Sun et Microsoft renforcent leur alliance 'serveurs'

13 septembre 2007 à 09h15
0
00559360-photo.jpg
Frères ennemis d'hier, Microsoft, leader du logiciel, et Sun, troisième fabricant mondial de serveurs pour entreprises, renforcent leur alliance initiée en 2004. Un accord OEM (original equipment manufacturer) portant sur Windows Server a été signé par Sun. Ainsi, les deux groupes américains vont collaborer afin d'accélérer le déploiement de Windows Server sur les plates-fomes Sun x64.

Par ailleurs, les partenaires déclarent dans un communiqué commun travailler à la compatibilité de leurs systèmes d'exploitation, Windows et Solaris, avec leurs technologies respectives de virtualisation. De plus, les deux groupes vont renforcer leur collaboration dans le domaine de la télévision sur IP (IPTV), et plus particulièrement le deploiement de la plate-forme Microsoft Mediaroom sur les systèmes et serveurs Sun. Enfin, les deux partenaires vont investir dans la création d'un centre d'interopérabilité à Redmond, Etat de Washington, sur les terres de Microsoft.

« La plate-forme matérielle de Sun est une excellente fondation pour les solutions d'entreprise basées sur Windows, comme microsoft-virtual-server, SQL Server, Exchange Server et Microsoft IPTV. Nos clients vont avoir un choix supplémentaire avec Sun comme partenaire OEM de Windows Server », a souligné Bob Muglia, VP en charge du département serveurs de Microsoft. L'éditeur voit grand et loin. Cette alliance stratégique avec Sun, ex-rival, fait suite au renforcement d'un autre partenariat d'envergure entre Microsoft et l'équipementier autour des communications unifiées.
Modifié le 18/09/2018 à 15h10
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Akella a bouclé son  Tarr Chronicles
Microsoft annonce deux nouvelles webcams
Souris Microsoft avec mémoire Flash intégrée
OCZ : de la mémoire DDR3 pour le chipset Intel X38
  Ghost In The Sheet  s'avance en images
Deux petites nouvelles pour  Crysis
Les dernières captures de  World In Conflict
Orange s'intéresse à Ten tandis que Orascom lorgne sur Bouygues Telecom
FASA ferme ses portes
  Tapa  s'emballe en images
Haut de page