ATI Radeon 9800 XT et Radeon 9600 XT

le 15 octobre 2003 à 16:00
 0

De nouveaux pilotes : les CATALYST 3.8



0096000000056922-photo-logo-ati-catalyst-small.jpg
Les derniers pilotes d'ATI, que nous avons employé pour ce test, sont les CATALYST 3.8. Disponibles depuis peu au téléchargement ces Drivers offrent avant tout de nouvelles fonctionnalités. La première différence notoire est la disparition des panneaux Direct3D et OpenGL au profit d'un seul et même onglet 3D au sein duquel on retrouve les options de réglages de la qualité d'image. Le pilote propose automatiquement un réglage équilibré pour les jeux Direct3D ou OpenGL et il est bien entendu possible de définir des options personnalisées tant pour les paramètres FSAA que pour l'Anisotropic Filtering. Il est également possible de sauvegarder vos paramètres sous forme de profils afin d'accélérer vos futurs réglages. ATI en profite pour introduire une nouvelle fonction baptisée SmartShader. L'activation des effets SmartShader applique automatiquement à n'importe quel jeu, qu'il soit DirectX ou OpenGL, un effet de votre choix grâce aux Pixel Shaders. Avouons-le il s'agit là d'un vrai gadget qui s'il est amusant quelques minutes a pour effet de dégrader significativement les performances.

017C000000060327-photo-ati-exemple-des-smartshaders.jpg

Un effet SmartShader d'inversement de couleur sous Quake III

Les CATALYST 3.8 proposent pour la première fois une fonction dite VPU Recover. Activée, elle permet dans certains cas d'éviter un plantage complet de la machine. Schématiquement, il arrive en effet que le problème provienne d'un défaut de communication entre la carte graphique et son pilote. VPU Recover permet de remédier à ce genre de situation en réinitialisant simplement le VPU. Dans le pire des cas, les applications en cours ne sont pas "sauvées" mais le bureau Windows redevient, lui, totalement fonctionnel. La fonctionnalité est appréciable mais pas franchement indispensable vu que les crashs de ce type sont avouons-le assez rares.

0118000000060330-photo-drivers-ati-3-8-3.jpg
0118000000060331-photo-drivers-ati-3-8-4.jpg
0118000000060332-photo-drivers-ati-3-8-5.jpg

Les CATALYST font peau neuve !

L'autre nouveauté majeure des CATALYST 3.8 est la fonction OverDrive que nous avons évoqué précédemment. Celle-ci n'est fonctionnelle qu'avec les VPU de dernière génération à savoir les Radeon 9800 XT et Radeon 9600 XT. En activant cette fonctionnalité, les pilotes vont overclocker dynamiquement et automatiquement le processeur graphique pour obtenir de meilleures performances. Grâce à la présence de sondes thermiques sur les deux dernières cartes d'ATI, la fonctionnalité OverDrive surveille en permanence la température du VPU afin d'éviter tout dommage au matériel. Si le VPU chauffe trop, la fonction OverDrive ramènera automatiquement la vitesse de fonctionnement à la fréquence initiale du VPU. L'OverDrive ne permet toutefois pas de régler manuellement la vitesse de fonctionnement souhaitée du VPU. On regrettera aussi qu'il ne soit pour l'heure pas possible d'obtenir la température de fonctionnement du processeur, alors qu'une sonde thermique est présente...

0118000000060328-photo-drivers-ati-3-8-1.jpg
0118000000060329-photo-drivers-ati-3-8-2.jpg

Paramètres 3D avancés

Les derniers pilotes CATALYST proposent enfin quelques améliorations au niveau de la gestion des sorties TV avec notamment le support du PanScan pour éviter les problèmes de lignes noires apparaissant sur certains écrans cathodiques peu catholiques. Le module Hydravision, qui pour mémoire gère l'affichage multiécrans, se voit remis au goût du jour avec un rafraîchissement de son interface. Enfin, un petit utilitaire de désinstallation des pilotes a été ajouté ce qui permet de désinstaller proprement les drivers, pratique pour nous les testeurs !


Quid de la qualité d'image ?



Ces deniers temps, beaucoup de polémiques ont eu lieu autour de la qualité du rendu obtenu avec les cartes de nos deux protagonistes et antagonistes de la 3D que sont ATI et NVIDIA. Il faut admettre que l'origine du débat s'est fondée sur une version des pilotes Detonator qui abaissait significativement la qualité graphique pour améliorer les performances de rendu. Tout à fait condamnable cette pratique a fait pas mal de tort à NVIDIA et la firme au caméléon a quelque peu tardé à réagir avant de finalement annoncé la fin des optimisations et la mise en place d'une charte de bonne conduite. Alors qu'en est-il aujourd'hui ? Il est en effet intéressant et important de comparer la qualité graphique du rendu du R360 à celle délivrée par le NV35 avec les derniers pilotes disponibles à cette date. Pour ce faire nous avons fait quelques captures en utilisant 3DMark 2003 et AquaMark 3. A la lumière des résultats obtenus il est un fait apparent que quelques différences subsistent entre le rendu ATI et NVIDIA. Toutefois celles-ci semblent véritablement mineures. Sous AquaMark 3.0 la principale différence concerne le teint de la fumée qui est plus foncée chez ATI que chez NVIDIA. On peut également trouver que la fumée ATI est un peu plus détaillée que son homologue NVIDIA mais de là à dire qu'elle est plus belle, il y a un pas que je n'oserai franchir. Le reste de la scène semble identique avec à mon sens une netteté et une précision accentuée du rendu de l'herbe avec le Radeon 9800 XT. La scène Nature de 3DMark 2003 est plus difficile à cerner tant les deux rendus sont proches. On notera quelques détails différents entre le rendu NVIDIA et ATI mais rien qui n'altère réellement la qualité graphique.

0118000000060304-photo-aquamark-3-0-nv35-detonator-52-14.jpg
0118000000060305-photo-aquamark-3-0-r360-catalyst-3-8.jpg

Aquamark 3.0 : à gauche le rendu NVIDIA avec le GeForce FX 5900 Ultra et les Detonator 52.14, à droite le rendu ATI avec les CATALYST 3.8


0118000000060306-photo-3dmark-2003-nature-nvidia-geforce-fx-5900-ultra-detonator-52-14.jpg
0118000000060307-photo-ati-radeon-9800-xt-3dmark-2003-nature-catalyst-3-8.jpg

3DMark 2003, scène Nature : à gauche le rendu NVIDIA sur NV35, à droite le rendu ATI sur R360

En d'autres termes et à la lumière de ces observations NVIDIA semblent avoir remédié de façon tout à fait satisfaisante aux problèmes de qualité d'image avec sa nouvelle génération de pilotes Detonator 50. Sans surprise le rendu ATI est excellent et ne souffre d'aucune critique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Cartes graphiques AMD

En début de semaine, sans en faire de publicité particulière en occident, AMD a lancé sa Radeon RX 560 XT, une puce milieu de gamme exclusivement commercialisée en Chine. Cette nouvelle venue s’intercale entre les Radeon RX 570 et 560 sur ce marché, explique le site spécialisé AnandTech.
De nouvelles informations glanées par WCCFtech laissent entendre que les GPU Navi de AMD, gravés en 7 nm, pourraient être lancés un mois à peine après les CPU Ryzen 3.
Le dernier rapport de l’institut Jon Peddie Research nous apprend que NVIDIA a surperformé au dernier trimestre 2018. Et là où l’équipe verte caracole, AMD piétine.
Comme tous les trimestres, le spécialiste des études de marché du secteur informatique Jon Peddie Research, publie son Market Watch concernant les expéditions de GPU. Pour le quatrième et dernier trimestre de 2018, seul Intel s’en sort assez bien grâce à ses iGPU puisque les ventes d’ordinateurs ont progressé, mais la chanson est bien différente pour NVIDIA et AMD.
La Radeon VII ne restera pas longtemps sans support UEFI, AMD était sur le coup. La marque a d'ores et déjà indiqué avoir mis à disposition de ses partenaires un Bios vidéo UEFI pour sa dernière carte graphique. La mise à jour devrait aussi pouvoir se faire très facilement depuis le site officiel d'AMD.
Malgré un calendrier fixant la sortie des nouvelles cartes graphiques sur Navi à l’été 2019, le carnet de commandes trop chargé des fondeurs pourrait pousser AMD à repousser leur sortie au dernier trimestre.
AMD ne traîne pas. Après avoir lancé ses drivers Adrenalin 2019 Edition 19.1.2, la firme enchaîne sans faiblir avec le déploiement de ses pilotes Adrenaline 2019 19.2.1, disponibles dès à présent.
À une grosse semaine de la sortie des Radeon VII de AMD, un premier benchmark vient confirmer une hausse des performances de près de 30% par rapport à Vega 64.
AMD a publié la nouvelle version de ses drivers Radeon (ou le Radeon Software Adrenalin 2019 Edition 19.1.2 pour les amateurs de tournures alambiquées), elle apporte notamment le support pour Resident Evil 2, Anthem, mais aussi Tropico 6, tout en corrigeant quelques bugs listés ici par AMD.
Des versions… de référence. En effet, et comme nous le supposions dès les rumeurs de faible stock en provenance de AMD, les partenaires AIB ne semblent pas autorisés à proposer des versions custom de la future Radeon VII.
La prochaine carte graphique d’AMD profitera de pilotes adaptés dès le lancement prévu au mois de février. Le constructeur souhaite ne pas négliger les utilisateurs Linux, peu nombreux mais prescripteurs.
Une fois n'est pas coutume, c'est en décortiquant les lignes de code d'une mise à jour de MacOS, que les projets d'Apple à moyen terme apparaissent en filigrane. On apprend en effet de VideoCardz, que la firme à la pomme prévoirait d'ajouter des puces AMD "Navi" à certains appareils de son futur lineup, continuant ainsi à laisser Nvidia de côté.
Intel s'apprête à lancer un NUC équipé d'un Core i3-8121U de génération Crimson Canyon. Premier Intel Core gravé en 10 nm, note TechPowerUp, il sera couplé à 8 Go de RAM ainsi qu'à une puce vidéo Radeon RX 540 "Polaris" pour donner vie à un PC ultra compact pensé avant tout pour une utilisation bureautique/multimédia et du gaming occasionnel. L'appareil devrait compter parmi les premiers à profiter d'une puce gravée selon le nouveau protocole d'Intel, dévoilé il y a quelques semaines.
21/01 | Mini-PC
Si AMD n’avance aucun chiffre, l’équipe rouge se veut rassurante en déclarant que l’offre s’ajustera à la demande de Radeon VII qui, de plus, aura bel et bien droit à des modèles partenaires.
Attaqué pour son manque d’ambition avec une Radeon VII pas forcément très attrayante, AMD riposte, et avance même que sa future carte graphique pourrait bénéficier d’une technologie se rapprochant du DLSS des cartes RTX de Nvidia.
scroll top