Aux US, Tinder étend la vérification d'antécédents de violences à ses autres apps de rencontre

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
14 juillet 2022 à 11h00
4
Application de rencontres © © Alexander Sinn via Unsplash
© Alexander Sinn via Unsplash

Le dispositif de vérification des antécédents de violences, déployé sur Tinder plus tôt cette année, va désormais être employé sur les deux autres services de rencontres détenues par Match Group.

Match Group, maison mère de Tinder, compte bien étendre ses dernières mesures de sécurité sur ses deux autres plateformes de rencontres : Match (anciennement Match.com) et Stir. En l'occurrence, le groupe prévoit d'y déployer le système de vérification des antécédents de violences. Un dispositif qui avait fait son entrée sur Tinder début mars.

S'assurer que votre futur date est doux comme un agneau

L'objectif de ce système ? Permettre aux utilisateurs et utilisatrices de vérifier si les personnes qu'ils ou elles prévoient de rencontrer ont des antécédents de « comportements violents et préjudiciables ». Pour procéder à cette vérification, Match Group fait par contre appel à un service tiers : Garbo. Une interaction assez poussée de l'utilisateur est par ailleurs nécessaire, ce qui peut nuire à l'efficacité du dispositif.

Dans le cas de Match, si vous parlez à quelqu'un d'un rendez-vous, une bulle apparaîtra pour vous demander si vous voulez vérifier ses antécédents. Un lien vous permettra alors de consulter quelques informations complémentaires relatives à la sécurité, puis vous mènera sur la plateforme de Garbo.

Vous serez alors invité à remplir de nombreuses informations sur votre futur(e) date… dont certaines peuvent être difficiles à obtenir. Pour que la vérification soit lancée, le nom, le prénom, le numéro de téléphone, la date de naissance ou encore le lieu de résidence de la personne cible sont en effet demandés. Des données bien difficiles à connaître avant une première rencontre et sans éveiller de soupçons.

Une vérification encore contraignante… et pas entièrement gratuite

Notez par ailleurs que ce système de vérification n'est pas entièrement gratuit. Comme le précise The Verge, les utilisateurs classiques du service peuvent effectuer deux vérifications d'antécédents gratuitement, mais ils devront payer Garbo pour les suivantes. Les abonnés Premium ont par contre droit à quatre vérifications gratuites consécutives.

Moralité, si vous prévoyez de rencontrer une personne par l'intermédiaire d'une de ces plateformes, les bonnes vieilles méthodes restent les meilleures : n'hésitez pas à prévenir un proche que vous prévoyez de rencontrer une nouvelle personne, et dites-lui l'heure approximative à laquelle vous comptez rentrer chez vous.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
SPH
J’y vois 2 problèmes potentiels : ceux qui pourraient se traîner une mauvaise réputation alors qu’ils n’ont jamais rien fait de mal; et inversement, ceux qui passent sous les radars…<br /> Bon, perso, je ne fréquente pas ce genre de site. Donc…
JEdgarHoover
« Moi » qui voulait prendre les empreintes digitales de tous les États-uniens. Je vois que l’on a fait d’immense « progrès » pour ficher les gens.<br /> Merci aux politiciens d’avoir mis les dossiers de santé de la population – pas les riches bien évidemment – dans des ordinateurs (accessibles à qui peut payer).<br /> Bientôt on pourra savoir qui a le SIDA (c’est quoi ça ?) ou autres MST, oups maintenant ont dit IST (que c’est beau tout de même, on dirait une station spatiale). En réalité, on peut déjà le savoir, mais il faut de l’argent.<br /> Ce sera plus « abordable » bientôt et vous pourrez savoir si votre voisin est un ancien pédophile, s’il est homo, quand il va à la toilette, si son caca est brun, etc. Qui possède une arme, s’il va à la chasse, et qu’elle type de chasse.<br /> Et on continuera de parler de « démocratie », de « droit et liberté ». Oui, il faut vraiment croire les mensonges, et se mentir à soi-même pour apprécier « l’intelligence » des humains. Et il ne faut pas être logique, mais complétement irrationnel.<br /> Plus de 10 milliards de caméras et ça ne fait que commencer. Et les gens filmant tout sans demander à quiconque la permission. Ce sont les « agences secrètes » qui jubilent pour ne pas dire « jouissent » de bonheur.<br /> Quel monde merveilleux. On imagine dans 100 ans!
_Troll
Comment va faire un boxeur professionnel pour faire des rencontres sur ce site ?
calude_vincent
Une personne qui faute une fois, est mis à la marge de la societé, et puis en choisis pour vous. Tout est idéalisé. Nous allons clairement dans une societé hypocryte qui créer par la meme une fracture dans la population.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Mi MIX Fold 2 : Xiaomi annonce son nouveau smartphone pliant
Le buggy Meyers Manx est de retour en version électrique
Meta s'endette de 10 milliards de dollars pour ses projets
Après avoir « disrupté » l'e-commerce, Amazon s'attaque au paiement en caisse
Ce smartphone est à prix cassé chez Cdiscount !
Voilà une offre à ne pas manquer ! Ce superbe écran de 32
Profitez de vos morceaux préférés avec l'enceinte sans fil Bose à prix réduit
Redonnez une seconde jeunesse à votre Mac à petit prix grâce à cette solution dédiée
Apple : l'iPad Pro et sa puce M1 profite d'une belle remise
Cette vidéo TikTok veut vous montrer comment éviter de payer les frais d’excès de bagage en avion
Haut de page