Allié à Neuf, Universal s'en prend à Deezer...

Alexandre Laurent
27 août 2007 à 15h38
0
00570883-photo-deezer.jpg
... et, indirectement, au fournisseur d'accès à Internet Free ? Deux jours après que Deezer, ex-Blogmusik.net, a annoncé la signature d'un accord avec la Sacem, visant à régulariser la situation de ce service gratuit d'écoute à la demande, la maison de disques Universal a fait savoir, par l'intermédiaire d'un communiqué transmis vendredi à l'AFP, qu'elle n'avait pas autorisé l'exploitation de son catalogue par Deezer et la qualifiait d' « illégale ». Aujourd'hui, Deezer indique n'avoir signé avec aucune des quatre grandes majors du disque.

« Universal Music précise qu'aucun accord d'utilisation de son catalogue n'a été signé avec le site Deezer.com. En conséquence, le répertoire Universal Music présent sur le site est exploité de façon illégale », explique le groupe dans ce communiqué. En conséquence, celui-ci demande que les titres de son catalogue soient retirés du service, et se réserve la possibilité d'entreprendre « toutes les actions » qu'il jugera utiles « auprès de l'éditeur du site et des sociétés qui en font la promotion ».

Ce dernier point est-il adressé à Free ? Quelques jours avant que Deezer signale à la presse la signature de son accord avec la Sacem, et Universal - liés par leur appartenance au groupe Vivendi - annonçaient la mise en place d'un service de téléchargement légal, illimité et exclusif de musique issue du catalogue numérique de la maison de disques.

Contacté par |clubic|Clubic.com|fin||neteco|Neteco.com|fin|, Deezer affirme pourtant que des négociations avaient été entamées avec le groupe Universal depuis le mois de mars, et que celles-ci approchaient de leur terme. On reconnait également, à demi-mots, que l'annonce du partenariat entre Deezer et Free pourrait bien avoir suscité le communiqué d'Universal. « Ce n'est pourtant qu'un simple partenariat », explique Deezer, avant de rappeler que l'accord Neuf Universal concerne un service de téléchargement alors que l'ex-Blogmusik joue le rôle d'une radio à la demande.

Un simple partenariat, effectivement, dans la mesure où Free se contente de mettre un lien direct vers Deezer sur sa page d'accueil. La prochaine version du service, prévue pour la fin du mois de septembre, pourrait cependant révéler de nouvelles fonctionnalités. Certaines d'entre elles seront peut-être réservées aux freenautes, de façon à valoriser cet accord.

Alors que différents sites et blogs n'ont pas manqué de faire remarquer qu'il était aisé de télécharger la musique diffusée en streaming sur Deezer, via une simple extension Firefox par exemple, l'ex-Blogmusik précise qu'une solution technique visant à empêcher ce détournement du service devrait être mise en place dans les heures qui viennent.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top