Tinder lance (enfin) une fonctionnalité de vérification de profil

06 juillet 2020 à 20h30
0
© Tinder

L'application mobile de rencontres a développé une fonctionnalité qui permettra aux membres de faire authentifier leur profil. Un gage solide contre les "arna-coeurs."

C'était sans aucun doute LE gros point faible de Tinder. L'application de rencontres aux 340 millions de téléchargements jouissait d'une carence qui faisait fuir bon nombre de ses utilisateurs : l'absence de vérification de profil des inscrits. Désormais, l'appli proposera directement à ses membres une fonctionnalité en ce sens, portée par l'intelligence artificielle. Pour justement mettre fin, espère-t-elle, aux faux profils, et renforcer la confiance des utilisateurs.

Une validation en quasi temps réel

Tinder, qui se revendique comme étant l'application de rencontres "la plus utilisée dans le monde", lance donc un outil de vérification de profil basé sur une série de selfies, qui viseront à confirmer l'identité de la personne ayant déjà posté des photos sur son profil.

La fonctionnalité fait appel à une technologie qui fonctionne via l'intelligence artificielle, ainsi chargée de comparer en temps réel les photos prises via l'application aux photos postées, en faisant apparaître un petit badge bleu sur les profils qui auront confirmé l'authenticité de leurs photos. L'idée globale, vous l'aurez compris, est d'améliorer la sécurité des utilisateurs. Et de rassurer les membres qui, accessoirement, pestaient contre les faux profils, qui pullulent sur ce genre d'applications avec une partie gratuite.

Un processus de vérification à répéter 4 ou 5 fois, pour plus de sécurité

Pour utiliser la fonctionnalité, il vous suffit de lancer l'application, puis d'accéder à votre profil en appuyant sur l'icône en haut à gauche de l'écran. Une fois arrivé sur votre profil, vous devez cliquer sur votre nom, votre âge et sélectionner l'option "Vérifier votre profil." Alors, l'application vous demande de reproduire un selfie montré en exemple, qui prouvera que vous êtes bien la personne derrière les photos postées. Il suffit ensuite de "Soumettre pour examen" votre selfie, et d'attendre la validation, qui se fait en quasi temps réel.

Et si un individu malintentionné compte duper Tinder, sachez que l’application demande de répéter 4 à 5 fois cette étape de vérification. Avec des selfies différents à effectuer. Les doutes sur un profil vérifié devraient ainsi être rapidement levés.

Le saviez-vous ? 🤔

Tinder comptait, au 1er trimestre 2020, environ 6 millions d'abonnés et constitue, hors gaming, l'application la plus rentable du monde.

L'IA au service de cette nouvelle fonctionnalité sera supervisée par une équipe dédiée, qui sera chargée d'éviter tout litige et de lever les doutes. "Chaque jour, des millions de membres nous font confiance pour rencontrer de nouvelles personnes. C'est pour répondre à leurs attentes que nous élaborons des fonctionnalités sécurisées innovantes, optimisées par une technologie de pointe", a commenté Elie Seidman, le CEO de Tinder, pour qui cette mise à jour représente "une étape importante pour faire avancer nos efforts en matière de sécurité."

17
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top