La Malaisie attribue ses licences WiMax

16 mars 2007 à 16h30
0
00471154-photo.jpg
Pays d'Asie du Sud-Est (un des tigres) de 25 millions d'habitants, la Malaisie a désigné vendredi ses 4 opérateurs WiMax (sur 17 candidats, dont Maxis et DiGi, écartés). Bizsurf (YTL Group), MIB Comm et Asiaspace Dotcom pour la Malaisie péninsulaire, Redtone-CNX Broadband pour la Malaisie orientale (nord de Bornéo), se sont vu attribuer une licence par l'autorité de régulation, la Malaysian Communications and Multimedia Commission (MCMC).

Les opérateurs sélectionnés devraient investir plus de 85,7 millions de dollars lors des trois premières années de fonctionnement du WiMax (Worldwide Interoperability for Microwave Access) dans le pays (dans la bande de fréquences 2,5 Ghz). « Fin 2007, les gagnants devront être en mesure de proposer à 25% de la population un accès sans fil à au moins 1 Mbps, et ce pour un prix raisonnable. A la fin des trois ans, cette proportion devrait atteindre 40% de la population », a précisé la MCMC, dans un communiqué daté du 16 mars 2007.

En s'appuyant sur différentes technologies, WiMax, 3G, HSDPA, mais également la fibre optique (FTTH), le gouvernement malaisien entend assurer la couverture haut débit (Internet fixe et mobile, voix et données) de 75% des foyers du pays d'ici à 2010.
Modifié le 20/09/2018 à 15h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les acteurs de la téléphonie mobile désertent le salon high-tech de Hanovre
Insolite : un Rolleiflex numérique miniature
Le mode infiltration de  Two Worlds  en images
Toshiba place 8 Go dans un disque de 0,85 pouce
Cyberlink améliore le MediaCenter de Vista
Pioneer Avic-HD3BT : 1er GPS auto avec monuments 3D
Pioneer Avic-HD3BT : 1er navigateur GPS avec modélisation de 500 monuments en 3D
Rififi chez Sarenza.com
Magellan, Sanyo et Medion : leurs nouveaux GPS autonomes
Navteq se lance dans la navigation GPS en 3D
Haut de page