Les spéculations reprennent sur Atos Origin

01 juin 2018 à 15h36
0
00470254-photo-atos-origin.jpg
Les spéculations sur l'avenir de la SSII française reprennent. La semaine dernière, les fonds d'investissement anglo-saxons Centaurus et Pardus sont montés à 19,43% du capital et des droits de vote de la société de services informatiques. Centaurus serait prêt à « explorer toutes les options stratégiques » visant à relancer Atos Origin, d'après le Financial Times du 8 octobre 2007.

Les premières discussions engagées avec des repreneurs potentiels ont été suspendues en mai dernier, en l'absence « d'offre ferme ». Aujourd'hui, les fonds resteraient favorables à un rachat tandis que le directoire d'Atos Origin, désormais présidé par Philippe Germont, semble vouloir poursuivre seul le redressement du groupe.

Dans ce contexte, entre spéculations et annonce d'un contrat entre la SSII et la Dresdner Bank, l'action Atos Origin affichait une hausse de plus de 4% à mi-séance lundi, avant de clôturer à 43,2 euros.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SGH-i617 : une double certification produit pour un mystérieux smartphone de Samsung
Les spammeurs détournent Youtube
FirstLuxe.com veut attirer les marques de luxe sur son portail
  Holmes Contre Lupin  , quelques nouvelles captures
Antitrust : Intel demande un délai à Bruxelles
Google prêt à sanctionner la commercialisation des backlinks
Web Viewer : navigateur web gratuit basé sur Pocket Internet Explorer
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mardi ?
XiTi : les mobinautes surfent en majorité sur des sites d'actualité
Sinequa : un contrat avec RFI, un partenariat avec BlueKiwi
Haut de page