2021, l'année du changement ? Les voitures électriques et hybrides ne se sont jamais aussi bien vendues en France

12 novembre 2021 à 18h30
23

En octobre 2021, 28 199 véhicules électriques et PHEV immatriculés en France ; un chiffre en hausse de 33 % par rapport à octobre 2020.

C’est une tendance qui perdure depuis plusieurs mois : les voitures électriques et hybrides séduisent de plus en plus d'acquéreurs . En dépit d’une baisse de certaines aides à l’achat au cours de l’été, ces types de véhicules ont continué de gagner des parts de marché en septembre et octobre. Surtout, cette progression n’est pas seulement proportionnelle, potentiellement aidée par une baisse globale des immatriculations, mais bien absolue.

245 779 immatriculations de véhicules électriques et hybrides depuis le début d'année

D'emblée, précisons qu'en raison de la pandémie de semi-conducteurs, les immatriculations sur les véhicules particuliers pour le marché français sont en baisse de - 30 % en glissement annuel et de - 37 % par rapport à la même période en 2019 : le nombre total d’immatriculation s'est élevé à 118 521 en octobre 2021.

Malgré ce climat morose, les véhicules électriques et hybrides rechargeables tirent leur épingle du jeu. En effet, le mois dernier, 28 199 immatriculations ont été recensées pour ces deux catégories de véhicules, soit une hausse de 33 % en glissement annuel. Depuis début 2021, il y a eu 245 779 immatriculations de véhicules électriques et hybrides rechargeables au total, ce qui représente une augmentation de 78 % sur un an.

Lorsque l’on regarde les chiffres en détail, on constate que ce sont les véhicules 100 % électriques qui suscitent le plus l’adhésion : 16 607 immatriculations en octobre contre 11 592 pour les véhicules hybrides rechargeables ; 131 763 depuis janvier 2021 contre 114 016 pour les PHEV. En revanche, les véhicules hybrides l’emportent franchement si l’on prend comme critère la progression (+ 125 % depuis le début d’année contre + 51 % pour les BEV).

2020 a certes été entrecoupée de plusieurs confinements susceptibles d’avoir eu une incidence sur les immatriculations certains mois, reste que, comme en témoigne le diagramme ci-dessus, les immatriculations mensuelles de véhicules électriques et hybrides rechargeables en 2021 ont jusqu’ici toujours été supérieures à celles de 2020.

Un parc composé de 716 075 véhicules électriques et hybrides

Concrètement, le parc roulant actuel comprend 469 750 véhicules 100 % électriques et 246 325 véhicules hybrides rechargeables, soit 716 075 véhicules électrifiés en tout. Cela équivaut à 245 780 véhicules électriques et PHEV supplémentaires en moins d’un an ; c'est la hausse la plus importante jamais observée en France si l’on se fie aux relevés ci-dessous. Cette tendance s'observe d'ailleurs également chez nos voisins européens, les constructeurs de véhicules électriques ayant doublé leur part de marché en Europe en 2021 .

Renault ZOE et Peugeot 3008 en tête des ventes de leur catégorie en octobre

Après cette avalanche de chiffres, parlons un peu voitures. La Renault ZOE fut le véhicule électrique le plus vendu en France en octobre, avec 2 348 immatriculations. Cependant, son succès s’érode de 6,3 % par rapport à l’année précédente. Sa dauphine, la Dacia Spring Electric , se rapproche de la première place avec 2 204 modèles vendus. La Peugeot e-208 complète le podium avec 1 732 immatriculations au cours du mois. Plusieurs fois première et toujours leader sur l’année, la Tesla Model 3 se gare à la quatrième place du classement des meilleurs ventes des véhicules électriques en octobre.

Du côté des véhicules hybrides rechargeables, la Peugeot 3008 est leader incontestée avec 1 669 immatriculations en octobre. Elle devance de plusieurs tours les Citroën C5 AC (574) et Renaut Captur (565).

La grosse majorité des ventes dans trois régions

Enfin, le baromètre de l’Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique) donne également des indications géographiques.

Sans grande surprise, les régions Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes et PACA compatibilisent le plus d’immatriculations de véhicules électriques et hybrides rechargeables. En queue de peloton, figurent la Corse et les Dom-Tom. Naturellement, il faut considérer ces chiffres en prenant en compte d’autres éléments tels que la population, les infrastructures, etc.

Voir les 23 commentaires sur le site

Articles récents