Fin de la pénurie d'iPhone organisée par Apple

Par
Le 10 décembre 2007
 0
00fa000000595170-photo-a-la-une-mobinaute-test-iphone.jpg
Commercialisé depuis le 29 juin dernier aux États-Unis, 2 ne s'était pas attendu à autant de succès pour son premier baladeur GSM. Surtout depuis qu'il est possible de l'activer et de le désimlocker en quelques clics, faisant le bonheur de nombreuses boutiques sur Internet le commercialisant sans abonnement mobile associé.

Avec plus d'un million et demi de terminaux écoulés de part le monde en l'espace de près de cinq mois, Apple a été dépassé pendant un temps par les demandes importantes du terminal, devant limiter le nombre de mobiles vendus à un même client en octobre dernier. De cinq iPhone, la limitation était passée à deux iPhone par client avec une obligation de régler son paiement par carte de crédit, pour mieux identifier leurs acquéreurs. Mais cette pénurie organisée par Apple n'aura pas duré bien longtemps, la firme à la Pomme ayant décidé de revenir à une limite de cinq iPhone par client.

Il y a deux mois, un représentant d'Apple ajoutait que cette limitation avait pour but de « dissuader les revendeurs non autorisés », venant pour la plupart s'approvisionner en masse en iPhone dans les boutiques Apple aux USA pour les vendre ensuite non simlockés dans le reste du monde. Mais étant donné que les derniers iPhone américains ou européens, dotés d'une mise à jour logicielle « 1.1.2 » ne sont à cette heure pas « hackés », Apple a donc décidé de profiter des derniers jours de cette année pour continuer à engranger le maximum de ventes de son premier téléphone mobile baladeur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top