iPhone : une fonction cachée pour des applications tierces légales ?

10 octobre 2007 à 16h21
0
00B4000000617224-photo-iphone-1-1-1-fonction-cach-e.jpg
Apple a publié il y a quelques jours une mise à jour pour son iPhone portant le numéro de version « 1.1.1 ». En plus d'empêcher - pendant un temps - le piratage de son système interne, elle renferme visiblement quelques autres fonctions non documentées.

Des développeurs indépendants qui ont en effet tenté de l'analyser se sont rendu compte qu'elle disposait de quelques fonctionnalités cachées non encore annoncées par Apple. En témoigne la copie d'écran de la page d'accueil de l'iPhone - appelée Springboard -, qui laisse apparaître deux petits « points ».

Les possesseurs du terminal auront immédiatement reconnu qu'il est également présent dans le Widget de prévisions météorologiques de l'iPhone et qu'il permet de naviguer de page en page. Ainsi, alors que la page d'accueil du baladeur communicant d'Apple ne permet d'afficher « que » 16 icônes de programmes, la firme à la pomme prévoit qu'au moins 16 autres icônes pourraient être rapidement ajoutées. A noter que ce sont également 4 icônes permanentes qui sont affichées pour accéder aux fonctions les plus essentielles du terminal : la téléphonie, le courrier électronique, le navigateur web et la fonction iPod.

La question est donc posée. A quoi vont servir ces 16 nouvelles icônes si ce n'est pour permettre d'exécuter de nouvelles applications ? A ceci deux réponses sont possibles, Apple pouvant très bien autoriser l'achat et l'installation d'applications « certifiées » iPhone qui pourraient donc être disposées sur la page d'accueil du produit. Mais Apple pourrait également autoriser la création de raccourcis vers des applications « web 2.0 », la marque ayant par exemple déjà publiée un dernier guide de développement pour son navigateur web Safari Mobile.

Du côté des rumeurs cette fois, il se pourrait qu'Apple profite de la sortie dans les prochaines semaines de son nouveau système d'exploitation Mac OS Leopard pour créer des kits de développement Mac/Mobiles, laissant donc la voie à la création d'applications tierces et légales pour l'iPhone. Affaire à suivre.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SSD : 640 Go et 800 Mo/s pour 19.000 dollars ?
  Legendary : The Box  , du FPS mythique en images
Mirago propose un livre blanc sur les liens sponsorisés
  SimCity Sociétés  : la gestion du climat en images
Bientôt des widgets Apple sur des smartphones Nokia sous Symbian S60 ?
La censure du Net en Chine, sans équivalent dans le monde ?
Gandi augmentera probablement ses tarifs en 2009
JAMA 101 et JAMA 201 : i-mate lance deux nouveaux smartphones
Devicescape place son 'WiFi automatique' chez Nokia
Wap : du nouveau chez Bouygues, Bewoopi et SBW
Haut de page