Airbus va tester ses voitures volantes fin 2017

Armelle MILLET
23 janvier 2017 à 10h36
0
Airbus pourrait-il être le premier constructeur aéronautique à réussir à faire voler une voiture dans le ciel ? Nom de scène de son bolide aérien d'un tout nouveau genre : Vahana.

Vahana : un projet ambitieux



Le constructeur aéronautique européen voit les choses en grand. Vahana est un véhicule volant autonome, qui peut décoller et atterrir verticalement. Ce bolide aérien monoplace est pourvu de 8 rotors avec deux ailes. Pour le moment, Vahana n'en est qu'au stade de prototype et les premiers tests se sont bien passés. Il s'agit de l'une des toutes premières réalisations de la division « A³ » d'Airbus dans la Silicon Valley.

0258000008530386-photo-cityairbus.jpg


Une sorte d'hélicoptère volant monoplace



Ce prototype est l'œuvre d'une équipe de techniciens, de designers et d'experts qui espèrent aussi mettre en place une version à taille plus humaine. Cette nouvelle version de Vahana pourrait voir le jour à la fin de l'année 2017. Pour la fin de la décennie ou le début de la prochaine, Airbus espère commencer à commercialiser ces voitures volantes. Pour en faire des taxis, par exemple, voire pour une utilisation privative. Leur capacité de décoller et d'atterrir à la verticale leur permet en effet de s'adapter à de nombreuses situations.

L'avionneur européen n'est pas le seul sur le marché à vouloir partir à la conquête de ce filon. Des dizaines d'autres entreprises travaillent, elles aussi, à leurs propres prototypes. Cette évolution de l'aéronautique, naturellement, ne manquera pas de nécessiter des mises au point... Surtout au niveau de la réglementation.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Bill Gates considère que
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top