Faut-il s’attendre à une offre femtocell grand public en 2008 en Europe ?

0
Senior Manager chez Ineum Consulting et forte d'une expérience de10 ans dans l'internet et les télécoms, Julie Cousin partage sa vision du "Femto cell", une mini antenne cellulaire que les opérateurs pourraient prochainement placer au cœur des "box" multiservices.

00FA000000653058-photo-julie-cousin.jpg
Julie Cousin
Les solutions femtocells agitent incontestablement le monde des opérateurs télécoms. Elles pourraient donner un nouvel élan à la convergence fixe-mobile et présenter une alternative aux téléphones GSM/Wi Fi (TWIN, UNIK) qui peinent à conquérir le grand public.

La femtocell est un petit équipement (de la taille d'un routeur) qui offre une couverture radio domestique de qualité et peut se connecter à la box ou au modem/routeur ADSL du domicile. Grâce à cette connexion entre une femtocell et une box, les communications voix et data passées depuis un mobile au domicile transitent par le réseau fixe ...et peuvent être facturées au prix d'une communication locale. Cet équipement permet également de résoudre les problèmes de qualité de la couverture GSM à l'intérieur des bâtiments.

Les solutions femtocells pourraient représenter un moyen pour les opérateurs mobiles de contrer les offres de convergence basées sur des téléphones dual-mode (tels l'UNIK d'Orange ou le TWIN de Neuf) qui permettent également une tarification des appels mobiles au domicile au prix d'une connexion locale mais nécessitent d'acquérir un nouveau téléphone avec un choix limité.

Depuis Juin 2007, plusieurs annonces majeures sur le thème des femtocells se sont succédées : NTT Docomo a annoncé un premier lancement au Japon d'une offre « femtocell » sur le marché professionnel dès l'automne 2007. Les constructeurs et Nokia ont annoncé un partenariat pour développer des box all-in-one associant routeur, femtocell et Wi Fi. Orange et Vodafone ont confirmé avoir lancé un RFP mi-2007 sans compter Google qui a investit 25 millions de dollars dans le fabricant britannique de femtocells 3G Ubiquisys.

Malgré ces annonces en série, il est peu probable que l'on assiste à des lancements importants d'offres femtocell sur le marché grand public en 2008. Si la technologie semble prometteuse, elle n'est pas encore mature - beaucoup de problèmes techniques restent à résoudre (QoS, intégration des femtocells au réseau mobile de l'opérateur, attribution de fréquences ...) et les services proposés sont encore limités. Le succès auprès des consommateurs dépendra également des modalités de commercialisation de ces futures offres et des bénéfices réels pour les consommateurs - encore plus enclins à confier toutes leurs communications à un opérateur unique. Un sujet à suivre ...
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page