Ballmer : nouvelles menaces concernant Red Hat ?

Par Alexandre Laurent
le 10 octobre 2007
 0
00C8000000606966-photo-steve-ballmer-imagine-07.jpg
D'après le site britannique PCPro, Steve BALLMER aurait une nouvelle fois formulé des menaces voilées à l'encontre des utilisateurs de Linux, en sous-entendant que ceux-ci devraient rendre des comptes à Microsoft pour l'utilisation de sa propriété intellectuelle. Dernier rebondissement de ce qu'une partie de la communauté Linux apparente à une campagne de Fear, Uncertainty and Doubt (FUD) : une tentative de déstabilisation des clients d'entreprises comme qui n'ont pas, comme , passé d'accord avec la firme de Redmond.

« Les utilisateurs de Red Hat, au moins par respect de notre propriété intellectuelle, ont d'une certaine façon le devoir de nous dédommager », aurait déclaré Ballmer le 4 octobre dernier lors d'une conférence à Londres. « Comme le reste de l'industrie, nous dépensons beaucoup d'argent en R&D. Si des gens viennent nous voir et nous disent "hé, ce logiciel commercial viole notre propriété intellectuelle ou nos brevets", Microsoft encourra un jugement ou signera un gros chèque », aurait-il ajouté.

« C'est pour cela que Microsoft a signé cet accord avec Novell. Il n'est pas juste question de développer l'interopérabilité entre Linux et Windows mais également d'être sûr de pouvoir garantir aux clients de Novell le droit d'utiliser sa propriété intellectuelle en échange d'une juste rétribution ».

Depuis la signature de l'accord avec Novell, Microsoft n'a de cesse de répéter que les logiciels open source en général et Linux en particulier violent sa propriété intellectuelle, sur 235 brevets en particulier. Il propose dans le même temps aux éditeurs de solutions open source des contrats qui les mettraient à l'abri dans le cas où il déciderait par exemple d'aller en justice et profite de cette approche pour mettre en place des relations commerciales. D'aucuns estiment toutefois que l'éditeur de Redmond use de menaces volontairement vagues pour protéger sa situation privilégiée sur le marché du logiciel.

En juin dernier, Matthew Szulik, directeur exécutif de Red Hat, reconnaissait avoir été approché par Microsoft avant que ce dernier ne passe l'accord qui le lie aujourd'hui à Novell.
Modifié le 18/09/2018 à 15h10
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
scroll top