Google Apps s'enrichira bientôt de nouveaux services

01 juin 2018 à 15h36
0
00E6000002303532-photo-google-apps-logo.jpg
Si vous possédez un nom de domaine alors peut-être l'avez-vous configuré sur les serveurs de Google Apps afin de bénéficier des services proposés gratuitement dans la version Standard. A l'heure actuelle, l'internaute bénéficie d'un webmail, d'un agenda ainsi que des services iGoogle, Google Docs, GTalk ou encore Google Sites. Chacun de ces produits est accessible avec votre adresse email personnelle.

Cependant, certains services très populaires proposés par la firme de Moutain view restent toujours réservés aux comptes Google traditionnels de type gmail.com ou googlemail.com. C'est notamment le cas du lecteur de flux RSS Google Reader, du gestionnaire de photos Picasa ou encore de Blogger. Sur l'un de ses blogs officiels, l'équipe chargée de Google Apps explique ainsi qu'à partir de cet automne les compte Google Apps devraient s'enrichir de nouvelles applications. Plus précisément, la FAQ explique : « A part quelques rares exceptions, les utilisateurs de Google Apps bénéficieront de tous les services Google ».

Cette initiative vise à répondre à la forte demande de la part des consommateurs. En effet, sur les 20 retours prioritaires des internautes, neuf d'entre eux soulignent cette disparité entre les comptes Google classiques et Google Apps. Ces modifications concernent toutes les versions de Google Apps, gratuites ou payantes.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Goggles sur Android traduit les textes pris en photo
Neufbox TV : le décodeur se dote d'une fonction
Un ver se ballade sur Yahoo! messenger
L'iPhone permet de contrôler sa Freebox
Cloud.com annonce Cloudstack, solutions Iaas commerciale et open-source
Un hacker développe un rootkit pour distributeurs de billets
Gmail abandonné par les universitaires californiens
Asus annonce enfin l'EeeKeyboard, un ordinateur tout-en-un dans un clavier
Skype : bientôt les appels vidéo groupés et une réduction des tarifs
Hadopi, c'est déjà fini ?
Haut de page