YouTube et la Thaïlande enterrent la hache de guerre

11 mai 2007 à 12h05
0
00474662-photo-youtube-google.jpg
La Thaïlande et Google, propriétaire de YouTube, optent pour le compromis. En avril dernier, le régime en place a décidé de bloquer totalement la plate-forme de partage de vidéos, au motif que des contenus portant atteinte à l'honneur de Bhumibol Adulyadej, roi de Thaïlande, y étaient hébergés. Dans un premier temps, Google a refusé de supprimer les vidéos concernées. Par la suite, sous la menace d'une action en justice, le groupe a négocié et tenté d'obtenir la levée du blocage.

Dans une lettre adressée aux autorités locales, la société Internet américaine a témoigné de son respect pour le monarque, la loi et les traditions du pays. Google a également invité la Thaïlande à conclure au plus vite un accord pour en finir avec la controverse. Interrogé vendredi par l'Associated Press, un porte-parole du ministère thaïlandais des technologies de l'information et de la communication, a confirmé. Avant de préciser : « Nous avons décidé de ne pas poursuivre Goggle, car le groupe Internet a décidé de coopérer en supprimant 12 vidéos clips du site YouTube ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Red Hat séduit IBM et ses serveurs centraux
  A Vampyre Story  affiche Mona De Lafitte
N81 et N82 : Rumeurs sur deux nouveaux Nokia
  Medieval II : Kingdoms  sort l'artillerie lourde
AMD licencie 430 personnes dans le monde
Publicis réorganise ses services marketing numériques
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Insolite : de l'USB pour illuminer son bureau
TV P2P : Joost lève 45 millions de dollars
Résultats financiers : bon trimestre pour NVIDIA
Haut de page