Starzik: 'nos clients sont conscients de leurs droits'

Rencontre avec Jérôme Giachino, PDG de Starzik, une société grenobloise fondée en 2004 qui prend le parti de proposer à l'internaute une partie de son catalogue sous forme de fichiers dépourvus de protections numériques contre la copie. Si dans ce domaine, certains comme FnacMusic ou VirginMega se cantonnent au MP3, Starzik laisse le choix du format au consommateur : les morceaux sont disponibles en MP3, mais également en AAC, en OGG Vorbis ou en FLAC, un codec de compression audio sans pertes. Depuis peu, Starzik propose également une boutique en ligne aux artistes indépendants qui souhaitent commercialiser directement leurs productions. Moyennant un abonnement de 29,90 euros par an, ils disposent d'un espace dédié sur le site MyStarzikShop, qui leur reverse environ 50% des ventes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Facebook confond Bitche et
Une loi à New York force des FAI à proposer un abonnement à moins de 15$ aux familles à faibles revenus
Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Haut de page