🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Piratage : en France, les ayants droit demandent le blocage d'UpVid, UVideo, Fembed et Uqload aux FAI

07 décembre 2022 à 14h10
9
justice-tribunal-cour.png © Pixabay
© Pixabay

Plusieurs hébergeurs de fichiers comme UpVid ou Uqload sont visés par une demande de blocage. En cause, la présence de nombreux fichiers illégaux.

La guerre contre le piratage ne s'arrête donc jamais. Et aujourd'hui, selon une information du média L'Informé, ce sont les hébergeurs UpVid, Uqload, Fembed et UVideo qui sont visés par une plainte de plusieurs syndicats de l'audiovisuel.

Une plainte portée par le monde du cinéma

Et il y a du beau monde. Parmi les plaignants, on retrouve le Syndicat des producteurs indépendants (SPI), l'Union des producteurs de cinéma (UPC), la Fédération nationale des éditeurs de films (FNEF), le Syndicat de l'édition vidéo (SEVN) et l'Association des producteurs indépendants (SPI).

Ils se sont regroupés pour obtenir de la justice un blocage de la part des fournisseurs d'accès à Internet (FAI) des hébergeurs vidéo UpVid, UVideo, Uqload et Fembed. Bien que ces derniers ne soient pas spécialisés dans le contenu piraté et accueillent aussi du contenu légal, les différents plaignants estiment que la majorité de leurs revenus repose sur le piratage.

Pour soutenir leur argumentation, ils mettent en exergue les recettes publicitaires obtenues par les hébergeurs grâce aux vidéos illégales ainsi que la rémunération fournie par ces mêmes hébergeurs aux pirates. Ils pointent également du doigt les différents annuaires de sites de téléchargement fermés au fil du temps et qui redirigeaient vers ces hébergeurs. Enfin, ils regrettent qu'aucun outil de signalement de contenu illégal ne soit mis en place afin de pouvoir permettre leur retrait.

Un blocage qui serait une première

Mais si les représentants des ayants droit ont un dossier de plaintes qui peuvent être entendues, leur demande n'en reste pas moins inédite. Jusqu'à ce jour, le juge n'a ordonné que le blocage par les FAI de sites de retransmission d'événements sportifs, de sites illégaux et d'annuaires de liens.

Jamais un hébergeur légal, au sein duquel du contenu illégal peut être retrouvé, n'a eu pour le moment à subir ce genre de mesure. En obtenant un hypothétique blocage, les ayants droit feraient monter d'un cran le champ des sanctions.

Pour autant, comme l'indique L'Informé, un tel dossier ne pourra pas recevoir de conclusion rapide. Il faudra ainsi sûrement plusieurs mois avant qu'un verdict soit rendu.

Sources : alloforfait, L'Informé

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Popoulo
Peut-être que oui, peut-être que non. Mais peut-on estimer que toutes les subventions qui arrossent le monde audio-visuel sont aussi un « piratage » des impôts des français ?<br /> Vous avez 10mn.
gemini7
Citation de l’article : « les différents plaignants estiment que la majorité de leurs revenus repose sur le piratage. »<br /> C’est normal de leur part, ils ne vont pas dire l’inverse, surtout s’ils peuvent y gagner du blé, par amendes salées interposées. Niark
Eths25
gneugneu
gekola
Les amendes ne sont pas touchées par les plaignants mais par l’état.<br /> S’ils veulent avoir de l’argent il faut que se constituent partie civile et fassent des demandes de dommages et intérêts.
gemini7
gekola:<br /> Les amandes ne sont pas touchées par les plaignants, mais par l’état.<br /> Tu es sûr… les amandes, c’est plutôt des cacahouètes qu’il faut écrire, ça a le mérite de rester dans la catégorie : fruits secs.<br /> Et je voulais dire la partie civile, mais ce sont des « AMENDES » pas des « AMANDES »
xryl
Ah ça va, tant qu’ils ne touchent pas à …<br /> Tiens, ça me rappelle quelque chose:<br /> Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.<br /> Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.<br /> Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.<br /> Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.<br /> Du pasteur Martin Niemöller.<br /> Sous prétexte qu’un utilisateur stocke des fichiers sous copyright sur un hébergeur public, il faut fermer l’hébergeur. D’abord c’est un petit, OSEF. Il faudrait que les fichiers soient sur l’hébergeur du site web d’un des plaignant, ils verront comme c’est cool de couper l’arbre pour une branche pourrie. Puis c’est Amazon, ou Google et là, impossible pour la justice de publier ses propres décisions de justice et ça me ferait bien marrer…
Freya
Rien de grave « les amis », changez simplement vos DNS pour retrouver un accès :<br /> IPv4<br /> DNS 1 : 9.9.9.9<br /> DNS 2 : 149.112.112.112<br /> IPv6<br /> DNS 1 : 2620:fe::fe<br /> DNS 2 : 2620:fe::9<br /> Ce sont les DNS Quad9 (basé en Suisse, DNS chiffré, respect de la vie privée et confidentialité). Ne JAMAIS utiliser les DNS Google.
jvachez
Etonnant leur choix, je n’ai jamais entendu parler de ces services de partage, ils sont peut être visés car ils seront une victime plus facile que les services connus.
arthur6703
Ah pourquoi ce JAMAIS? tu dois avoir de solides arguments
Freya
Oui, j’en ai, en un mot : Google.
arthur6703
Aaaah ! Donc pour la raison [Freya de Clubic n’aime pas Google], tu conseilles de ne JAMAIS utiliser leur DNS.<br /> D’accord merci pour cet éclaircissement.
xryl
Pourtant c’est assez évident. Lorsque tu utilises le DNS de google, google sait tout ce que tu fais sur internet (même sans passer préalablement par Google search). Ce qui rapporte un max de données sur toi, et donc un max d’argent.<br /> Si tu passes par Quad9, ou CloudFlare, ou autre, alors il n’y a plus cette corrélation, Google n’ayant plus accès au niveau N+1 après un lien sur Google search.<br /> CloudFlare, c’est pas top mal, sauf que c’est Américain et donc toutes tes données leurs sont accessible par la loi, à la demande. Quad9 c’est Suisse, probablement plus sécurisé et safe (ça reste à démontrer).
Freya
Cesse ton petit manège et jeu de mots à 2 balles, tu connais parfaitement le fond de commerce de Google, inutile de m’étaler là-dessus.
Freya
« Respect » pour la peine que tu te donnes à lui répondre, il sait parfaitement de quoi l’on parle.
arthur6703
Jeu de mot à de 2 balles ? Il n’y a aucun jeu de mot, ou alors ton humour m’échappe.<br /> Juste si tu veux donner des conseils soit tu étayes un minimum soit tu n’en donnes pas.<br /> Et ensuite 2 choses :<br /> Soit tu veux « échapper » à Google, et comme 99,99% des gens n’utilisent pas le DNS Google, tu dois te douter qu’ils ont bien d’autres moyens de tracker ton usage.<br /> Soit tu ne veux pas que l’usage qu’ils font de tes données puissent d’atteindre (= publicité ciblée), tu utilises un bloqueur de pub.<br /> Donc pour qqn qui cherche à contourner la censure d’un opérateur/gouvernement, mieux vaut utiliser un DNS Google qui va tracker ton usage à des fins publicitaires, et donc dont on connaît le mode de rémunération, plutôt qu’un autre service inconnu et flou (tu n’es pas sans savoir que rien n’est gratuit sur internet).<br /> Mais bon tu as raison, ne t’étalle pas
Freya
arthur6703:<br /> Juste si tu veux donner des conseils soit tu étayes un minimum soit tu n’en donnes pas<br /> Oui oui, c’est ça.<br /> Tiens, pour la route, et imprime bien : Google, Google, Google.<br /> arthur6703:<br /> plutôt qu’un autre service inconnu et flou (tu n’es pas sans savoir que rien n’est gratuit sur internet).<br /> Ça dépasse l’entendement de lire une telle chose. Ton ignorance des services tiers, autres que Google ne s’applique pas forcément à tous. Ce n’est pas parce que tu ne connais pas que c’est douteux hein. Et puis si tu ne connais pas les alternatives à tel ou tel service, ça démontre un manque de culture en la matière ou de curiosité.<br /> Plutôt que de saouler les gens ainsi, fais des recherches et apprends.<br /> Tu n’es pas sans savoir qu’il existe aussi des services tiers gratuits sans que tes données ne soient exploitées à grande échelle. Un exemple tout bête, Signal, à ton avis qui ou quoi se cache derrière ? Une entreprise privée ? Non. Une association qui vit des dons pour financer le développement, l’infra, serveurs, hébergement, etc. Et ce n’est qu’un « petit » exemple dans un océan.<br /> Mais sinon, continue de faire confiance aveuglément au GAFAM, comme si toutes les violations de la vie privée, fuites de données, exploitations, etc, ne suffisaient pas pour te faire changer d’avis. Après tout, c’est ton problème, pas le nôtre.
xryl
Sur Android, les DNS par défaut, c’est ceux de Google (si tu ne me crois pas, installe un serveur DNS sur ton routeur, connecte ton téléphone en Wifi sur ton routeur et tu ne verra aucune requête DNS de ton téléphone).<br /> La majorité du tracking de Google provient de Google search. Les liens proposés dans le moteur de recherche sont TOUS des liens Google, qui redirige vers le site choisi (après avoir bien noté ton intérêt évidemment). Aucun bloqueur de publicité ne peut contrer ceci.<br /> Sur Android, lorsque tu utilises le clavier par défaut (qui n’est évidemment pas/plus Open source), qui est une application binaire Google, c’est transmis à Google. Donc même lorsque tu cherches via Bing ou sur TikTok, Google est au courant. C’est effrayant, car c’est aussi avec ce clavier que tu tapes tes mots de passe. Mais bon…
arthur6703
Pas besoin de t’exciter. Ce que je dis c’est que pour un individu lambda qui cherche à accéder un site bloqué dans son pays (exemple un doctorant qui veut accéder à sci-hub en France) mieux vaut utiliser le serveur dns d’un gros méchant pas beau qui va vendre tes données pour faire de la pub ciblée, plutôt que d’en trouver un random qui va potentiellement te rediriger vers des liens vérolés
arthur6703
Le serveur dns par défaut sur mon Google Pixel 5 est celui d’Orange:<br /> « Country: FR<br /> ISP: AS3215 »<br /> Je ne nie nullement le fait que Google récupère tes préférences par tous les moyens possibles. Je dis juste que le DNS n’est pas l’unique moyen.<br /> Et quand je parle de bloqueur de pub, c’est pour bloquer les pubs ciblées à partir de ton profil publicitaire.
Freya
Je n’ai pas sorti n’importe quel DNS « random » d’un chapeau ou sorti tout droit d’un site douteux, on parle de Quad9, si tu ne connais pas ce dernier et d’autres, il serait peut-être temps d’en apprendre plus sur le sujet.<br /> Je ne partage pas d’infos de la sorte dit « random », c’est sourcé, et sûr./
arthur6703
Depuis le début je ne parle ni du DNS que tu cites ni de tes connaissances.<br /> Pour qqn qui n’a aucune connaissance en info et qui découvre qu’il doit changer de DNS pour contourner des restrictions, mieux vaut utiliser le Dns Google qui a défaut de respecter tes données privées, ne te redirigeras pas vers des sites bourrés de malwares, plutôt qu’un autre dont il n’aura jamais entendu parlé et qui sera potentiellement nuisibles.<br /> Par contre, s’il tombe sur qqn comme toi qui lui dit d’utiliser n’importe quoi sauf Google et qu’il tombe sur « Free SuperPrivacyPro DNS UltraSafe », il va faire quoi? Tu crois qu’il va faire la différence avec un autre qui s’appelle Quad9 ?<br /> D’où l’intérêt de justifier un minimum quand on dit qqc sur internet et ne pas sortir des affirmations de son chapeau. Si tu ne comprends pas ça, tant pis moi j’arrête là
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Scout, la fusée du
Connaissez-vous les salaires dans la cybercriminalité ? Vous allez être jaloux...
Impressionnée par le succès de ChatGPT, l'Europe veut encadrer l'IA
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres folles à saisir ce week-end
Bon plan : profitez dès maintenant des offres avantageuses antivirus et VPN Norton !
Prix fou : CyberGhost vous offre son VPN avec 82% de réduction
Twitch : ces chiffres qui témoignent de l'incroyable succès de la plateforme
Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Haut de page