NanoBook : concept d'UMPC à 600 dollars chez VIA

05 juin 2007 à 17h36
0
A l'occasion du salon Computex, le taïwanais VIA présente officiellement sa nouvelle plate-forme destinée à la conception de machines UMPC (Ultra Mobile PC) économiques, puisque la firme évoque un prix d'environ 600 dollars pour ce « NanoBook », voire moins si des constructeurs prêts à produire d'importants volumes lui emboitaient le pas. Bien que le concept de l'UMPC n'ait pas encore réellement trouvé sa cible, différents fabricants entreprennent de développer ces hybrides qui se situent à mi-chemin entre l'ordinateur portable et l'assistant personnel.

000000C800512363-photo-via-nanobook-concept-umpc-umd.jpg
000000C800512364-photo-via-nanobook-concept-umpc-umd.jpg


Chez VIA, le concept d'UMPC se présente comme une plateforme mobile dotée d'un écran tactile de 7 pouces (800 x 400) et d'un clavier 80 touches, articulée autour d'un processeur VIA C7-M et d'un chipset VIA VX700. Le tout s'accompagne d'un disque dur de 30 Go, de 1 Go de mémoire vive, d'un contrôleur graphique VIA Unichrome Pro II et de contrôleurs réseau Ethernet (100 Mbps), WiFi (802.11g) et Bluetooth. Une batterie 4 cellules permettrait de conférer 4,5 heures d'autonomie au Nanobook, qui serait en outre capable d'accepter des modules externes tels qu'un GPS ou un dispositif de téléphonie (mobile ou IP). Côté poids, le fabricant parle d'environ 850 grammes.
Modifié le 18/09/2018 à 15h09
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'internaute européen surfe en moyenne 24h/mois
Besthesda publie la première vidéo de  Fallout 3
Dossier : les puces sans contact en passe de révolutionner l'utilisation d'un mobile
Microsoft vs. Europe : verdict du TPI en septembre
  Ghost Recon Advanced Warfighter 2 : preview PC
Après les blogs, Gandi lance un outil de création de site web
Recherche : Ask.com teste une nouvelle interface
Un partenaire NVIDIA de plus : Zotac
Ignition : Microsoft encourage les nouveaux talents
Après Novell, Xandros signe avec Microsoft
Haut de page