Justice : encore une note salée pour Microsoft

0
0050000000055180-photo-logo-internet-explorer.jpg
Le verdict d'une cour fédérale de Chicago va obliger le géant du logiciel Microsoft à devoir verser la somme totale de 521 millions de dollars US à une firme spécialisée dans les technologies du Web, ainsi qu'à l'université de Californie, pour avoir violer certains de leurs brevets.

Cette affaire de justice avait été engagée par la société Eolas Technologies, firme qui accusait Microsoft d'avoir utilisé, sans autorisation, certaines de ses technologies dans Internet Explorer pour pouvoir exploiter des applets et des plug-ins.

Certaines de ces technologies "Eolas" avaient été mises au point en partenariat avec l'université de Californie, ce qui explique l'établissement touchera 25% de la somme que devra verser le géant de Redmond. Le reste de la somme dégrossi des frais de justice sera destinée à Eolas.

Toutefois cette affaire n'est pas tout à fait terminée, puisque Microsoft a d'ores et déjà annoncé qu'il ferait appel de cette décision.
Modifié le 18/09/2018 à 14h53
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Interview exclusive du CEO de NVIDIA sur Clubic
SiS741 : le chipset intégré pour Athlon XP FSB400
NVIDIA revient vers FutureMark et 3DMark
Transmetta Efficeon l'après Crusoe
Iomega : 35 Go sur une cartouche avec le RRD
ZoneLabs veut sécuriser les échanges de messages
Windows XP / 2000 : reboot... en boucle ! (màj)
Nouveaux logos AMD64
Microsoft fait appel dans une affaire de brevet
Une version de rom 1.6 pour les anglais....
Haut de page