Haut-débit mobile : Orange et SFR débutent leur phase d'expérimentation du HSUPA

17 septembre 2007 à 09h52
0
La course au HSUPA est lancée en France. Evolution des technologies de haut-débit mobile HSDPA actuelles, le HSUPA possède la particularité d'augmenter les débits en émission de données (de l'abonné vers le réseau).

HSUPA : 3,6 mbps en téléchargement / 1,4 mbps en émission

00FA000000587223-photo-carte-hsupa-pc-card.jpg
Carte PC Card HSUPA
La norme HSDPA, appelée également 3G+, est à peine disponible en Europe que sa nouvelle évolution baptisée HSUPA est déjà en cours de test auprès des constructeurs et opérateurs. Les derniers réseaux de haut-débit mobile HSDPA (High-Speed Downlink Packet Access) sont des évolutions de l'UMTS, permettant de passer de débits réels en téléchargement de 384 kbps à 1,8 mbps. Pour sa part, la nouvelle norme HSUPA (U pour Uplink) se veut être à son tour une simple évolution des réseaux HSDPA pour être déployée à moindre coût par les opérateurs et pour atteindre des débits en émission de 5,8 Mbps.

En théorie, la norme de haut-débit mobile HSUPA permet donc de télécharger des données à une vitesse maximale de 14 Mbps et d'en émettre à une vitesse de 5,8 Mbps. La réalité sera évidemment différente, les débits en émission allant être de 1,4 mbps en HSUPA contre 384 kbps actuellement en HSDPA. Les débits en téléchargement seront pour leur part inchangés à 3,6 mbps.

Orange et SFR prêts à lancer le HSUPA

SFR a annoncé une première phase d'expérimentation du HSUPA à Nantes, pour un lancement commercial de la technologie « sur la plupart des grandes villes françaises dès le premier semestre 2008 » annonce l'opérateur dans un communiqué de presse. SFR compte 3,4 millions de clients 3G/3G+ au 31 août 2007 pour 70% de la population couverte.

Orange semble pour sa part déjà plus avancé en matière d'HSUPA, ayant lancé un premier test sur 300 clients Lyonnais de l'opérateur mobile. Dès le 1er octobre à Lyon, dans le cadre d'une expérimentation de deux mois, l'opérateur proposera en effet à 300 utilisateurs de tester sa solution HSUPA via une carte PC Option GT Max HSUPA associée à un forfait Business Everywhere avec option 3G+.

Le service sera de plus disponible au delà de la phase de test pour un prix de 4 euros par mois et par ligne via cette même option 3G+ qui ouvrira également les vannes du HSUPA. Après Lyon, Orange prévoit d'augmenter rapidement sa couverture en HSUPA dès l'hiver 2007 à Nice/Cannes, Marseille, Paris/La Défense et Nantes. L'offre HSUPA sera proposée à la fois aux entreprises et au particuliers.

Orange possède 5,5 millions de clients au haut-débit mobile EDGE/3G/3G+ et couvre 98% de la population en EDGE contre 66% en 3G/3G+. L'opérateur prévoit de couvrir 70% de la population en 3G+ à la fin de l'année 2008. Côté chiffre toujours, Orange compte 700 000 clients Business Everywhere qui téléchargent en moyenne 135 Mo par mois. En offre 3G+ pour le grand public, ce chiffre passe en moyenne à 35 Mo par mois. Il est enfin divisé par deux en EDGE.

Bouygues Telecom s'intéresse également à la technologie HSUPA bien que l'opérateur n'ait pas indiqué quand elle sera disponible sur ses propres réseaux.

Les terminaux HSUPA tardent à être disponibles...

Alors qu'entre le passage de la 3G à la 3G+, il était déjà possible d'acquérir 6 mois à 1 an avant son lancement commercial des cartes « 3G+ ready », cela ne semble pas être le cas pour le passage à la « 3G++ » en HSUPA. En effet, le seul partenaire disponible à ce jour est le belge Option via une carte PCMCIA pour ordinateurs personnels. Sierra devrait prochainement commercialiser une carte similaire.

Côté téléphone mobile, la situation est même encore plus critique, aucun téléphone ou smartphone vendu à ce jour n'étant compatible avec le HSUPA. Le premier d'entre eux, commercialisé chez Orange, sera le PDAPhone HTC TyTN II.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le PDAPhone HTC TyTN II prêt pour le HSUPA !
Le Palm Tréo 500 a été construit par Asus
SCO Group opte pour le redressement judiciaire
Les nouveaux iPod verrouillés sur iTunes
iPhone : nouvelles confirmations d'une sortie en France chez Orange fin novembre
Chine : il décède après 3 jours de jeux consécutifs
Publicité mobile : Nokia rachète Enpocket
SpiralFrog est officiellement lancé aux Etats-Unis
  StarCraft II  : les Humains en 11 minutes de vidéo
Free fait évoluer son service de partage en ligne
Haut de page