VIA : défenseur de la miniaturisation

Vincent
29 septembre 2003 à 21h55
0
Lors du dernier Computex, le géant VIA s'est illustré dans le domaine des Mini-PC en annoncant la plateforme Nano-ITX. Cette nouvelle plateforme reposera sur une carte mère miniaturisée un maximum (120 mm x 120 mm - soit la taille d'une pochette de CD) qui intégrera directement un processeur VIA C3 1 GHz de seulement 15mm, un support Ethernet & USB et une solution graphique & audio.

012C000000060119-photo-mini-itx.jpg

Photo du Mini-ITX (www.mini-itx.com)


Cette plateforme sera disponible d'ici la fin de l'année 2003, son intérêt devrait résider dans sa discrétion à toute épreuve et permettra d'améliorer la mobilité de ce type de solution.

VIA a également dévoilé un référence design utilisé pour mettre en scène son concept de centre multimédia très grand public "Infotainment Server". Les Mini-PC "Infotainment Server" seront présentés sous la forme d'une platine de salon, ils intègrent une carte mère à base de chipset CLE266 qui pourra être accompagné d'une solution audio intégrée 6 ou 8 canaux. Ces PC pourront être équipés soit d'un processeur Nehemiah C3 1 GHz (avec ventilateur) ou d'un Eden 700 MHz (dépourvu de ventilateur).

0140000000060117-photo-via-infotainment-server.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h53
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
scroll top