TouchPal : un vent de fraicheur sur les claviers virtuels ?

05 décembre 2007 à 12h33
0
0096000000688470-photo.jpg
Nous vous avions déjà parlé de TouchPal, le clavier virtuel de CooTek. Désormais, l'application n'est plus réservée aux seuls HTC Touch. Tout utilisateur d'appareil sous Windows Mobile peut donc profiter de cette application. Quoi de neuf pour ce nouveau SIP basé sur un brevet nommé «T+» ? La première chose qui prête à interrogation est le faible nombre de touches disponibles. Ce point étrange est une conséquence de cette mystérieuse technologie. En effet, pour valider un caractère, il suffit d'effectuer un léger glissement vers ce dernier après avoir pressé sur la touche correspondante. En clair, sur l'exemple suivant, pour valider la lettre Q, il faut presser sur la touche (q / ; / w), puis effectuer un mouvement vers le côté gauche. La méthode de saisie est associée à un dictionnaire permettant de gagner en rapidité. Pour le moment, ce dernier est limité à la langue de Shakespeare, mais ceci ne vous empêchera pas de saisir vos mots en les tapant dans leur intégralité.


Si vous être du genre à vous arracher les cheveux à chaque saisie sur votre appareil Windows Mobile, n'oubliez pas de visiter notre collection de méthodes de saisies alternatives.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
scroll top