Google : analyser le comportement des joueurs ?

20 septembre 2018 à 14h28
0
Une nouvelle demande de brevet, déposée par Google le mois derniers aux Etats-Unis et en Europe, relance la controverse d'un Google « Big Brother ». Evoqué de façon alarmiste par le Guardian dans son édition du 12 mai, ce brevet concerne la mise au point d'un dispositif qui permettrait d'établir le profil psychologique d'un internaute en fonction des actions qu'il accomplit dans un jeu ou univers en ligne tel que World Of WarCraft ou Second Life.

En analysant ses échanges avec les autres protagonistes de l'aventure, ses actions ou son attitude, il serait possible d'établir le profil psychologique d'un joueur sans interférer avec l'expérience de ce dernier, suppose Google dans cette demande de brevets. La firme pourrait ensuite exploiter ces informations pour faire correspondre les publicités qu'elle affiche aux caractéristiques du joueur. Pour simplifier, on pourrait par exemple imaginer qu'un joueur qui passe son temps à discuter avec les autres fera une parfaite cible pour des réclames relatives à la téléphonie ou à la messagerie, ou qu'un joueur qui joue pendant plusieurs heures d'affilée se voie proposer des publicités pour de la nourriture ou de la boisson.

Le dépôt de cette demande de brevets fait suite à l'acquisition, fin mars 2007, de la société Adscape Media, spécialisée dans le développement de technologies visant à afficher des publicités multimédia ciblées dans les Jeux Vidéo ou les univers 3D, à l'aide d'une plateforme permettant de mesurer l'efficacité des réclames. Faut-il pour autant imaginer que Google se prépare à traquer les moindres faits et gestes des adeptes du jeu en ligne ?

Jeux vidéo et publicité sont deux univers qui font déjà bon ménage et qui, de l'avis des analystes, n'ont pas fini de se rapprocher, que cela plaise ou non aux joueurs. Toutefois, la technique envisagée par Google lui vaudrait la vindicte des défenseurs de la vie privée si elle était mise en application. Il serait effectivement très simple et sans doute particulièrement tentant de croiser les données recueillies à l'aide de cette technologie aux informations déposées par le joueur lors de son inscription, rompant ainsi l'anonymat des statistiques.

Interrogé par le Guardian, Google précise d'ailleurs qu'il n'utilise pas à l'heure actuelle de technologie de ce type et ne compte pas en employer dans un avenir proche. Le moteur de recherche explique que de nombreux brevets sont déposés, afin de protéger les éventuels projets futurs de la firme, mais qu'ils ne donnent pas forcément lieu à une application concrète.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Adobe : livres et journaux numérisés via PDF
Le Spam exploite le format PDF pour se propager
Adobe : Le SPAM PDF n'est pas une menace
Yahoo teste la publicité dans les PDF d'Adobe
Le format PDF 1.7 devient une norme ISO
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page