LeWeb13 - Interview : retour sur About.me, la start-up ayant boudé AOL

le 11 décembre 2013
 0
Créer une identité unique sur Internet, telle est l'ambition de l'équipe d'About.me, une société fondée en 2009, rachetée par AOL avant de retrouver son indépendance en début d'année. About.me propose aux internautes de créer un profil personnel avec une biographie et la possibilité d'y greffer ses divers flux communautaires. Son co-fondateur Tony Conrad a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions à l'occasion du salon LeWeb.

Entre Facebook, Twitter, LinkedIn ou Google+, l'information personnelle est largement fragmentée sur la Toile. En 2009, Ryan Freitas, Tony Conrad et Tim Young ont décidé de mettre en place le service About.me afin que l'internaute n'ait finalement qu'une seule adresse à donner et permettant à ce dernier de mettre en place une vision plus globale de ses activités. 4 jours seulement après sa disponibilité auprès du grand public, About.me fut racheté par AOL avant de retrouver finalement son indépendance en début d'année. Aujourd'hui la société compte 5 millions de profils créés aussi bien par des étudiants publiant leur CV que des retraités se portant bénévoles pour certaines actions. La société ambitionne de devenir l'une des 10 destinations phares de la Toile. Pour ce faire, elle multiplie les diverses interactions sur son site et a notamment introduit hier la fonctionnalité Replies.

0226000006939470-photo-about-me-tony-conrad.jpg


Clubic : Pourquoi avoir choisi de quitter AOL ?

Tony Conrad : Je pense que c'était la meilleure chose à faire pour le produit, pour mon équipe ainsi que pour AOL. AOL se spécialise dans les médias avec l'Huffington Post et Techcrunch ainsi que sur la publicité. Je ne pensais pas que nous étions au cœur de leur stratégie. Je n'arrivais pas à discerner de réelles opportunités pour nous. L'intégration que j'attendais n'était pas en place.

About.me se positionne en tant que profil universel récupérant les mises à jour de mes différents réseaux. Pourquoi ne puis-je pas l'utiliser pour me connecter à des sites Internet tiers ?

T.C : Techniquement c'est assez facile à faire de notre côté. Cependant le sites partenaires recherchent des services disposant d'une base d'utilisateurs très importante, de plusieurs dizaines, voire de plusieurs centaines de millions d'utilisateurs. Pourtant, avec Facebook Connect, l'objectif principal est d'enrichir la Timeline alors qu'il s'agirait véritablement d'un profil universel avec About.me

About.me propose de récupérer les mises à jour publiques d'un internaute sur divers flux, pourquoi ne pas permettre de commenter ces mises à jour directement depuis About.me afin d'interagir avec ces données et créer votre propre réseau social ?

T.C : Je ne pense pas que nous avons besoin d'un nouveau réseau social. Par ailleurs, je souhaite avoir de bonnes relations avec LinkedIn, Twitter ou Facebook. Twitter autorise certaines actions comme l'ajout d'un tweet à ses favoris ou une republication sans pour autant devoir se rendre sur Twitter.com. Nous devons nous assurer de ce que nos partenaires veulent et faire en sorte qu'ils soient satisfaits.

0226000006939472-photo-about-me-premium.jpg


Pourriez-vous revenir sur le lancement de votre offre premium ?

T.C : About.me Premium recueille beaucoup d'utilisateurs. C'était un lancement stratégique qui a apporté davantage de crédibilité auprès de mon équipe et de nos investisseurs. En même temps j'en ai presque rien à fiche du nombre d'abonnés payants. Ce qui m'intéresse, c'est que vous vous connectiez au service et que vous interagissiez avec ce dernier, et avec les autres utilisateurs.

Quelle est cette fonctionnalité Replies que vous annoncez à l'occasion de LeWeb ?

T.C : Notre produit dispose de trois composantes : la création de votre identité avec votre page personnelle, la découverte de profils et les connexions. Si je vous complimente pour votre page et que je me montre intéressé par votre profil, je veux que vous soyez en mesure de me répondre, par exemple pour échanger ensuite par email, par Skype ou par téléphone.

Par contre, nous ne voulons pas mettre en place un système de messagerie complet. LinkedIn a fait ca et franchement je le déteste, je n'ai pas envie de gérer une nouvelle interface, j'ai déjà Yahoo! Mail ou Gmail. Nous souhaitons que nos membres continuent à utiliser ces derniers. C'est plus simple pour eux.

Verrai-je un jour de la publicité sur About.me ?

T.C : Il n'y aura jamais de publicité sur votre profil, je déteste ce type de pratique. En revanche, il se peut fortement que nous en ajoutions sur votre tableau de bord listant les personnes qui ont consulté votre page. Certains membres pourront payer pour obtenir davantage de visibilité.

Je vous remercie
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Technologies numériques : l'IUE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
Des pirates publient les données personnelles de milliers de policiers et d'agents du FBI
XIII, le shooter d'Ubisoft lancé en 2003, se paye un remake !
Oui.sncf marche fort et reste le premier site de e-commerce français
Des chercheurs ont réussi pour la première fois à
Une entreprise récupère les trottinettes de Lime et Bird... pour les leur
Un astronaute devenu différent de son jumeau après un voyage d’un an dans l’espace
Game of Thrones : HBO annonce l'ouverture d'un studio à visiter en 2020 en Irlande du Nord
Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020
Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
scroll top