Open Text lance Genio 7.0, fruit d'Hummingbird

Ariane Beky
06 décembre 2007 à 15h17
0
00641352-photo.jpg
Open Text, concurrent canadien du français Nuxeo et de l'américain EMC Documentum dans la gestion de contenu d'entreprise (ECM), lance la nouvelle mouture de son offre d'intégration de données : Genio 7.0.

Fruit du rachat de Hummingbird par Open Text, l'outil a été conçu pour l'échange et le traitement de données provenant de multiples applications, du management des relations clients aux progiciels, ceux de et d'autres éditeurs proposant des interfaces de services web. Par ailleurs, Genio 7.0 est compatible avec « toutes les langues nationales » et supporte l'unicode. Enfin, la solution est désormais disponible pour les systèmes 64 bits.

« Au fur et à mesure de leur évolution, les entreprises font l'acquisition de différents systèmes d'exploitation, applications, plates-formes matérielles et bases de données [...] s'y retrouver dans les montagnes de données et d'informations produites relève de l'exploit », souligne dans un communiqué Bill Forquer, VP en charge du marketing, chez Open Text.

L'éditeur entend leur faciliter le travail avec Genio. Il n'est pas le seul, de nombreux outils ciblent les problématiques d'ETL (extraction, chargement, transformation de données) et d'EAI (intégration d'applications d'entreprise).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top