iPhone : au moins 400 000 terminaux en France en 2008 et arrivée d'une version 3G

Alexandre Habian
30 novembre 2007 à 15h25
0
00C8000000587316-photo-a-la-une-mobinaute-iphone-orange.jpg
Quelques jours après la sortie de l'iPhone en France, l'heure est déjà au bilan pour faire le point sur l'ambition de l'opérateur choisi pour le distribuer dans l'Hexagone en exclusivité. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le partenariat entre et Orange semble être gagnant avec plusieurs dizaines de milliers de produits qui devraient être écoulés en un seul mois.

Près d'un millier d'iPhone ont par exemple trouvé preneur le premier soir de sa sortie le 28 novembre dernier sur la boutique de Champs-Elysées à Paris. Le responsable de la boutique Orange nous confiait de plus qu'un numéro de téléphone à été mis spécialement au point pour permettre aux futurs clients qui n'ont pas pu repartir un iPhone de le recevoir « dans un délai de 24 à 48 heures au maximum ». Même son de cloche pour les partenaires d'Orange et les journalistes avec un autre numéro de service client mis en place après avoir eu un certain temps de latence pour livrer les premiers exemplaires du terminal. Cette pénurie bien orchestrée a également été de mise dans la plupart des autres villes qui l'accueillaient en avant-première.

Interrogé sur le nombre estimé de ventes d'iPhone d'ici à la fin de l'année, Didier Lombard, le PDG de , nous précisait à son tour que le cap des 100 000 iPhones vendus est « un peu ambitieux mais devrait être atteint facilement ». Cela représentera « entre 1 et 2% des téléphones mobiles vendus en cette fin d'année », ajoute Alice Holzmann, la directrice des marchés grands publics d'Orange.

Si en revanche aucune information n'a pu filtrer sur le partage avec Apple des revenus générés par les mobinautes utilisateurs de l'iPhone chez Orange - et qui est censé avoisiner les 25% - c'est la durée du partenariat entre les deux groupes qui a été évoquée. Louis-Pierre Wenes, directeur exécutif d'Orange, a précisé mardi au Figaro que l'exclusivité de vente du terminal en France est « d'au moins deux ans » avec des ouvertures possibles sur la distribution du produit. Dans un avenir proche, l'iPhone pourrait donc être acquis dans d'autres lieux que les seules boutiques France Telecom, « mais dans ce cas, nous sommes assurés qu'ils seront vendus avec des contrats Orange » ajoute-t-il.

Pour l'année 2008, et malgré la sortie prochaine d'un nouvel iPhone dédié au marché asiatique, Didier Lombard a récemment précisé que ce sont entre 400 000 et 500 000 abonnements liés à l'iPhone qui devraient trouver preneur dans le courant de l'année prochaine. Cela représente environ 20 000 iPhone écoulés par semaine sur le territoire français !

Mais il reste à savoir si cette prévision pourra s'avérer réelle dans la mesure où la menace de la sortie prochaine d'un nouvel iPhone 3G pourrait décourager les acheteurs éventuels du terminal Edge en France. Randall Stephenson, le CEO de l'opérateur AT&T qui distribue le terminal d'Apple en exclusivité aux USA, a en effet confirmé qu'un iPhone 3G verra bien le jour en 2008. Ce dernier pourrait même être dévoilé pas plus tard qu'en janvier prochain à l'occasion du salon MacWorld.

Et lorsque l'on sait que l'iPhone asiatique prévu pour être commercialisé en début d'année prochaine a de fortes chances d'être 3G, la très grande partie des mobiles japonais étant au moins 3G, cela pourrait sans doute à terme diminuer l'attrait pour les européens d'un iPhone non compatible avec les offres de haut-débit mobile.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top