Bouygues : l'offre i-mode bientôt 'ouverte' à plus de terminaux

19 novembre 2007 à 23h59
0
00C8000000440181-photo-i-mode.jpg
Cela fait près de cinq ans jour pour jour que Bouygues Telecom a lancé en France son service i-mode, poussé fortement par l'opérateur japonais NTT Docomo, accessoirement l'inventeur de la technologie. Et alors que tout le monde s'accordait à penser que le WAP allait démocratiser les usages de l'Internet mobile, c'est bien l'i-mode qui a encore aujourd'hui perduré avec 1,6 million de clients annoncés par le troisième opérateur national en janvier dernier.

Technologie simple à utiliser, elle n'en possède pas moins quelques défauts comme une nécessité de re développer tous les sites partenaires en version i-mode - non compatible HTML classique -, une obligation d'utiliser un téléphone mobile i-mode pour accéder au portail créé par Bouygues Telecom ou encore parfois un accès payant à un service web... proposé gratuitement depuis un site mobile classique. Mais cela n'a pas empêché Bouygues Telecom de recruter un million de mobinautes qui accèdent fréquemment au portail i-mode et de lancer le premier service d'internet mobile illimité, à 10 euros par mois et limité bien évidemment aux sites i-mode.

Mais depuis la sortie récente des offres illimitées d'accès à l'internet mobile WEB proposées par SFR avec ses Illimithycs ou par Orange avec la sortie de l'iPhone, Bouygues se retrouvait alors assez mal à l'aise avec un réseau de haut-débit mobile qui vient d'être lancé en 3G/3G+/HSUPA mais via lequel seule une offre d'internet mobile illimitée pour entreprises est d'actualité. Que vont devenir les mobinautes inscrits à l'offre i-mode si Bouygues se relance dans le marché des offres d'internet mobiles via le WEB (et non l'imode) ? A cette question, Martin Perronet, le directeur marketing des services multimédia/i-mode de Bouygues Telecom, répond que le service i-mode est toujours fortement d'actualité et que même au sujet du lancement des offres DATA pour mobiles Blackberry, il restera possible de passer d'un forfait i-mode à un forfait DATA web sans problème particulier.

Concernant l'avenir de l'i-mode en France alors même que certains opérateurs internationaux ont décidé de cesser leurs activités liées à cette technologie, Martin Perronet précise que Bouygues Telecom compte « ouvrir prochainement son réseau i-mode à plus de terminaux ». Et concernant le retour de l'opérateur dans un marché de la création d'un portail mobile WEB plus généraliste, quelques années après avoir décidé d'interrompre le développement du portail mobile 6sens.com, « cela pourrait être d'actualité mais nous garderions alors le même business model proposé à nos éditeurs partenaires. Bouygues n'a pas vocation à éditer du contenu », ajoute-t-il.

Car en effet, l'avantage principal et non négligeable de la plateforme i-mode est qu'elle permet un partage des revenus direct entre l'opérateur et le site web partenaire (LCI, Le Monde, ...) alors qu'en passant par une page web mobile classique, l'éditeur devra alors trouver une régie publicitaire mobile, générer une audience et trouver des annonceurs... Bouygues Telecom n'a donc pas dit son dernier mot en matière d'Internet mobile, qu'il se trouve sur i-mode ou non, d'autant plus que selon nos informations, l'opérateur prépare un nouveau forfait mobile, cette fois bel et bien illimité, pour démocratiser ces nouveaux usages. Affaire à suivre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Xiaomi Mi band 5 : la bracelet intelligent disponible à prix cassé
Seagate BarraCuda : 2 To de stockage à un excellent prix avec ce disque dur interne HDD
It's Time : New Shepard est prête après son 15e vol réussi
Un PC Portable Gamer MSI GL65 Leopard avec une GeForce RTX 2070 à prix choc
PS5 : la récente mise à jour corrigerait aussi le bruit important du lecteur Blu-ray
Forfait mobile : les offres RED by SFR 100 Go et 200 Go se terminent ce soir à minuit !
Sky: Children of the Light arrive sur Switch au mois de juin
Bang & Olufsen Beosound Emerge, une enceinte sans-fil à loger dans votre bibliothèque
Automobile et émissions polluantes : la France veut négocier un assouplissement des normes Euro 7
Bon plan antivirus et VPN : le pack Avast Ultimate est gratuit pendant 3 mois
Haut de page