Christophe Vérité, F-Secure : "Les virus mobiles sont de plus en plus virulents"

30 août 2007 à 15h34
0
Christophe Vérité est ingénieur avant-vente de F-Secure France et revient sur le développement et la propagation des virus sur mobiles, que ce soit à l'étranger ou en France.

Christophe Vérité bonjour, pouvez-vous nous présenter la société F-Secure en quelques mots ?
00B4000000576682-photo-christophe-v-rit-f-secure-france.jpg
Nous concevons des logiciels anti-virus et avons un service d'alertes de sécurité. F-Secure est une société créée en 1988 qui emploie une quinzaine de salariés en France contre environ 500 dans le monde. 50% de ces empoyés sont dédiés aux fonctions de Recherche et Développement (R&D).

Notre CA a été de 86 millions d'euros en 2006 et nous sommes présents chez les ISP (Wanadoo, Neuf Cegetel), dans des sociétés spécialisées dans les applications grand public et dans les entreprises (serveurs, messagerie). Nous avons enfin une activité dédiée sur la partie mobile depuis la fin 2004.

Qui sont plus précisément les principaux clients avec lesquels vous travaillez sur la partie mobile ?
Nous travaillons à la fois avec les grands comptes et avec les particuliers. Bien souvent des particuliers cherchent à désinfecter leur mobile et font appel directement à nous pour enlever leurs virus. Nous avons au moins 3 ou 4 appels par jour en France de clients qui demandent ce type de services.

Votre logiciel anti-virus mobile est déployé sur de nombreuses plateformes. Quelle est la plus populaire ?
Effectivement, notre logiciel est compatible avec la plupart des systèmes d'exploitation pour mobiles, de Symbian S60 à Sylmbian UIQ en passant par Windows Mobile 5 et 6 en version smartphone et PDA. Nous avons décidé au départ de ne pas nous orentier sur les autres plateformes.
Concernant nos principales demandes, ce sont surtout les mobiles de Nokia qui constituent le gros du marché aujourd'hui.

Combien de virus mobiles ont été référencés à ce jour ?
Nous avons référencé environ 350 virus dans notre laboratoire. Et il est à noter que l'on a plus de chance d'attraper un virus mobile à l'étranger qu'en France. Si vous voyagez beaucoup, il faudra être particulièrement vigilant sur l'utilisation de certains programmes ou services.

D'ailleurs, les premières contaminations de virus mobiles ont été notées au Méxique et dans les pays de l'Est. Les virus ont désormais tendance à se propager en Asie. La plupart des virus se propagent par Bluetooth ou par téléchargement sur le web.

Quels sont les virus mobiles les plus dangereux ? Le sont-ils d'ailleurs vraiment ?
Les premiers virus ont débuté avec des programmes comme Cabir qui vidait simplement la batterie du mobile et qui envoyait des SMS. D'autres virus plus féroces ont ensuite été mis sur le marché comme ComWarrior ou Skull. Ces deux programmes là se propagaient via le MMS la nuit ou via le téléchargement. Aujourd'hui, il existe des virus qui bloquent les fonctionnalités du téléphone et qui réinitialisent son système d'exploitation.

Comment faire pour éviter au maximum d'être atteint par des virus mobiles ?
Il faut en premier lieu désactiver le Bluetooth ou tout du moins l'utiliser en étant invisible auprès des autres utilisateurs (à l'extérieur). Il faut ensuite éviter d'accepter n'importe quel message SMS ou MMS et bien évidemment installer un anti-virus.

Avez-vous des accords visant à pré-intégrer le logiciel auprès de certains téléphones, voire de le référencer auprès d'opérateurs mobiles ?
Oui tout à fait. Nous avons un accord avec Nokia. Aujourd'hui quand vous achetez un téléphone Nokia, vous avez automatiquement l'anti-virus activé pendant un mois.

De même, F-secure a comme projet de travailler avec les opérateurs mobiles. c'est l'opérateur mobile qui offrira la possibilité d'installer l'anti-virus son son poste. Orange UK et Orange Suisse proposent déjà à leur client d'installer notre solution anti-virus sur leur poste.

Et pour aller dans ce sens, y aura-t-il des intéractions entre le logiciel PC anti-virus de F-Secure et sa version mobile ?
Nous n'avons pas encore d'offres couplées mais ca sera le cas d'ici à la fin de l'année 2007. De même, nous avions détecté il y a un an un virus qui se propageait à la fois sur le mobile et sur le PC. De quoi légitimer notre prochaine offre...

Combien de nouveaux virus mobiles font leur apparition chaque année ?
Le premier virus date de juin 2004. Le nombre de virus reste aujourd'hui constant mais ils sont de plus en plus virulants. Après les virus de test sur une nouvelle plateforme mobile, les derniers virus mobiles font totalement « planter » le système.

Le dernier virus recencé en juillet s'installait par exemple directement sur la partition du système d'exploitation mobile du terminal. Il le faisait redémarrer et le téléphone devenait ainsi totalement inutilisable. Nous avons même vu un spyware qui enregistrait les communications et les frappes du clavier d'un mobile sur un serveur distant.

Au final, est-il vraiment possible aujourd'hui de rencontrer en France un virus sur son mobile ?
Si un client est amené uniquement à téléphoner, qu'il a désactivé le Bluetooth et qu'il reste dans l'Hexagone, il a peu de chance d'être contaminé. Maintenant, le risque zéro n'existe pas.
D'autant plus si le client va sur Internet, qu'il utilise le Bluetooth et qu'il se connecte sur des hotsposts WiFi.

Quel est le profil type d'un client qui utilise un logiciel F-Secure mobile ?
Sur la gamme Entreprise, ce sont les cadres supérieurs qui utilisent le plus nos solutions. Pour les particuliers, ce sont ceux qui utilisent leur téléphone comme outil de travail. La plupart n'ont que quelques notions en téléphonie mobile.

Quelles sont les nouveautés à venir des prochaines versions du logiciel anti-virus ?
nous voulons nous orienter sur plus de plateformes et nous voulons être présents de plus en plus sur la partie mobile.

Aujourd'hui, on commence à parler de spam sur les téléphones mobiles et je pense que les « hackers » de la planète vont se concenter de plus de plus sur le monde des mobiles. D'ailleurs si je devais faire une comparaison entre le monde des virus PC et mobiles, je dirai que nous sommes dans l'ère des années fin 80/ début 90 des virus PC... sur nos téléphones mobiles. Cela reprend exactement les mêmes symptomes. Méfiez-vous donc car c'est le début uniquement des infections sur mobiles.

Christophe Vérité, je vous remercie.
Modifié le 20/09/2018 à 15h52
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  Perry Rhodan  se dévoile en images et en vidéo
NTT DoCoMo dévoile officiellement le PDAPhone HTC 'Touch II' Nike
  Collapse  ,  Hunt  ,  Dusk-12  : les FPS Buka illustrés
Hulu : séries / films gratuits par NBC et News Corp
GPS : TomTom annonce le GO 920T avec 4 Go de mémoire interne
La famille UMPC de Samsung s'agrandit de nouveau
  Inhabited Island : The Earthling  se montre
Deux « studios photo » à petit prix chez HP
Un site officiel pour  Jack Keane
Fabrice Lacroix :
Haut de page