BitTorrent vend sa technologie avec BitTorrent DNA

20 septembre 2018 à 14h29
0
00FA000000438216-photo-logo-bittorrent.jpg
La société BitTorrent Inc créée par Bram Cohen, l'auteur du célèbre programme de partage Peer To Peer du même nom, s'oriente de plus en plus vers la commercialisation de solutions légales et payantes basées sur sa propre technologie de distribution de contenus.

Ainsi, après avoir ouvert un premier magasin en ligne permettant d'acheter et de télécharger légalement des vidéos en ligne via BitTorrent (voir BitTorrent lance son service de téléchargement légal), la firme de Bram Cohen vient de dévoiler un nouveau projet nommé « BitTorrent DNA ». D'ores et déjà disponible, BitTorrent DNA propose à n'importe quel service de vente de musique, logiciels ou vidéos d'intégrer une version spéciale de BitTorrent afin de distribuer des contenus numériques de façon sécurisée via le protocole P2P BitTorrent.

Pour ce lancement, BitTorrent annonce que le service Brightcove utilisera sa technologie pour proposer des contenus vidéos produits par CBS Corp, News Corp, Viacom / MTV et New York Times via Internet. BitTorrent DNA pourra également être utilisé pour visionner des vidéos en streaming (lancement de la lecture quasi-instantanée avec téléchargement progressif dans le temps).

Selon BitTorrent, cette technologie permettra de réduire de façon importante les coûts liés à la diffusion des contenus en réduisant les besoins en bandes passantes, serveurs ...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft propose le dossier médical en ligne
TouchPal : nouveau clavier numérique virtuel pour le HTC Touch
La fusion Thomson-Reuters dans la ligne de mire de Bruxelles
David Mizoule :
Quand Lite-On s'essaie au cadre photo
Nokia : un premier partenariat signé avec un opérateur mobile dans sa stratégie 'services'
Wim Delbeke :
Nouveaux processeurs AMD peu gourmands en énergie
Un test du PDAPhone HTC Touch Dual sous Windows Mobile 6
Après la politique, Wikipedia victime du rugby ?
Haut de page