Allié à Neuf, Universal s'en prend à Deezer...

Alexandre Laurent
27 août 2007 à 15h38
0
00570883-photo-deezer.jpg
... et, indirectement, au fournisseur d'accès à Internet Free ? Deux jours après que Deezer, ex-Blogmusik.net, a annoncé la signature d'un accord avec la Sacem, visant à régulariser la situation de ce service gratuit d'écoute à la demande, la maison de disques Universal a fait savoir, par l'intermédiaire d'un communiqué transmis vendredi à l'AFP, qu'elle n'avait pas autorisé l'exploitation de son catalogue par Deezer et la qualifiait d' « illégale ». Aujourd'hui, Deezer indique n'avoir signé avec aucune des quatre grandes majors du disque.

« Universal Music précise qu'aucun accord d'utilisation de son catalogue n'a été signé avec le site Deezer.com. En conséquence, le répertoire Universal Music présent sur le site est exploité de façon illégale », explique le groupe dans ce communiqué. En conséquence, celui-ci demande que les titres de son catalogue soient retirés du service, et se réserve la possibilité d'entreprendre « toutes les actions » qu'il jugera utiles « auprès de l'éditeur du site et des sociétés qui en font la promotion ».

Ce dernier point est-il adressé à Free ? Quelques jours avant que Deezer signale à la presse la signature de son accord avec la Sacem, et Universal - liés par leur appartenance au groupe Vivendi - annonçaient la mise en place d'un service de téléchargement légal, illimité et exclusif de musique issue du catalogue numérique de la maison de disques.

Contacté par |clubic|Clubic.com|fin||neteco|Neteco.com|fin|, Deezer affirme pourtant que des négociations avaient été entamées avec le groupe Universal depuis le mois de mars, et que celles-ci approchaient de leur terme. On reconnait également, à demi-mots, que l'annonce du partenariat entre Deezer et Free pourrait bien avoir suscité le communiqué d'Universal. « Ce n'est pourtant qu'un simple partenariat », explique Deezer, avant de rappeler que l'accord Neuf Universal concerne un service de téléchargement alors que l'ex-Blogmusik joue le rôle d'une radio à la demande.

Un simple partenariat, effectivement, dans la mesure où Free se contente de mettre un lien direct vers Deezer sur sa page d'accueil. La prochaine version du service, prévue pour la fin du mois de septembre, pourrait cependant révéler de nouvelles fonctionnalités. Certaines d'entre elles seront peut-être réservées aux freenautes, de façon à valoriser cet accord.

Alors que différents sites et blogs n'ont pas manqué de faire remarquer qu'il était aisé de télécharger la musique diffusée en streaming sur Deezer, via une simple extension Firefox par exemple, l'ex-Blogmusik précise qu'une solution technique visant à empêcher ce détournement du service devrait être mise en place dans les heures qui viennent.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top