Apple menace de poursuites judiciaires les revendeurs d'iPhone en Asie

Par
Le 07 décembre 2007
 0
00c8000000683730-photo-iphone-istart.jpg
Déjà commercialisé aux Etats-Unis et en Europe, l'iPhone d'Apple ne doit être mis en vente sur le marché asiatique que dans le courant de l'année 2008. C'est en tout cas ce qu'avait annoncé Steve Jobs, le CEO d'Apple, lors de l'annonce officielle de son premier baladeur GSM en début d'année.

Mais comme ce fut - et c'est - encore le cas en France avec différents revendeurs qui n'hésitent pas à commercialiser des iPhone hackés, désimlockés et traduits, il n'est visiblement pas rare de pouvoir acheter dès maintenant des « iPhone américains » en Asie. Et d'après le magazine « The Straits Time », il apparaît qu'Apple est très peu satisfait de cette situation et a menacé de poursuites judiciaires certaines boutiques à Singapour qui commercialisent déjà avant l'heure des iPhone « piratés ».

Et d'après le magazine en question, les équipes juridiques d'Apple auraient donc envoyé un courrier électronique à de nombreuses boutiques asiatiques en leur demandant d'arrêter de commercialiser l'iPhone, un passage devant la justice étant envisagé pour éviter que le situation ne se reproduise à nouveau. Parlant de violation de la propriété intellectuelle, les avocats d'Apple auraient même été jusqu'à menacer une boutique en leur demandant près de 1000 dollars par infraction constatée.

Toujours est-il qu'il semble que ce message a été pris au sérieux, certaines boutiques de Singapour ayant déjà cessé depuis quelques heures toute commercialisation de l'iPhone non officiel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top