Chuck Norris refuse de mesurer un Chuck Norris

Par
Le 26 décembre 2007
 0
00711076-photo-livre-chuck-norris-400-facts.jpg
Chuck Norris refuse que l'on adopte son nom comme nouveau système de mesure international, nie avoir déjà compté jusqu'à l'infini, et se voit bien embêté lorsqu'on lui demande d'énoncer la dernière décimale de Pi. Parce que c'est Chuck Norris qui se mouille et non l'eau qui se Chuck Norris, l'immortel héros des chefs d'oeuvre que sont Delta Force ou L'Exécuteur de Hong Kong vient de porter plainte contre l'éditeur Penguin, lequel a entrepris de publier, en novembre dernier, un livre compilant les 400 meilleures « vérités à propos de Chuck Norris ».

Nés de l'imagination d'une bande d'internautes, les « Chuck Norris Facts » sont de courtes maximes qui visent à illustrer le caractère surhumain et invincible des héros incarnés par Chuck Norris au cinéma. L'énoncé de cette simple réplique, tirée de Portés Disparus III, suffira à convaincre les moins au fait de la carrière de Carlos Ray Norris, dit Chuck, du caractère trempé de ses personnages : « Je mets les pieds où je veux, Littlejohn... et c'est souvent dans la gueule ! ». Il n'en fallait pas plus pour que naisse la légende.

Celle-ci prend forme au sein du site Truth about Chuck, où les internautes s'amusent à imaginer les actes de bravoure que l'on pourrait attribuer à Chuck Norris. Superman, Dieu, la nuit, la mort et le cancer se voient tour à tour ridiculisés au fil d'aphorismes tels que « Chuck Norris a déjà compté jusqu'à l'infini. Deux fois. », « Jésus Christ est né en 1940 avant Chuck Norris », « Quand Google ne trouve pas quelque choses, il demande à Chuck Norris » ou « Chuck Norris mesure son pouls sur l'échelle de Richter ».

Traduites, enrichies de nombreuses contributions et relayées de blogs en forums, les vérités au sujet de Chuck Norris finissent par susciter l'intérêt d'un éditeur, Penguin, qui sort courant novembre le livre The Truth About Chuck Norris: 400 facts about the World's Greatest Human (la vérité à propos de Chuck Norris, 400 faits à propos de l'homme le plus fort du monde).

Si l'acteur semblait avoir décidé de laisser libre cours à l'imagination fertile des internautes, il refuse qu'un éditeur profite de la situation pour s'enrichir. Affirmant que certains des « faits mythiques » qu'on lui attribue revêtent un caractère raciste ou diffamatoire, Chuck Norris vient d'attaquer Penguin en justice. Deux des sites qui référencent la liste de ses exploits imaginaires sont également nommés dans cette plainte, où l'acteur dit refuser l'exploitation commerciale de son nom sans son autorisation et réclame le versement de dommages et intérêts. Au vu des exploits dont est capable Chuck Norris, Penguin aurait peut-être intérêt à obtempérer...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top