Avis Kaspersky Safe Kids : un système de contrôle parental complet à prix cassé

12 janvier 2022 à 10h03
0
Kaspersky Safe Kids © Kaspersky

Comme de nombreux éditeurs de logiciels antivirus, Kaspersky a développé son propre système de contrôle parental. Fort de plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la sécurité informatique, l’éditeur russe peaufine sa solution de protection pour les enfants sur Internet de longue date. En plus d’une redoutable efficacité sur les ordinateurs Windows et Mac, Kaspersky Safe Kids offre beaucoup plus de fonctionnalités sur les iPhone et les iPad que la concurrence.

Kaspersky Safe Kids
  • Interface simple et conviviale
  • Compatible Windows, macOS, Android et iOS
  • Suivi des activités efficace
  • Nombre d'appareils enfants illimité
  • Tarifs compétitifs
  • Bugs récurrents sur iOS et Windows
  • Gestion des appels/SMS uniquement sur Android
  • Suivi des réseaux sociaux limité à Facebook

Créée à Moscou en 1997 par Eugène Kaspersky, l’entreprise russe est mondialement connue pour sa suite de sécurité antivirus. Depuis de nombreuses années, elle développe un système de contrôle parental dont la réputation n’est plus à faire. Disponible sur Windows, macOS, Android , iOS, et un portail web ultra complet, le service bénéficie de tout le savoir-faire de l’éditeur en matière de sécurité sur Internet. Conçu avec l’aide de psychologues pour enfants et adolescents, il possède la particularité de s’adapter automatiquement à l’âge de l’enfant.

Les parents peuvent également consulter des conseils sur le portail web du service pour les aider à repérer les symptômes montrant qu’un enfant passe trop de temps sur Internet ou des jeux vidéo. Kaspersky Safe Kids permet de contrôler en toute discrétion tous les usages numériques de l’enfant et de l’accompagner au quotidien dans son apprentissage des technologies. Contrairement à de nombreux systèmes concurrents qui proposent des applications enfants uniquement pour les terminaux mobiles, la protection de Kaspersky inclut également des versions pour PC et Mac.

Commercialisée à moins de 15 $/an pour un nombre illimité d’enfants, la version payante qui inclut toutes les fonctionnalités offre l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché.

Kaspersky Safe Kids : premiers pas

L’installation de Safe Kids s’avère extrêmement simple et rapide. Le service se distingue en ne proposant qu’une seule application et même application pour les parents et les enfants. Pour commencer, il faut créer gratuitement un compte en ligne sur le portail MyKaspersky ou via l’application mobile pour Android ou iOS. Lors de la configuration, il suffit de choisir le mode « Parents » pour mettre en place les protections et superviser l’appareil de l’enfant. Les étapes suivantes consistent à ajouter son enfant en indiquant quel type d’appareil il utilise, puis son nom et l’année de sa naissance.

Kaspersky Safe Kids © Kaspersky

Pour protéger un terminal mobile, l’éditeur fournit également une adresse « kas.pr/kids » à entrer dans un navigateur Internet pour se connecter directement au service. Pour configurer le compte enfant, la meilleure solution consiste à utiliser le portail web via un ordinateur. Ultra complet, le tableau de bord permet de configurer les protections jusque dans les moindres détails très simplement et de consulter des rapports détaillés sur ses activités. Il est également possible de configurer le compte enfant et de le suivre directement depuis l’application mobile.

Comme pour tous les systèmes de contrôle parental, la configuration est plus complexe sur Android qui nécessite de nombreuses autorisations pour donner accès au service aux paramètres d’administration et d’accessibilité du système. L’installation sur iOS qui se fait via le navigateur Safari nécessite de créer un profil pour d’activer certaines autorisations.

Kaspersky Safe Kids © Kaspersky

Ces autorisations ont pour but de permettre Safe Kids de surveiller l’utilisation des applications, d’empêcher l’enfant de désinstaller l’application, de filtrer la navigation web, d’afficher des messages sur l’écran, recueillir le temps d’utilisation de chaque application ou encore le niveau de la batterie. Une fois ces étapes achevées, la protection web et le suivi en temps réel sont activés. L’appareil peut ensuite être restitué à l’enfant. Selon Kaspersky, toutes les informations et données personnelles serait protégées par un cryptage AES 256 et stockées de manière anonyme.

Kaspersky Safe Kids © Kaspersky

Utiliser Kaspersky Safe Kids

Lorsque l’application a été installée sur l’appareil de l’enfant, les parents peuvent le superviser depuis leur smartphone ou via le tableau de bord en ligne. Bien que le service soit en partie préconfiguré et prêt à l’emploi, il est possible d’affiner les réglages et personnaliser les filtres comme on le souhaite. Pourvu d'une interface simple avec un agencement des menus bien pensé, les parents peuvent gérer facilement les activités numériques de leur enfant.

Kaspersky Safe Kids fournit des rapports détaillés permettant de savoir très précisément ce que fait l'enfant tout au long de la journée derrière son écran. Il dispose par ailleurs la quasi totalité des fonctionnalités attendues sur un système de contrôle parental. Voici les principales fonctionnalités offertes par Kaspersky Safe Kids.

Kaspersky Safe Kids

Géolocalisation (geofencing)

MyKaspersky est l’interface de gestion en ligne des différents produits de Kapsersky, dont sa solution antivirus, son gestionnaire de mots de passe ou son système de contrôle parental. De ce fait, elle peut paraître un peu chargée de prime abord, mais on s’y retrouve finalement assez facilement. Il suffit de cliquer sur « Enfants » pour accéder à tous les menus de configuration dédiés à la protection des chérubins.

Kaspersky Safe Kids

Une fois l’enfant enregistré et son application configurée, le premier menu « Résumé » permet de visualiser sa position géographique sur une carte géographique, et même d'obtenir l’adresse où il se trouve au numéro de rue près. En cliquant sur « Paramètres », il est possible d’établir un périmètre dans lequel l’enfant est autorisé à se déplacer autour de son école ou son domicile par exemple. Il est possible de configurer plusieurs périmètres à différents moments de la journée et/ou de la semaine. Les parents reçoivent une notification s’il sort du périmètre défini.

Kaspersky Safe Kids

Internet

Le menu Internet permet de consulter des rapports très précis sur les activités de l’enfant en ligne et de configurer les paramètres de visites de sites Internet. Kaspersky propose une fonction de recherche sécurisée qui permet d'obtenir des résultats adaptés à l'âge de l’enfant. En cliquant sur « Paramètres » puis sur « Contrôle de l’activité Internet », il est possible d’exclure des résultats de recherche de contenus inappropriés sur les moteurs de recherche Bing, Google, Yahoo! et Yandex. De même, Safe Kids bloque les recherches inappropriées sur YouTube (Windows, Android et iOS uniquement).

Sur iOS et Android, il est recommandé que l’enfant utilise le navigateur de Safe Kids pour être parfaitement protégé. A noter que lorsque le contrôle Internet est activé, l’application mobile bloque automatiquement tous les sites malveillants. En ce qui concerne le filtrage de sites web inappropriés ou à risques, Kapsersky utilise 14 catégories avec des suggestions de restrictions par défaut en fonction de l’âge de l’enfant : Contenus pour adultes, Jeux vidéo, Violence, Langage vulgaire, Armes, etc.

Kaspersky Safe Kids

Les catégories sont préconfigurées et marquées soit comme « Interdit », « Avertissement », ou « Autorisé ». Les parents sont libres de modifier les paramètres par défaut et de définir des exclusions en ajoutant des adresses de sites Internet pouvant inclure certaines catégories de mots clés sans pour autant représenter un risque. Les parents sont avertis par email si les enfants tentent de visiter des sites interdits ou à risques (Avertissement).

Kaspersky Safe Kids

Utilisation de l’appareil et Applications

Divisée également en deux sections « Rapports » et « Paramètres », le menu « Utilisation de l’appareil » permet de contrôler le temps que passe l’enfant sur certaines applications ou son appareil. Le service établit chaque jour un rapport indiquant le nombre de minutes ou d’heures que l’enfant a passé devant son écran. En cliquant sur le menu des « Paramètres/Afficher l’avertissement », il est possible de mettre en place des limites quotidiennes d’utilisation et instaurer des temps d’arrêt au cours de la journée.

Au besoin, les parents peuvent bloquer l’appareil à distance lorsque la durée d’utilisation est atteinte en sachant que les appels et les SMS continueront à fonctionner. Safe Kids propose également de restreindre les applications sur iOS et Android. Sur Android (uniquement), elles sont classées dans 17 catégories distinctes et marquées comme : « Autorisées », « Avertissement » ou « Interdites ». Il est possible de gérer les autorisations de chaque application, y compris celles intégrées nativement dans le système comme l’appareil photo, enregistreur vocal, Google Play Store, etc.

Kaspersky Safe Kids

Pour iOS, Kaspersky utilise les évaluations adaptées à l’âge de l’enfant sur l’App Store pour déterminer quelles sont les applications autorisées. Après avoir activé les restrictions d'âge, toutes les applications destinées à des personnes plus âgées que l’enfant disparaissent de la boutique d’Apple. Le service Kaspersky fait plus sur iOS que la plupart de ses concurrents.

Kaspersky Safe Kids
Kaspersky Safe Kids
Kaspersky SafeKids Parents sur iOS
Kaspersky Safe Kids

Réseaux sociaux

Kaspersky prend en charge les réseaux sociaux Facebook et VK(très populaire en Russie). Une fois le contrôle activé, il faut indiquer l’adresse email de l’enfant dans le champ qui s’affiche et cliquer sur « Envoyer ». L’application envoie un message avec un lien que l’enfant doit accepter pour qu’elle puisse se connecter à son compte. Lorsque l’enfant utilise ensuite Facebook, les parents sont avertis automatiquement si des contenus inappropriés sont détectés.

Un processus plus complexe que sur d’autres systèmes de contrôle parental, mais qui a le mérite de bien fonctionner. Attention en revanche, car il n’est pas rare que les chérubins utilisent plusieurs comptes de réseaux sociaux sans que les parents soient au courant. Le dialogue et la prévention restent donc de mise.

Kaspersky Safe Kids

Surveillance des appels et des SMS

Cette fonction ne dispose pas d’un menu dédié sur le portail My Kaspersky. Le service envoie en revanche des statistiques sur les appels et les SMS émis ou reçus sur l'appareil mobile de l'enfant (Android uniquement). Il est également possible de recevoir des notifications via le portail My Kaspersky ou l’application mobile pour les parents.

Pour gérer tous les numéros entrants ou sortants, il suffit d'autoriser l'application Android à gérer les appels téléphoniques, les SMS et les contacts du téléphone. Les parents peuvent créer une liste de contacts autorisés à communiquer avec l'enfant. Une fonction important qui ne fonctionne toutefois pas de manière aussi fluide que sur mSpy ou Qustodio, par exemple.

Kaspersky Safe Kids
Kaspersky Safe Kids
Kaspersky Safe Kids Enfant sur Android
Kaspersky Safe Kids

Tarifs et support technique

Dans la jungle des systèmes de contrôle parental payants, Kaspersky Safe Kids offre l’un des meilleurs rapports qualité-prix-fonctionnalités. L’éditeur propose une seule formule d’abonnement annuel de 14,99 $ incluant un compte parent et un nombre illimité d’enfants. Au regard de la qualité du service et de sa richesse fonctionnelle, il s’agit de loin de la formule la plus compétitive du marché. Il existe également une version gratuite, mais celle-ci ne donne pas accès à l’ensemble des fonctionnalités, dont la géolocalisation, le suivi des réseaux sociaux, la programmation du temps d’écran, le suivi du niveau de la batterie de l’appareil de l’enfant, l’historique YouTube ou encore les alertes en temps réel.

Kaspersky se distingue également de la concurrence en proposant un service client de grande qualité. Un point très important pour les parents qui ne sont pas forcément au fait des technologies et usages numériques. Quel que soit le canal de communication, le support client est assuré en français par email, par tchat et par téléphone du lundi au vendredi de 9 à 17 heures. Tout est mis en œuvre pour répondre aux demandes le plus rapidement possible.

Kaspersky Safe Kids

Une solution bon marché convaincante

Suite aux prétendues accusations d’espionnage du gouvernement américain en 2016, Kaspersky est dans une mauvaise passe. Cela explique sans doute en partie la raison du tarif excessivement bas de Safe Kids par rapport à la concurrence. Fort d’une longue expérience, Kaspersky a développé une solution particulièrement complète et simple à utiliser. Elle propose par ailleurs de nombreux contenus pédagogiques via le portail My Kaspersky provenant notamment de psychologues spécialisés pour les enfants et adolescents. Mention spéciales pour les notifications d'alertes envoyés par email, push et SMS.

Malgré ses qualités, le service souffre toutefois de bugs récurrents notamment sur Windows. Sur un ordinateur partagé avec l’enfant, le contrôle d’Internet peut s’avérer en effet capricieux et refuser de s’arrêter lorsque les parents veulent reprendre la main. Sur iOS, l’application a tendance à planter et refuser parfois de s’ouvrir. Gageons que ces problèmes techniques ne sont que temporaires. Hormis les détails qui fâchent, Kaspersky Safe Kids est l’un des rares services de contrôle parental à permettre de surveiller efficacement l’activité des enfants en fonction de leur âge que cela soit sur les ordinateurs ou les terminaux mobiles.

Kaspersky Safe Kids

8

Kaspersky Safe Kids offre un éventail complet de fonctionnalités pour protéger les enfants des risques sur Internet. Il possède l'avantage d'être disponible aussi bien sur les ordinateurs que sur les terminaux mobiles. Capable d'adapter automatiquement ses outils de protection à l'âge de l'enfant, il se révèle particulièrement simple à utiliser au quotidien. Le service propose par ailleurs des notifications d'alertes par email, push et SMS. Doté d'un support client en français de qualité, Kaspersky propose un plan annuel pour un nombre illimité d'enfants à un tarif défiant toute concurrence. On regrette en revanche les bugs récurrents sur Windows et iOS et que la surveillance des réseaux sociaux se limite à Facebook.

Les plus

  • Interface simple et conviviale
  • Compatible Windows, macOS, Android et iOS
  • Suivi des activités efficace
  • Nombre d'appareils enfants illimité
  • Tarifs compétitifs

Les moins

  • Bugs récurrents sur iOS et Windows
  • Gestion des appels/SMS uniquement sur Android
  • Suivi des réseaux sociaux limité à Facebook
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Antitrust : Intel gagne contre les régulateurs européens sur une affaire vieille de 12 ans
NVIDIA, Intel et AMD opérationnels sur Vulkan 1.3 pour Windows et Linux dès sa sortie
Pour le patron de Logitech, la pénurie, c'est pas près d'être fini !
Autant de cartes graphiques en stock, ce n'était plus arrivé depuis bien longtemps !
AMD Ryzen 9 6900HX, une évolution insuffisante pour rattraper Intel ?
Cdiscount fait chuter le prix de l'excellente souris Logitech MX Anywhere 2S
Avec sa RTX 3060, ce PC portable gamer Acer chute à moins de 900€
NVIDIA préparerait secrètement ses troupes à abandonner le rachat d'ARM
Steam Deck : qu'est-ce que le Dynamic Cloud Sync, et pourquoi ça révolutionne la sauvegarde ?
Les casques gamer Logitech et HyperX chute de prix pour les Soldes
Haut de page