Google teste Adsense pour rémunérer les créateurs de sites mobiles

01 juin 2018 à 15h36
0
00550501-photo-google-adsense-mobile.jpg
Une publicité Adsense Mobile
Démocratisé depuis quelques années déjà auprès des développeurs de sites web ou de blogs, la plateforme « Google Adsense » de rémunération via des publicités ciblées - majoritairement en texte - s'attaque désormais à l'univers mobile. Le principe est simple. Il suffit de copier un code javascript sur sa page web pour que l'algorithme de Google affiche suivant les contenus de la page des publicités ciblées. Pour chaque clic généré sur les publicités, le créateur du site web sera alors rémunéré.

Ces derniers jours, plusieurs blogeurs ont reçu un email de la part de Google les invitant à utiliser, en version béta test privée pour le moment, une version mobile de Adsense qui permet désormais de rémunérer le créateur d'un site mobile.

Pour les mobinautes en herbe, il leur sera tout de même demandé que le site web mobile soit développé en WML (Wireless Markup Language), XHTML (Extensible Hypertext Markup Language) ou CHTML (Compact HTML) comme le précise Google dans sa foire aux questions en ligne. Le premier format est utilisé plutôt pour les sites WAP tandis que les deux suivants sont adaptés à une navigation depuis tout terminal mobile doté d'un navigateur web évolué, d'Opera à Internet Explorer Mobile en passant par Navigateur S60, NetFront ou Blazer.

Les publicités affichées sur les mobiles resteront donc dans un premier en texte, avec la possibilité d'utiliser des fonctions - bien utiles pour les annonceurs - de click to call. Un clic sur la publicité en question permettra d'appeler directement un numéro de téléphone pré programmé, comme par exemple une boutique, un hôtel ou un restaurant.

A noter que Google n'est pas étranger au monde de la publicité sur mobile, ayant déjà depuis plus d'un an utilisé un adServer personnalisé pour afficher des publicités ciblées sur les résultats du moteur de recherche Google Mobile. Reste à savoir quand ce service sera officiellement disponible et surtout si les publicités mobiles seront plus ou moins rémunératrices que leur version « web fixe ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

WiFi gratuit à Paris: 105 points d'accès en juillet
NFC : Inside Contactless signe avec Samsung et LG
GeeXboX 1.1 : media center sous Linux bootable
Free doit rembourser les appels vers sa hotline
Microsoft finalise Windows Home Server
Creative officialise son Aurvana DJ
Naissance de la Widget Marketing Association
Le blog fête son 10ème anniversaire !
Insolite : mixé, jeté sur le sol ou plongé dans l'eau... l'iPhone est résistant
Paiements mobiles : Obopay lève 29 millions de dollars
Haut de page