Fibre : Free condamné pour communication mensongère

01 juin 2018 à 15h36
0
Free aurait-il usé de moyens déloyaux pour assurer l'avancement de son réseau de fibre optique ? La filiale Internet d'Iliad vient de se voir condamnée par la cour d'appel de Paris pour avoir expédié à des syndics de copropriété 2.350 brochures dans lesquelles elle affirmait que le raccordement à la fibre optique répondait à une « obligation réglementaire ». Pour pouvoir pénétrer dans un immeuble et équiper celui-ci de la connectique nécessaire à l'établissement de liaisons en fibre optique, les fournisseurs d'accès à Internet ont en effet besoin de l'accord de la copropriété. Habituellement, ils arguent de la valeur ajoutée qu'apportera la fibre pour convaincre les réticents.

015E000000547444-photo-point-d-clatement-fibre-optique-orange-france-t-l-com.jpg


Débouté le 15 mai dernier, France Télécom aurait alors décidé de faire appel de cette décision, une démarche fructueuse puisque d'après l'AFP, Free devra verser 5.000 euros de dommages et intérêts à France Télécom, à l'origine de la plainte, et faire parvenir un démenti aux syndics concernés dans les huit jours, sous astreinte de 10.000 euros par jour de retard.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page