iPAQ : HP s'allie à des constructeurs taïwanais pour développer sa gamme de smartphones

27 décembre 2007 à 11h36
0
00FA000000610296-photo-hp-collection-fin-2007.jpg
Alors que bon nombre d'acteurs des Smartphones sous Windows Mobile - comme ou Fujitsu Siemens - ont décidé d'arrêter la commercialisation de nouveaux terminaux, l'américain continue de développer ce marché. En témoigne l'arrivée prochaine d'une nouvelle gamme de PDA, smartphones et PDA communicants de HP.

Et selon un article de Digitimes, il apparaît que HP s'est allié à de nombreuses sociétés taïwanaises pour assembler les produits de la marque. Car contrairement aux premiers smartphones commercialisés par HP, les nouveaux terminaux de la marque ont été créés en interne et donnés à des sociétés étrangères dans le but de les assembler.

Et dans le jeu des sociétés partenaires de HP, il apparaît désormais que le PDA iPAQ 112 a été produit par Foxconn alors que les prochains PDAPhones iPAQ 610 et iPAQ 910 ont pour leur part été assemblés dans les usines de Inventec Appliances. Pour rappel, à cause d'un problème technique détecté à la dernière minute, ces deux terminaux ne sont pas attendus avant le premier semestre 2008.

Enfin, toujours selon le même magazine asiatique, HP s'est également allié à Compal Communications pour développer trois nouveaux smartphones jusque là encore non annoncés. Ces nouveaux terminaux de la gamme iPAQ devraient être disponibles dans le courant du second semestre 2008.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft publie une nouvelle version de Live Search Mobile
Facebook pourrait lancer sa propre solution de paiement
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Disque dur 1,5 To en janvier chez Hitachi ?
Asus LS201 : un écran LCD incassable ?
On reparle de la location de films chez Apple
Au tour de  Perry Rhodan  de se montrer aussi
Apple : grand absent du Mobile World Congress (3GSM) 2008
Philippe Jeudy, Mobile 2.0 :
Piratage: l'IFPI veut imposer des consignes aux FAI
Haut de page