MySpace coopère avec la justice des Etats-Unis

Ariane Beky
22 mai 2007 à 14h45
0
00504489-photo.jpg
MySpace a finalement accepté de révéler à la justice américaine l'identité d'utilisateurs de sa plate-forme condamnés pour agression sexuelle. Cette décision met fin à un bras de fer qui opposait le réseau social détenu par News Corp. aux procureurs généraux (attorneys) de huit Etats américains.

MySpace avait refusé de divulguer ces données, arguant que la loi le lui interdisait. Sous la pression, le site Internet et les procureurs sont tombés d'accord sur un moyen « légal » de révéler ces informations. Ces données devraient être utilisées dans le cadre d'enquêtes, de procédures de libération conditionnelle ou de mise à l'épreuve, a indiqué Mike Angus, juriste chez Fox Interactive (News Corp.), lundi 21 mai 2007.

Par ailleurs, MySpace utilise, depuis peu, une base répertoriant les délinquants sexuels fichés pour contrôler et filtrer les profils de ses utilisateurs. Sur plus de 135 millions de membres enregistrés à travers le monde, près de 7000 profils auraient été identifiés comme suspects avant d'être supprimés.
Modifié le 20/09/2018 à 15h51
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro : une plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants - Avis 2020
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
Xbox Series X : nos impressions après trois semaines de test
Forfait 4G : Sosh revient à la charge avec son forfait 80 Go à 14,99€
Bon plan CyberGhost : le VPN fait chuter les prix ce week-end
Rogue, le jeu de 1980 et père des « rogue-likes », est désormais disponible sur Steam
scroll top