DS2 et Comtrend passent le CPL à 400 Mbit/s

Alexandre Laurent
12 novembre 2007 à 18h42
0
00DC000000661780-photo-cpl-comtrend.jpg
Aujourd'hui limitée à une bande passante maximale de 200 Mbit/s, la technologie CPL, ou Courant Porteur en Ligne, devrait voir son débit théorique doubler dans le courant de l'année 2008, annoncent le fabricant de puces espagnol DS2 et l'américain Comtrend. Le premier indique en effet avoir finalisé depuis quelques semaines sa troisième génération de contrôleurs CPL, et le second compte bien les implémenter dans ses produits dès 2008. Ave un taux de transfert maximum théorique de 400 Mbit/s, le CPL sera-t-il en mesure de s'acquitter simultanément de plusieurs transferts de vidéos haute définition sans perturbation ?

C'est bien sur ce quoi compte Comtrend, qui annonce aujourd'hui les premiers adaptateurs Ethernet CPL affichant cette bande passante record. Reposant sur les puces mises au point par DS2, ils devraient faire leur apparition sur le marché début 2008, indique la firme qui ambitionne donc d'être la première à proposer des produits 400 Mbit/s, les PowerGrid 904. Elle indique que ceux-ci sont compatibles avec la norme UPA (Universal Powerline Alliance), concurrente de la norme HomePlug employée par exemple par des fabricants comme Devolo. Reste à déterminer par quels débits ces 400 Mbit/s théoriques se traduiront-ils dans la réalité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top