iPhone : la sécurité de la dernière mise à jour d'Apple déjà compromise

0
00C8000000593600-photo-apple-iphone.jpg
Le jeu du chat et de la souris continue. Pour empêcher toute tentative de hacks - désimlockage compris - de son iPhone, a publié jeudi 27 septembre 2007 une troisième mise à jour estampillée « 1.1.1 » du baladeur communicant de la marque. Non contente de ne pas être installable facilement sur un iPhone désimlocké, elle re simlockait également les terminaux déjà modifiés et empêchait toute utilisation sans une activation de sa carte SIM AT&T associée.

Mais seulement, il n'aura fallu attendre que deux jours pour que les premières solutions permettant de contourner une partie des sécurités apportées par la mise à jour d'Apple soient disponibles. A l'instar de qu'il est possible de retrouver dans le monde des consoles portables, notamment avec la PSP de Sony, ce sont des méthodes permettant de passer d'un « iPhone 1.1.1 » en « iPhone 1.0.2 » - firmware permettant de désimlocker le terminal et d'y installer des applications tierces - qui ont été rendues publiques. Seul problème, ce processus de rétro mise à jour ne permettait pas de désimlocker correctement le terminal, certaines informations liées à sa couche de téléphonie restant toujours empruntés au firmware 1.1.1, jusque là inviolé.

Quelques heures plus tard, les différents hackers de la planète ont également réussi à contourner ce nouveau problème en exploitant des méthodes qui étaient jusque là déjà développées. Ainsi, pour éviter que les nouveaux possesseurs de l'iPhone avec une mise jour de base en 1.1.1 ne puissent le désimlocker, ils ont noté qu'il existait deux moyens pour y parvenir. Le premier nécessite de s'acquitter d'une cinquantaine de dollars auprès d'une solution de désimlockage 100% logicielle (iPhoneSIMFree) alors que la deuxième nécessite l'achat d'un périphérique externe nommé « TurboSIM ». Dans ce dernier cas, il faudra sans doute passer sur eBay, seul moyen rapide ou presque de l'acquérir, la société qui le produit étant constamment en rupture de stock.

Concernant la mise à jour « 1.1.1 » à proprement parler d'Apple, celle-ci possède visiblement un nouveau processus de sécurité, notamment lié à un algorithme de chiffrement renforcé, qui ne permet pas pour le moment d'être hackée. Apple garde donc finalement encore une une longueur d'avance...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC : pré annonce du HTC 'Wings' S730, smartphone 3G à clavier coulissant
Microsoft Office Live Workspace lancé en fin d'année
SPV E610 : Orange prépare la sortie d'un nouveau smartphone 'non HTC'
Les bannières AdSense de Google s'invitent sur YouTube
Le triple SLI en préparation chez NVIDIA
Le WiFi gratuit à Paris lancé officiellement
Michael Dahan, Bookeen -
Internet Explorer 8 : un silence assourdissant
Buzzword : Abobe va acquérir Virtual Ubiquity
Deux images pour le Battlecruiser de  StarCraft II
Haut de page