Micro-portable étudiant (MIPE) : une opération numérique efficace sur les campus ?

19 octobre 2007 à 16h54
0
00629560-photo.jpg
L'opération Micro-portable étudiant (MIPE), coordonnée par la Délégation aux usages de l'Internet (DUI), a pour objectifs, d'une part, d'aider les étudiants à s'équiper en matériel informatique et logiciels par le biais de tarifs préférentiels, de financements à taux réduits et de partenariats, d'autre part, de développer l'offre de services numériques dans les universités françaises.

Comment a évolué l'opération depuis son lancement en septembre 2004 par François Fillon, alors ministre de l'éducation nationale, sous le troisième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin (UMP) ? Quelles sont le nouveautés pour cette rentrée universitaire 2007 ?

Les mesures d'incitation engagées depuis 2004

Les trois précédentes éditions ont été associées à la mise en place de mesures d'incitation dans le but de développer le numérique au sein des établissements d'enseignement supérieur. Ces mesures ont permis de soutenir la mise en oeuvre d'infrastructures sans fil (MIPE 1&2), de services aux étudiants, notamment le prêt de machines (MIPE 2), ainsi que le développement de l'accès aux ressources numériques (MIPE 3).

Une opération reconnue ?

La notoriété de l'opération MIPE serait supérieure à 75% chez les étudiants et l'adhésion des universités serait de 96%. Plus de 600.000 machines, PC et Mac compatibles WiFi, auraient été vendues sur 30 mois, aujourd'hui plus de 50% d'étudiants seraient équipés d'un micro-portable (ils étaient 8% en Juin 2003). Par ailleurs, plus de 7.000 bornes WiFi auraient été installées dans les universités et 1 million d'accès aux « bureaux virtuels » créés (sources : Médiamétrie et ministère de l'éducation nationale, décembre 2006).

Mais attention, le chiffre de 600.000 machines provient des données d'organismes (GfK, IDC, Médiamétrie...) qui suivent l'évolution des ventes d'ordinateurs portables auprès de la tranche d'âge concernée. Or, l'origine de ces achats n'est pas précisée. Pour la DUI « l'indicateur de référence » reste le taux d'équipement des étudiants qui a significativement augmenté depuis la mise en place du programme. Autrement-dit, il est difficile de mesurer l'impact du MIPE par rapport à l'ensemble des ventes de PC portables auprès de la cible étudiante en France.

00629562-photo.jpg

Budget de fonctionnement du MIPE

Ce budget se limiterait « à quelques prestations d'assistance à maîtrise d'usage ». Par contre, les ministères, ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche et ministère de l'éducation nationale, à travers lesquels la DUI bénéficie d'un appui logistique, consacrent, en plus des budgets récurrents, en moyenne 1,7 million d'euros par an depuis 4 ans aux mesures incitatives associées à l'opération MIPE pour le déploiement d'équipements et de services numériques.

Rentrée universitaire 2007/2008, un point d'étape

Comme chaque année un appel à projets conçu avec les établissements a été lancé. Il porte cette année sur la formation systématique des étudiants à la prise en main de leur « environnement numérique de travail » (bureau virtuel) dans le cadre de la préparation au « certificat informatique et internet » C2i. 90% des universités se seraient déclarées prêtes à mettre en place au premier semestre 2007/08 des stages intensifs d'au moins 12h. Environ 300.000 étudiants seraient concernés par ces stages, 500.000 l'an prochain.

Les offres

Plus de 80 partenaires (constructeurs, éditeurs, distributeurs et banques) soutiennent le programme MIPE pour la rentrée 2007/2008. Les offres sont présentées sur le site dédié et mises à jour en temps réel par les constructeurs eux-mêmes.

Constructeurs et distributeurs proposent à tous les étudiants en France (engagés dans des études post baccalauréat au sein d'un établissement public ou privé), une sélection de micro-portables WiFi (accès sans fil Internet, norme de type 802.11) à des tarifs préférentiels, entre 800 et 2000 euros environ. Ces matériels sont garantis de 2 à 3 ans. Une assistance après-vente est prévue. Chaque ordinateur est équipé, au minimum, d'un OS, d'un navigateur, d'une suite bureautique, d'un antivirus.


00629566-photo.jpg



Parmi les nouveautés de la rentrée universitaire 2007, une offre Orange 3G+ (clé USB 3G+, connexion illimitée soir et WE) pour ceux qui auront acheté un PC portable dans le cadre de l'opération MIPE (offre limitée à 30.000 exemplaires). Chez , Hervé Marchet, directeur en charge du marché éducation pour la zone EMEA, a souligné que le groupe propose une offre de 3 portables au choix, à prix « éducation », dotés de la suite Office et de FileMaker, avec une garantie de 2 ans. Apple qui propose son propre programme étudiants , « Apple On Campus », est un partenaire actif du projet MIPE. Interrogé par NetEco, Hervé Marchet estime que l'impact de l'opération « sur l'équipement des étudiants en France est indéniable ».


00629594-photo.jpg


Parallèlement à ces offres de matériels et de logiciels, des prêts étudiants modulables sont également consentis « aux meilleurs taux en vigueur et sans frais de dossier » par les établissements financiers partenaires du projet MIPE. Les remboursements s'échelonnent de 12 à 36 mois.


00629568-photo.jpg



Le succès de l'opération MIPE reposerait donc sur les partenariats, la mobilisation des universités, les offres informatiques et bancaires adaptées aux besoins des étudiants. Il repose également sur une incitation financière de l'Etat à la mise en œuvre de chantiers numériques par les universités et, enfin, sur une dynamique de mutualisation des ressources entre acteurs publics et privés. La formule « mon micro-portable étudiant pour 1€ par jour » serait devenue un label de confiance.

00629606-photo.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top