Vidéo : watermark et fingerprint chez Thomson

Alexandre Laurent
06 novembre 2007 à 18h41
0
A l'heure du P2P et des échanges dématérialisés, studios et chaînes de télévision cherchent le remède miracle contre le piratage des contenus audiovisuels. Avec ses solutions d'identification et de marquage des vidéos, estime être en mesure de fournir à l'industrie les moyens d'endiguer le phénomène. Nous nous sommes rendus à Rennes, dans les locaux où le groupe français mène une partie de ses activités de recherche et développement, pour une démonstration de deux technologies de « watermark » (tatouage numérique permettant d'identifier la provenance d'une vidéo diffusée sur Internet) et de « fingerprint » (un système d'empreinte digitale de la vidéo permettant de détecter automatiquement les contenus soumis au droit d'auteur même après de multiples altérations ou dégradations du signal). Permettront-elles aux ayant-droits de protéger leurs contenus ? Début de réponse en vidéo.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top