Orange teste la télévision en différé

06 juin 2007 à 16h55
0
00FA000000294591-photo-livebox.jpg
Longtemps pointé du doigt en termes d'innovation par rapport à certains concurrents comme Free ou , Orange semble cette fois prendre un peu d'avance technologique sur les autres fournisseurs d'accès à Internet.

En effet, l'opérateur historique teste à l'occasion des Internationaux de France de Tennis (dont il a l'exclusivité de diffusion en Haute Définition) un nouveau service qui pourrait révolutionner le monde du petit écran. Le « Backspin », tel est son nom, est une nouveauté développée par les équipes d'Orange qui permettra tout simplement de naviguer dans les programmes issus d'un grand nombre de chaînes, et cela jusqu'à 15 jours après leur diffusion. Ce n'est donc ni plus ni moins que de la télévision en différé, dont le contenu sera stocké sur les serveurs du fournisseur d'accès à Internet et dont les utilisateurs pourront profiter comme un de leur enregistrement, avec les fonctions classiques de contrôle que cela implique (avance ou retour rapide, pause, etc). A terme, les abonnés Orange auront ainsi accès à une base de programmes qu'ils pourront visionner quand bon leur semblera.

Pour l'instant cette technologie est en phase de test à l'occasion de Roland Garros 2007, mais ce service sera disponible gratuitement durant la prochaine édition du célèbre tournoi de tennis, durant lequel les abonnés Orange auront également la possibilité de reprendre du début un match en cours de retransmission puis de visionner la fin en différé (ce qu'Orange appelle « Relive »), et cela sur leur ordinateur, leur mobile ou leur télévision.

Cette technologie, qui arrive après le système de vidéos à la demande, est une suite logique à la transformation de la façon de regarder la télévision, qui peu à peu sort d'un contexte de direct et de visionnage en masse pour passer à une façon très personnelle de choisir ce que l'on souhaite voir dans son salon, c'est à dire la délinéarisation de contenu.

Reste à savoir comment réagiront les diffuseurs de contenus devant cette avancée technique. En effet, ces derniers sont extrêmement dépendants des publicitaires qui leur achètent une heure et une audience pour promouvoir leurs produits, principe de fonctionnement qui deviendrait caduc avec ce type de possibilité offerte au téléspectateur.

00FA000000512948-photo-backspin-orange-tv.jpg
00FA000000512949-photo-backspin-orange-mobile.jpg

Capture d'écran de l'interface du service "Backspin" pour la télévision (à gauche) et pour le mobile (à droite)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Binance propose désormais l’achat d’actions tokénisées et ouvre le bal avec celle de Tesla
Gestion des dossiers médicaux : Google pourrait retenter sa chance avec un nouveau service
DuckDuckGo va bloquer FloC, le nouveau système de traçage de Google
Unity ajoute un support natif du DLSS de NVIDIA à son moteur
Les podcasts débarquent sur Amazon Music France
Spotify annonce Car Thing, un appareil en édition limitée pour profiter du service en voiture
Vous pouvez personnaliser l'apparence des sous-titres sur Netflix
PS5 : la nouvelle mise à jour améliore le compatibilité 120 Hz et le mode HDR
CS:GO : un bug permet aux hackers de prendre le contrôle de votre PC
La plateforme d’échange de crypto-monnaies Coinbase entre en Bourse aujourd’hui
Haut de page