Création de l'association Blu-ray Partners France

Par Alexandre Laurent
le 11 octobre 2007
 0
La bataille qui oppose les deux formats optiques de nouvelle génération que sont le Blu-ray et le HD DVD devrait s'intensifier à l'approche des fêtes de fin d'année. Les partisans du Blu-ray, emmenés par Sony, ont annoncé ce matin à l'occasion d'une conférence de presse parisienne la création d'une association baptisée Blu-ray Partners France qui aura pour mission d'assurer la promotion de ce format auprès du grand public.

Présidée par Daniel-Georges Levi, de Disney, l'association Blu-ray Partners France réunit aujourd'hui une dizaine d'acteurs de l'industrie de l'électronique grand public et de l'édition vidéo. Du côté des fabricants, elle rassemble Sony, Samsung, Pioneer et Philips, alors que du côté des éditeurs, on retrouve Gaumont Columbia Tristar, Fox Pathé Europa, Walt Disney Studio et Warner Home Video. Active au niveau national, cette association bénéficiera du soutien de la Blu-ray Disc Association.

Un indéfectible enthousiasme est sans surprise de mise au moment d'évoquer la situation actuelle du Blu-ray sur le marché. S'appuyant sur des chiffres GFK, les membres de l'association affirment que 600.000 foyers français devraient être équipés d'un Lecteur Blu-Ray à Noël 2007, seuls les lecteurs de salon et la console Playstation 3 étant pris en compte. Dès lors, le camp Blu-ray détiendrait d'après eux 90% du marché des lecteurs haute définition.

00FA000000619036-photo-conf-rence-blu-ray-partners-france.jpg
00FA000000619038-photo-conf-rence-blu-ray-partners-france.jpg


Le catalogue de films Blu-ray se monterait quant à lui à environ 150 films et devrait atteindre ou dépasser la barre des 200 d'ici la fin de l'année, indiquent les éditeurs. La Blu-ray Partners France précise ainsi que 80% des films haute définition lancés d'ici les fêtes devraient être proposés au format Blu-ray - mais omet d'indiquer que certains succès attendus comme le 300 de Zack Snyder paraissent également en HD DVD.

En se regroupant au sein d'une structure commune, les membres du camp Blu-ray comptent bien mutualiser leurs efforts publicitaires et augmenter leur puissance de feu marketing, pour ainsi persuader le consommateur d'opter pour le Blu-ray lorsqu'il décidera de s'équiper d'un équipement « haute définition ». Philips, Samsung ou Sony, qui commercialisent également des téléviseurs à écrans plats, ont tout intérêt à ce que la transition se fasse au plus vite.

Précisons pour finir que le camp HD DVD emmené par Toshiba devrait à son tour communiquer chiffres et informations dans les semaines à venir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top