Justice : encore une note salée pour Microsoft

Par Vincent
le 12 août 2003 à 11h35
0
0050000000055180-photo-logo-internet-explorer.jpg
Le verdict d'une cour fédérale de Chicago va obliger le géant du logiciel Microsoft à devoir verser la somme totale de 521 millions de dollars US à une firme spécialisée dans les technologies du Web, ainsi qu'à l'université de Californie, pour avoir violer certains de leurs brevets.

Cette affaire de justice avait été engagée par la société Eolas Technologies, firme qui accusait Microsoft d'avoir utilisé, sans autorisation, certaines de ses technologies dans Internet Explorer pour pouvoir exploiter des applets et des plug-ins.

Certaines de ces technologies "Eolas" avaient été mises au point en partenariat avec l'université de Californie, ce qui explique l'établissement touchera 25% de la somme que devra verser le géant de Redmond. Le reste de la somme dégrossi des frais de justice sera destinée à Eolas.

Toutefois cette affaire n'est pas tout à fait terminée, puisque Microsoft a d'ores et déjà annoncé qu'il ferait appel de cette décision.
Modifié le 18/09/2018 à 14h53
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Nintendo : de nouveaux accessoires repérés en ligne pour la Switch Mini
Apple lance les bêta publiques d’iOS13, iPadOS, tvOS et macOS Catalina
Comparatif 2019 : quel est le meilleur smartphone ? (MàJ Juin)
1800€ d'abattement sur les avantages en nature pour les salariés roulant en voiture électrique
Bill Gates considère que
Spotify considère avoir surpayé les artistes et éditeurs en 2018 et réclame un remboursement
Xiaomi lance CC, sa nouvelle sous-marque de smartphones pour
Peugeot 508 PHEV : tout ce que l’on sait sur la berline hybride rechargeable
La fréquence des mises à jour du Galaxy S7 encore revue à la baisse
Les Huawei P30 Pro et Mate 20 Pro accueilleront Android Q malgré les sanctions US
scroll top