Henrick Kac : "Blogdimension est un moteur spécialisé dans la partie subjective du Web"

Ariane Beky
26 novembre 2007 à 17h07
0
00679808-photo.jpg
Co-fondateur de Blogdimension.com, Henrick Kac précise le positionnement de ce moteur spécialisé dans les contenus dynamiques (podcasts, vidéos, etc.) sur un marché où s'activent les poids lourds américains du « search » et des liens sponsorisés.

AB - Henrick Kac, bonjour. Blogdimension.com est-il un projet rentable pour Mindologics, société éditrice du moteur ?

HK - Le projet Blogdimension a véritablement démarré au printemps dernier. Nous avions lancé une version expérimentale d'un moteur de recherche 'blogs' fin 2005 mais nous n'avions à l'époque pas les moyens techniques, financiers et humains d'aller plus loin. Pourtant, notre initiative a dès le début été accueillie de manière favorable par les blogueurs francophones. Début 2007, nous avons donc décidé de développer ce projet à temps plein et de le pousser le plus loin possible. La société Mindologics a été créée afin de donner à Blogdimension un cadre 'officiel'.

A ce stade, Blogdimension n'est pas encore rentable en soi. Le projet est financé en partie sur fonds propres des associés de Mindologics et en partie par des activités de conseil de Mindologics. Le seuil de rentabilité en auto-financement ne semble pas très difficile à atteindre. Nous sommes une petite équipe (les deux co-fondateurs, Renaud Guyon et moi-même, et une équipe de contributeurs quasi bénévole à l'international). Nous sommes totalement virtualisés et avons peu de coûts de structure pour le moment. Nos postes les plus importants sont la bande passante et l'hébergement, le marketing puis les salaires. Nous prévoyons un trafic permettant d'atteindre l'équilibre à douze mois. A cela, viendront s'ajouter les revenus publicitaires des versions internationales.

AB - Quid du modèle économique de Blogdimension ?

HK - Comme la plupart des sites Internet, notre modèle économique repose pour beaucoup sur la publicité directe (bannières, liens sponsorisés), le sponsoring (positionnement de partenaires à des endroits stratégiques du site) et l'affiliation (notamment via un « product search » en cours de préparation).

Les revenus de Blogdimension sont générés à 90% par la publicité. Nous prévoyons, par ailleurs, de commercialiser des services premium pour les entreprises et les utilisateurs professionnels. Cette offre BtoB ciblera les médias, les portails verticaux (index verticalisé), les sociétés de veille, les agences de RP, de communication & marketing, mais aussi le monde politique et les instituts de recherche (sondages, tendances, etc.)

AB - Quelle est l'audience actuelle de Blogdimension ?

HK - Depuis son relancement en juin 2007, le trafic global est en constante augmentation. Au mois de novembre 2007, nous atteindrons les 150.000 pages vues pour 50.000 recherches. Le total des visites ce mois-ci est de 14.000. On constate une progression mensuelle importante (minimum 20 à 25% d'un mois à l'autre).

La tendance devrait clairement s'amplifier dès la mise en ligne de la nouvelle version (2.5) en janvier 2008, qui sera très clairement grand public à la différence de la version actuelle qui cible encore les blogueurs et les utilisateurs experimentés (« power users »). Nous n'avons pas de chiffre fiable pour les VU (visiteurs uniques) et nous sommes en cours de réflexion pour adopter un système de mesure plus professionnel (type XiTi).

AB - Blogdimension est né au moment où Technorati s'interroge sur son avenir. Un moteur spécialisé « blogs » peut-il survivre face à la concurrence des généralistes, de à Google Blog Search ?

HK - Blogdimension se positionne parmi les moteurs de recherche alternatifs. Nous sommes alternatifs à plusieurs niveaux :

Nos contenus (syndiqués) à fort taux de rafraichissement : blogs, microblogs (genre Twitter), forums, fils d'actus, images, fichiers audio & podcasts issus de ces sources, vidéos en ligne au-delà de YouTube ou Dailymotion (nous référençons de nombreuses plates-formes internationales peu connues du public occidental comme la chinoise 6.cn et l'allemande Sevenload).

Nos algorithmes de classement : par défaut nous affichons les résultats par « récence ». Cette approche a l'avantage de mieux brasser les sources et d'éviter des phénomènes de stratification rencontrés par les classements de type popularité. Mais notre force est de proposer à l'utilisateur plusieurs façons de classer ses résultats : date, pertinence, pertinence & date, et bientôt, avec la V2.5, l'introduction de la popularité comme option de tri supplémentaire.

Comme vous l'indiquez vous-même, Blogdimension est un moteur spécialisé, Yahoo, Google, Live search, sont des moteurs généralistes (qui parfois acquièrent des spécialités directement sur le marché, mais on ne peut pas être spécialiste de tout quand on est un géant). On ne peut donc pas parler de concurrence à proprement parler, dans la mesure où il s'agit de produits différents et complémentaires, destinés à des usages variés.

A terme, un utilisateur de Blogdimension obtiendra davantage d'informations utiles et directement exploitables sur une recherche alors qu'il sera confronté à une inondation de résultats commerciaux avec les moteurs généralistes. De plus, les utilisateurs n'ont pas toujours le réflexe de consulter les onglets spécifiques des grands moteurs de recherche.

Par ailleurs, il est prouvé que les internautes ont de plus en plus tendance à utiliser régulièrement plusieurs moteurs de recherche, généralement un grand moteur, plus 1 ou 2 moteurs alternatifs, afin d'obtenir un choix plus grand de résultats. C'est une évolution logique des usages de l'Internet : devant la croissance exponentielle des contenus disponibles sur la Toile, la solution du moteur unique et généraliste est de moins en moins adaptée, car vous devrez faire le tri dans les réponses. En délimitant, dès le début, votre périmètre de recherche aux contenus qui vous intéressent (soit selon le support, soit verticalement), vous gagnerez beaucoup de temps.

AB - Quelles sont les perspectives d'avenir pour Blogdimension ?

HK - Nous pouvons évoluer en imaginant d'autres leviers de croissance, notamment en ajoutant des niches d'usage type web 2.0 par exemple : les people search, shopping 2.0 search, recherche multimédia plus exhaustive, la convergence avec l'univers mobile (recherche de contenus pour mobiles) et, également, en développant un écosystème (widgets) et une communauté autour de la recherche de contenus Web 2.0.

Notre objectif n'est pas de faire une concurrence frontale à Google, Yahoo ou Live.com. Ce serait irréaliste et peu modeste. En revanche, nous souhaitons devenir l'un des moteurs de recherche que nos utilisateurs utilisent en 3ème ou 4ème position sur les besoins typiquement Web 2.0 et multimédia. D'ailleurs, nous avons besoin des autres systèmes tels que Google, car ceux-ci contribuent fortement à notre trafic ! De plus, ces systèmes sont aussi nos partenaires pour les programmes publicitaires. Notre mission est donc d'être un moteur de recherche alternatif et spécialisé dans la partie subjective du Web, celle de l'opinion, de l'humeur et du 'fun'. Notre ambition est de devenir le plus international possible en multipliant le service sur des zones linguistiques importantes y compris les pays émergents.

Pour conclure, nous pensons sincèrement que le marché de la recherche n'est pas figé dans le marbre. Cela a d'ailleurs été prouvé lorsque Google a détrôné, au début des années 2000, le leader incontesté de l'époque, AltaVista. Ça peut paraitre prétentieux, mais nous pensons vraiment que les moteurs alternatifs ont aujourd'hui une capacité d'innovation beaucoup plus grande que Google et d'autres acteurs mondiaux. Ces derniers, malgré leurs énormes moyens financiers, ne peuvent pas prendre le risque de lancer une nouvelle version de leur moteur sans craindre de dérouter et donc potentiellement de perdre, ne serait-ce qu'un pour cent, de leurs millions d'utilisateurs. De ce fait, leur offre stagne alors que de nouvelles fonctionnalités sont régulièrement proposées par des alternatifs.

AB - Henrick Kac, je vous remercie.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
Ce qu'il faut savoir sur l'affiliation sur Clubic

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer.  Consultez notre charte pour en savoir plus.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Pour les Soldes, Bitdefender propose la solution Total Security à un prix jamais vu !
Du gameplay pour Nioh 2 sur PS5 (et en 4K 60 fps évidemment) !
Cyberpunk 2077 : enfin le premier gros patch (1.1) disponible pour PC, consoles et Google Stadia !
Soldes : une clé USB SanDisk Ultra Fit 512 Go à prix cassé !
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech du lundi
Cybersécurité : un « tir à blanc » pour tester le niveau de sécurité des entreprises
Jouer sur Linux, c'est possible (2ème partie) : à la découverte de Lutris et GameHub
Insolite : un site permet de faire dire ce que vous souhaitez à GlaDOS (et à d'autres personnages de jeux vidéo)
Test de la manette sans fil Xbox Series : un gamepad encore en progrès
Lunokhod, les premiers vrais rovers
Haut de page