Hasbro : Montcuq ne trônera pas sur le Monopoly

Par
Le 09 novembre 2007
 0
00dc000000658440-photo-classement-villes-monopoly.jpg
Plébiscitée par les internautes lors de la période de vote ouverte par Hasbro, la ville de Montcuq ne figurera pas sur la prochaine édition « nationale » du Monopoly, laissant sa place à Dunkerque, la seconde du classement. Une édition spéciale du célèbre jeu de société sera toutefois lancée dans le courant de l'année, où amateurs de Daniel Prévost et autres nostalgiques du Petit Rapporteur retrouveront les « rues, places et autres lieux mythiques du village ». De blog en forum, la pirouette de Hasbro laisse un goût mitigé. Certains estiment avoir été floués par l'éditeur et l'accusent de ne pas avoir respecté des règles qu'il avait pourtant fixées lui-même.

Petit rappel des faits

Courant septembre, Hasbro décide d'organiser sous forme de concours ouvert la répartition des villes qui remplaceront les rues parisiennes dans une prochaine édition France du Monopoly. Une sélection de 44 villes est proposée sur le site monopoly.fr, avec un principe simple : chaque internaute peut voter jusqu'à une fois par jour pour la commune de son choix. Celle qui recueille le plus de suffrages est alors censée prendre la place de la rue de la Paix, tandis que la seconde ira remplacer les Champs-Elysées, et ainsi de suite jusqu'à ce que les 22 cases du plateau soient remplies.

Afin de favoriser l'émulation entre habitants des différentes villes et de susciter un plus important effet de bouche à oreille, Hasbro propose une case Joker, permettant aux visiteurs du site de rajouter la ville de leur choix. Il n'aura pas fallu longtemps pour que de blog en forum se répande une idée insolite : pousser la ville de Montcuq pour que celle-ci trône au faîte du Monopoly, en lieu et place de la rue de la Paix.

Relayée de blogs en forums ainsi que sur TricTrac, site dédié aux Jeux de société, l'idée fait son chemin et Montcuq progresse de place en place. Clubic, puis d'autres médias, commencent à relayer l'information à partir du 19 septembre. Quelques heures et centaines de commentaires après la publication de notre actualité, Montcuq grille la politesse à Dunkerque, l'ancien numéro un, et prend la tête du classement pour ne plus la lâcher.

« Nous demeurons maîtres du jeu »

Bien que l'on soit censé prononcer la consonne finale de Montcuq, l'intégration d'un nom de ville se prêtant aussi largement aux calembours risquait fort de ne pas coller avec la stratégie de l'éditeur Hasbro. Le Monopoly reste un jeu grand public, auquel jouent de nombreux enfants. Yves Cognard, directeur du marketing de Hasbro France, que nous n'avons pas réussi à joindre ce matin, a déclaré à l'AFP avoir reçu des « réactions de mamans » qui ne souhaitaient pas voir Montcuq sur le Monopoly.

D'où cette édition spéciale. « Hasbro éditera parallèlement un jeu 100% Montcuq », développé « dans l'esprit humoristique » qui a permis de rassembler plus de 52.000 votes pour cette petite ville du Lot. Le plateau comportera donc les noms des rues, places et impasses de Montcuq. Un pis-aller ? « Nous demeurons maîtres du jeu », ajoute Yves Cognard.

« Carton rouge » pour Bastien, « Petits joueurs » pour Onesque, le tour de passe-passe de Hasbro déçoit du côté des blogs, où l'annonce du résultat a déjà suscité plusieurs dizaines de commentaires. « Et Montcuq c'est du poulet ? », s'interroge finement Roycod. Un groupe d'appel au boycott du Monopoly, élégamment baptisé « Monopoly dans ton cul ! », a été ouvert dans la foulée sur Facebook. « On assumera », déclare encore à l'AFP Yves Cognard, « plus on parlera de la marque, mieux on se portera ».
Modifié le 20/09/2018 à 15h53
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top