Vidéo : watermark et fingerprint chez Thomson

06 novembre 2007 à 18h41
0
A l'heure du P2P et des échanges dématérialisés, studios et chaînes de télévision cherchent le remède miracle contre le piratage des contenus audiovisuels. Avec ses solutions d'identification et de marquage des vidéos, estime être en mesure de fournir à l'industrie les moyens d'endiguer le phénomène. Nous nous sommes rendus à Rennes, dans les locaux où le groupe français mène une partie de ses activités de recherche et développement, pour une démonstration de deux technologies de « watermark » (tatouage numérique permettant d'identifier la provenance d'une vidéo diffusée sur Internet) et de « fingerprint » (un système d'empreinte digitale de la vidéo permettant de détecter automatiquement les contenus soumis au droit d'auteur même après de multiples altérations ou dégradations du signal). Permettront-elles aux ayant-droits de protéger leurs contenus ? Début de réponse en vidéo.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le nouvel  Astérix  en démo jouable
  La Bibliothèque Secrète  : Rhem 3 en démo jouable
Après Chertsey, EA ferme son studio de Chicago
Des joueurs plus riches en Europe qu'aux États-Unis ?
Neuf Cegetel : CA en hausse de 20,4% au T3 2007
SFR s'intéresse aux mobiles sous 'Google OS' et au femtocell 3G
Le 'Google OS' Android : les avis mitigés de Symbian et de Nokia
Sun renoue avec les bénéfices
Radiohead : des chiffres pour leur album Internet
m-commerce : la Fnac lance son site mobile
Haut de page