France Telecom et Orascom se battent pour Mobinil

Par
Le 05 décembre 2007
 0
00689384-photo.jpg
A l'heure où 1 accélère son développement sur le continent africain, la situation se complique en Egypte. Orascom Telecom, propriété de l'entrepreneur égyptien Naguib Sawiris, dénonce un accord passé avec le groupe français autour de Mobinil, premier opérateur mobile d'Egypte détenu conjointement par les deux parties.

Les décisions concernant Mobinil doivent être approuvées en duo, mais rien ne va plus. Le différend porte sur l'entrée dans la 3G, Mobinil a acquis une licence UMTS 3,34 milliards de livres égyptiennes (422 M€) en octobre, malgré les hésitations de Naguib Sawiris. Par ailleurs, France Telecom souhaite que Mobinil propose ses services sous la marque Orange, mais Orascom refuse.

Dans ce climat tendu, Naguib Sawiris aurait activé une clause de pacte d'actionnaire dans le but de racheter les parts de France Telecom dans Mobinil, et engagé une procédure arbitrale cet été, ont indiqué Les Echos mardi. En cas de « désaccord grave », ce pacte prévoit que chacune des parties bénéficie d'une option d'achat sur les titres de l'autre. « L'autre » doit accepter la cession ou faire une contre-offre. Or, le groupe français conteste le principe d'enchères.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top