Le 'Google OS' Android : les avis mitigés de Symbian et de Nokia

Alexandre Habian
06 novembre 2007 à 16h54
0
00C8000000651908-photo-openhandsetalliance.jpg
Quelques heures seulement après l'annonce de la création d'une véritable plateforme mobile de Google - comprenant système d'exploitation, interface logicielle et programmes associés -, deux acteurs majeurs de la téléphonie mobile se sont exprimés à ce sujet. Et le moins que l'on puisse dire est que la plateforme « Android » déchaîne déjà les passions.

Pour Nigel Clifford, le CEO de la société britannique Symbian, la plateforme Android n'est « qu'une plateforme Linux de plus. Il y a déjà 10, 15, 20 ou peut-être 25 plateformes Linux différentes sur le marché. Il apparaît donc que Linux est en train de se fragmenter plus rapidement qu'il ne réunit d'acteurs pour au contraire l'unifier». A l'inverse, Nigel Clifford donne un bon point à Google concernant l'ouverture de son système d'exploitation même si il ne croit pas aux « logiciels vraiment gratuits ».

Il faut reconnaître que l'annonce de Google à de quoi traumatiser la société Symbian qui a dû constater non sans une certaine amertume que Samsung, LG et , les trois partenaires forts qui développent des produits sous cet OS mobile, font également partie de l'alliance mobile de Google (Open Handset Alliance). « Nous sommes le leader du marché et comptons bien rester leader », ajoute-t-il enfin. Symbian a d'ailleurs annoncé avoir livré 20,4 millions de terminaux sous Symbian OS au cours du troisième trimestre 2007, ce qui représente une hausse de 56% par rapport à la même période l'année passée.

Du côté de Nokia, le principal acteur du marché des terminaux Symbian notamment via son interface S60, on constate que « ce n'est pas notre but de faire partie de cette alliance. Si nous voyons que cela peut nous apporter des bénéfices, nous penserions alors à prendre part », précise KARI Tuutti, le responsable de la division multimédia de Nokia. « Nous ne devons jamais fermer les portes » a cette opportunité, ajoute-t-il.

Rappelons au passage que Nokia possède 48% de la société britannique Symbian, système d'exploitation mobile qui contrôle actuellement environ les 3/4 des Smartphones commercialisés de part le monde. Nokia a commercialisé au passage 117,8 millions de mobiles au cours du troisième trimestre 2007, soit une hausse de 26% par rapport au troisième trimestre 2006. Mais le numéro un des mobiles est menacé par Google par la totalité de sa nouvelle plateforme mobile.

Avec un système d'exploitation (Symbian), une interface logicielle (S60) et des programmes mobiles (Nokia Music Store, N-Gage, Nokia Maps), la stratégie en matière de mobilité entre Nokia et Google est finalement très proche...
Modifié le 20/09/2018 à 15h53
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top