T940 : Airis lance son GPS autonome avec iGO v6

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000782246-photo-airis-t940.jpg
La société Airis vient d'annoncer la sortie d'un nouveau GPS autonome à moins de 200 euros qui propose pourtant des caractéristiques techniques parfois supérieures aux autres terminaux milieu de gamme du marché.

Baptisé « T940 », il est doté d'un écran QVGA de 4,3 pouces pour une résolution de 480 x 272 pixels, d'un processeur Samsung 2443 cadencé à 400 Mhz et de 1 Go de mémoire NAND Flash en plus de 64 Mo de mémoire SDRAM. Intégrant de plus un port pour carte mémoire SD/MMC non HC, une puce GPS SiRFStar III, le Bluetooth 2.0 (avec fonction main libre) et une batterie d'une capacité de 1200 mAh, ce GPS autonome dispose enfin d'un système Windows CE .Net 4.2.

Côté logiciel intégré de navigation GPS, le T940 de Airis dispose du logiciel iGO en version 6 datant du dernier trimestre 2007. N'ayant donc pas acquis la licence iGO 2008 (avec modélisation des monuments et bâtiments en 3D) pourtant disponible sur les GPS autonomes de Mio ou HP, le T940 intègre tout de même une version stable et fonctionnelle de ce logiciel en version « 2006 deuxième édition » qui offre des cartes numériques de France ou d'Europe.

Le Airis est actuellement commercialisé, principalement auprès de boutiques en ligne au prix de 189 euros en version France et 219 euros en version Europe.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Airis va lancer le T482, un PDAPhone GPS et WiFi sous Windows Mobile 6
E-Ten annonce officiellement ses PDAPhones Glofiish M810 et V900
Gigabyte dévoile le G-Smart MW700, un PDAPhone EDGE et GPS sous WM6
Intel ouvre le code source de ses pilotes graphiques
EgoSoft annonce la venue de  X3 : Terran Conflict
IDG relance The Industry Standard sur le Net
LG dévoile le KF510, nouveau mobile phare de la marque ?
Mise à jour de la gamme Dark Power Pro de Be Quiet
Sony : un capteur et un reflex plein format à venir
Le système Windows Mobile 6.1 de Microsoft se propage déjà sur Internet
Haut de page