareil parfait. La marge de progression est-elle importante ? Pour le savoir, nous avons essayé de lister une partie des points qui pourraient encore être améliorés. Dans certains cas, les requêtes paraitront utopiques, mais nous avons tout de même préféré les mentionner.

  • Mode USB Mass Storage : Sur la grande majorité des Smartphones concurrents (systèmes fermés y compris), il est possible d'activer un mode « USB Mass Storage ».
    0096000001545888-photo-logo-de-l-usb-2-0.jpg
    Cela permet d'utiliser la mémoire de stockage comme s'il s'agissait d'une simple clef USB. Non seulement cette fonction est très pratique, mais en plus, elle permet de s'affranchir des problèmes de compatibilité. En effet, ce mode permet d'éviter de passer par un utilitaire de synchronisation limité à un environnement en particulier (Windows et Mac OS pour iTune, par exemple). On trouve certes quelques applications tierces permettant de pallier en partie cette absence, mais le mode UMS serait de loin le plus pratique.

  • Gérer ses musiques avec l'explorateur de fichiers : Puisque l'on parle d'un éventuel mode USB, on peut aussi aborder le problème de la gestion des fichiers multimédia.
    0078000000207632-photo-logo-news-premium-itunes-musique.jpg
    Il est dommage de devoir systématiquement passer par iTunes alors qu'un simple copier/coller vers l'appareil mobile pourrait faire l'affaire. D'autre part, de nombreux utilisateurs préfèrent encore gérer leur musique manuellement en la classant par répertoire sans passer par un gestionnaire de bibliothèque (de type iTunes, Winamp, Songbird, J.River ou autre).

  • Synchronisation d'un répertoire Avec certains appareils mobiles concurrents
    005A000002235256-photo-logo-synchronisation-dossier.jpg
    (sous Windows Mobile, par exemple), il est possible de synchroniser un répertoire avec une machine de bureau ou un ordinateur portable. Cette option est très pratique dans la mesure où elle donne la possibilité de travailler sur un même fichier depuis un environnement mobile où « desktop » selon la situation. Par exemple, cette solution technique est idéale pour gérer une base de mots de passe unique avec les versions mobiles et desktop de Keepass.

  • Une vraie gestion de tâche : Nous l'avons vu, l'iPhone OS 3.0 intègre désormais un
    0051000002235260-photo-logo-engrenage.jpg
    système de Push Notification. Ce dernier permettra par exemple de recevoir des messages instantanés sans qu'il soit nécessaire de faire tourner un programme en tâche de fond. L'idée est bonne, mais cela ne remplacera jamais une vraie gestion des tâches. Le fait qu'il soit impossible d'exécuter deux applications tierces simultanément empêche par exemple d'écouter une Web radio en streaming (voir ) pendant que l'on navigue sur le Web.

  • Support du Flash
    0055000001144434-photo-logo-flash-adobe.jpg
    : Désormais, Safari mobile prend une dimension multimédia avec l'arrivée du support du streaming audio et vidéo (introduit par le standard HTML5). L'idée est bonne, mais pour l'heure, les principaux sites de streaming audio et vidéo n'utilisent pas ce format de diffusion. En l'absence de véritable support flash, Safari mobile se prive de la majorité des contenus multimédias publiés sur le Web.

  • Un partage Internet incomplet : Le firmware 3.0 introduit (enfin) un mode modem.
    006D000001937240-photo-internet-logo.jpg
    La connexion EDGE ou 3G (si disponible) du mobile pourra donc être partagée sur un ordinateur via Bluetooth ou USB. L'arrivée de cette fonction très attendue est une bonne chose, mais il ne faut pas oublier que l'option est réservée à un utilisateur unique ! Ce n'est absolument pas le cas sur Windows Mobile ou sous Symbian lorsqu'on partage sa connexion Internet en Wi-Fi en utilisant ou JoikuSpot Light.

  • Et la bureautique dans tout ça ? Depuis de nombreuses années, il est possible
    0096000002235284-photo-word-excel-powerpoint.jpg
    d'éditer un document texte, un tableau ou une présentation sur un appareil Windows mobile. Nous devons toutes ces possibilités à l'intégration native d'une petite suite Office miniature. Pour l'heure, il est impossible de s'adonner à la bureautique sur un iPhone. D'autre part, on pourra profiter de ce paragraphe pour rappeler que les claviers Bluetooth (ainsi que les souris sans fil) ne sont toujours pas supportés.

  • Gestion de fichiers sur mobile :
    006E000002235232-photo-logo-explorateur-de-fichiers.jpg
    Apple considère qu'un gestionnaire de fichiers est inutile sur un appareil mobile. Pourtant, même s'il n'est pas forcément nécessaire de tomber dans l'exhaustivité d'un (sur Windows Mobile), un tel programme n'aurait pas de mal à trouver son utilité (et donc, son public). Malheureusement, pour le moment, cette fonctionnalité est réservée aux utilisateurs qui ont déverrouillé leur iPhone (Jailbreak).

iPhone OS 3.0 : le firmware parfait ?

On pourrait croire que l'iPhone OS 3.0 corrige tous les défauts de ses prédecesseurs mais voici encore d'autres points qui nous paraissent manquer à cette mise à jour :

  • Plus d'outils de communication :
    005A000001848626-photo-logo-msn-full.jpg
    Les logiciels alternatifs de messagerie instantanée ne manquent pas, mais pour l'heure, on ne dispose toujours pas d'un véritable client MSN. Puisque l'on aborde le sujet, l'intégration d'un véritable client SIP serait également la bienvenue. Cela permettra de s'adonner à la VoIP en toute facilité. À première vue, cette requête parait utopique. Pourtant, de nombreux Smartphones Windows mobile et Symbian intègrent déjà un client SIP.

  • À propos de la vidéo :
    0078000000045120-photo-divx-logo.jpg
    Les iPhones sont dotés d'un excellent lecteur vidéo, mais malheureusement, ce dernier est uniquement capable de lire les fichiers .MP4 encodés en H264. Exit donc le Divx et à ses nombreuses variantes. Cette limitation est d'autant plus étrange lorsqu'on sait que certains téléphones de moyenne gamme sont capables de décompresser et lire des films Divx de 700 Mo à la volée (voir test du Samsung Player Pixon).

  • Un écran d'accueil très limité :
    005A000002235490-photo-home.jpg
    L'iPhone OS 3.0 ne fait pas évoluer l'écran d'accueil d'un iota. On y retrouve toujours l'affichage de l'heure, de la date, ainsi que le niveau de charge de la batterie. Ces informations sont utiles, mais il est regrettable que l'on ne puisse pas ajouter une touche de customisation. Nous pensons bien sûr à l'ajout d'indicateurs supplémentaires. Par exemple, on aurait apprécié de pouvoir consulter les dernières occurrences du calendrier ou les informations météo.

  • Le classement des applications par catégories :
    006E000002235474-photo-icons2.jpg
    À l'origine, l'interface ornée d'icônes à panneaux multiples n'a pas été prévue pour accueillir un grand nombre de programmes. Rappelons qu'avec les premières versions de l'iPhone OS, il était impossible d'ajouter des applications, qu'elles soient de type Web ou natives. Ce petit problème entraine une conséquence : actuellement, les « AppStoreovores », ont parfois du mal à mettre la main sur l'icône des applications qu'ils souhaitent lancer. Le tout nouveau Spotlight règle une partie du problème, mais on apprécierait tout de même de pouvoir classer les applications par catégories.


  • Un cadeau pour les joueurs : Ce paragraphe est teinté d'une douce utopie. Pourtant, la question mérite tout de même d'être débattue. Depuis son
    0078000002235406-photo-manette-bt.jpg
    lancement, l'AppStore regorge de jeux vidéo de très grande qualité (il n'y a qu'à jeter un œil à Hero of Sparta et pour s'en convaincre). Seul problème : certains types de jeux ne prêtent vraiment pas à l'exercice du tout tactile. On pourra par exemple citer le cas des jeux de course, des jeux de vaisseaux, des beat them all, des jeux de plate-forme et des jeux de sport. Cette constatation nous pousse à rêver d'une éventuelle compatibilité avec l'un périphérique de jeu sans fil Bluetooth existant (PS3 ou Wii). Cette douce illusion pourrait devenir réalité un jour. Les projets comme (utilisation de la Wiimote avec un Smartphone Symbian) nous prouvent qu'une lueur d'espoir existe. D'autre part, on pourra également penser à des périphériques de type BGP100, ou Zeemote.

  • Et les widgets mobiles ? Chez la concurrence, plusieurs percées ont vu le jour, que ce soit sous forme
    00AA000000520785-photo-logo-article-widgets.jpg
    de programme natif ou d'applications à télécharger séparément. Par exemple, on peut citer les widgets de la fameuse interface « TouchWizz » de Samsung, l'excellent « bureau » d'Android sur trois panneaux, ou WidSets sur les Smartphones Nokia.. Pour l'heure, chez Apple, les widgets ne parviennent pas encore à sortir des environnements de bureau. Le fameux « dashboard » de Mac OS X aura-t-il une chance de débarquer un jour sur iPhone ? Si tel est le cas, il faudra attendre une prochaine révision du firmware étant donné que la version 3.0 fait toujours l'impasse sur cette fonctionnalité.

  • 3G, Edge et data : l'option manquante ?
    006E000002235426-photo-dana-s-rothstein-fotolia-com-logo-interrupteur.jpg
    Avec l'arrivée de l'iPhone 3G S, l'iPhone 3G devrait devenir plus abordable. Sur le moyen et long terme, il y a de fortes chances pour que l'iPhone parvienne à séduire un public qui dépasse le cadre des technophiles qui sont prêts à payer le prix fort pour un forfait data. Par exemple, on peut penser à toutes les personnes qui se rabattent sur le marché d'occasion pour éviter les abonnements liés. Seul problème, dans ce cas, il n'est toujours pas possible de désactiver purement et simplement la liaison data pour éviter les mauvaises surprises de fin de mois. Cette fois encore, pour bénéficier d'une telle fonctionnalité, il faut impérativement passer par la case « jailbreak ».


  • Synchronisation locale des PIM sans fil Il est vraiment étonnant qu'aucune option de synchronisation sans fil des PIMs en local ne soit proposée. Certains
    00C8000002235430-photo-logo-recycler-synchroniser.jpg
    systèmes mobiles concurrents permettent par exemple d'effectuer une synchronisation des contacts, du calendrier, des tâches (etc.) via une liaison Bluetooth. Cette absence est d'autant plus étrange qu'iSync (programme de synchronisation intégré à Mac OS) fonctionne parfaitement en Bluetooth ! Finalement, il est tout de même possible de réaliser une synchronisation en mode OTA mais pour cela, il faut passer par une liaison Web en utilisant Mobile Me ou Exchange. En dehors d'astuces comme , ces services en ligne sont souvent payants.

  • Le média musical manquant : Ce n'est plus un secret pour personne, à l'heure actuelle, Apple domine très largement le monde des baladeurs numériques. Pourtant, ce
    0064000002235432-photo-live-radio.jpg
    succès nous ferait presque oublier qu'un format essentiel de diffusion musicale est aux abonnés absents sur les totalités des appareils de la marque... Nous pensons aux centaines de radios diffusées en streaming sur Internet (Shoutcast d'AOL en tête). Ne soyons pas naïfs, cette fonctionnalité n'est pas prête de débarquer. La musique se monnaye sur l'iTune store alors qu'elle est diffusée gratuitement sur les radios Web. En conséquence, il serait tout à fait étonnant que les responsables d'Apple scient la branche sur laquelle ils sont confortablement assis.

Amélioration de l'ergonomie


FonctionnalitéiPhone EDGEiPhone 3GiPhone 3G S
Spotlight (recherche locale)OUIOUIOUI
Copier/collerOUIOUIOUI
Fonction d'annulation OUIOUIOUI
Clavier en mode paysageOUIOUIOUI
Synthèse et reconnaissance vocaleNONNONOUI


Les fonctions d'agenda et répertoire avancé


FonctionnalitéiPhone EDGEiPhone 3GiPhone 3G S
Amélioration du calendrier OUIOUIOUI
Synchronisation des notes OUIOUIOUI


Les nouvelles fonctions multimédia


FonctionnalitéiPhone EDGEiPhone 3GiPhone 3G S
Le Bluetooth StéréoNONOUIOUI
MagnétophoneOUIOUIOUI
Capture et retouche des vidéos NONNONOUI
Achats et location de vidéoOUIOUIOUI
Amélioration de YouTubeOUIOUIOUI
Fonction shakeOUIOUIOUI


Des outils de communication remis au gout du jour


FonctionnalitéiPhone EDGEiPhone 3GiPhone 3G S
Le MMSNONOUIOUI
Push notification OUIOUIOUI
Possibilités de jeu en réseau localOUIOUIOUI
Un client mail mis a jourOUIOUIOUI


iPhone OS 3 à l'assaut du Web !


FonctionnalitéiPhone EDGEiPhone 3GiPhone 3G S
Safari évolueOUIOUIOUI
Le mode modemNONOUIOUI
streaming HTTPOUIOUIOUI


GPS et géolocalisation


FonctionnalitéiPhone EDGEiPhone 3GiPhone 3G S
Une boussole de pocheNONNONOUI
La navigation GPSNONOUIOUI
Fonction de géolocalisation de l'iPhone OUIOUIOUI


Une autre nouveauté bienvenue


FonctionnalitéiPhone EDGEiPhone 3GiPhone 3G S
Contrôle parentalOUIOUIOUI
Alors que tout le monde attendait des annonces fracassantes concernant les spécifications techniques du nouvel iPhone, le principal vent de fraicheur a finalement été apporté par la nouvelle couche logicielle 3.0. L'iPhone 3G S constitue une évolution mineure de son homologue 3G. En revanche, la nouvelle version de l'iPhone OS tranche radicalement avec les moutures précédentes. Tout d'abord, ce nouveau firmware 3.0 vient combler les principales lacunes des versions précédentes. En vrac, on pourra par exemple citer l'arrivée remarquée du Bluetooth Stéréo (A2DP), du clavier virtuel en mode paysage, de la fonction modem, d'une option de copier/coller ainsi que la synchronisation des notes. Finalement, cette mise à jour tue dans l'œuf toutes les critiques qui étaient formulées à l'encontre des principales lacunes de l'iPhone OS. D'autre part, pour souligner l'excellent travail qui a été réalisé par les développeurs californiens, ajoutons également que cette version 3.0 semble être relativement stable (ce qui n'était pas le cas de la version 2.0). Au final, on peut même dire que les nouvelles fonctionnalités et autres modifications sont tellement nombreuses qu'il est étonnant qu'Apple n'ait pas souhaité les réserver à l'iPhone 3G S. Les personnes qui avaient déjà craqué pour le téléphone fétiche de la firme de Cupertino ne s'en plaindront pas, même si les utilisateurs du modèle EDGE regretteront probablement l'absence de certaines fonctionnalités (A2DP en tête). En conclusion, même si elle n'est pas encore forcément parfaite (absence remarquée de l'AVRCP ainsi que les différents points que nous avons mentionnés dans les deux paragraphes précédents), cette nouvelle révision logicielle prouve que cette fois, le système mobile d'Apple est arrivé à maturité.

0280000002225634-photo-iphone-os-3-0-003.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

OS 3.0 : l'iPhone enfin arrivé à maturité ?
Warner Music et Imeem se réconcilient
RH : Petite levée de fonds pour DoYouBuzz.com
Mozilla invite la communauté à partager son savoir
Jalios associe gestion de contenu et réseau social
Bing : un sous-domaine pour le contenu pornographique
Concours et version française de  Runes Of Magic
Mac OS X : mise à jour Java pour Tiger et Leopard
ngmoco : l'ex patron de Sega USA se lance dans les jeux sur iPhone
Téléchargements MP3 : La Fnac s'aligne sur Amazon.fr
Haut de page