La Chine renonce à imposer son propre format 3G

20 septembre 2018 à 15h51
0
0096000000296799-photo-chine-drapeau-chinois.jpg
Longtemps annoncée, la 3G en Chine est désormais en passe de faire son apparition... alors que les réseaux mobiles de quatrième génération sont déjà presque prêts.

Si la Chine compte plus de 400 millions d'utilisateurs de téléphones mobiles, avec plusieurs millions de nouveaux abonnés à des opérateurs chaque mois, elle n'en est pas moins en retard face au développement des réseaux mobiles de nouvelle génération. En effet, si les réseaux dits de troisième génération (3G) sont disponibles en europe depuis plus de trois ans, ils ne sont toujours pas ouverts en Chine.

Avec près de quatre années d'attente et une ouverture prévue de ces réseaux cette année, il semble qu'il faudra encore prendre son mal en patience, les réseaux 3G chinois étant finalement prévus pour être disponibles à partir de la fin de l'année, voire du début 2008. Ainsi, les constructeurs de puces et de mobiles ne pourront toujours pas amortir cette année leurs investissements dans la conception de nouveaux terminaux, la Chine ayant choisi de plus la norme TD-SCDMA (Time Division-Synchronous Code Division Multiple Access) pour son réseau de haut-débit mobile.

Or cette fois, le ministre de l'information de Chine a annoncé avoir renoncé à l'idée d'imposer son propre format 3G. Deux autres formats plus standardisés seront alors utilisables en parallèle, à savoir le W-CDMA européen et le CDMA2000 américain.

Les quatres opérateurs mobiles chinois principaux - China Netcom, China Telecom, China Mobile et China Unicom - ont déjà débuté la phase de validation de la technologie 3G et préparent la migration complète de leurs réseaux pour faciliter leur utilisation et leur migration auprès de leurs actuels clients. Si le gouvernement chinois n'impose pas sa stratégie en matière de choix d'une technologie 3G, ce sera donc aux opérateurs mobiles de le faire pour supporter une ou plusieurs des technologies d'accès au haut-débit mobile 3G.

Pour sa part, Nokia a annoncé que les premiers mobiles 3G TD-SCDMA seront lancés dans la première moitié de l'année 2008 en Chine. Le Finlandais semble s'attacher fortement au marché chinois, s'étant associé à une société pour commercialiser sous la marque « Mobiledu » des cours d'Anglais aux chinois. Ce service en téléchargement payant (0,30$ par téléchargement) sera disponible à l'occasion des jeux olympiques de Beijing.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Portail multimédia en vue chez Vivendi Universal ?
Un appareil photo adjugé un demi million d'euros
BlackBerry 8830 : RIM lance son nouveau smartphone
Piratage : C. Albanel prône la riposte graduée
Duel de baladeurs MP3 sans écran sur Clubic
WPP s'offre 24/7 Real Media pour 649 M$
Censure ? Blocage de YouTube au Maroc
51 plaintes déposées contre NVIDIA
Camera Raw 4.1 s’ouvre aux Fuji S5 Pro, Nikon D40X...
VoIP : Deutsche Telekom investit dans Jajah
Haut de page