La plupart des GPS autonomes interdits de vente en Suisse

01 juin 2018 à 15h36
0
00442326-photo-suisse-gps-interdits-image-yournav-com.jpg
(c) image Yournav.com
Faisant suite à la récente loi interdisant l'utilisation d'avertisseurs de radars logiciels en Suisse, ce sont désormais la majorité des GPS autonomes qui n'ont plus le droit d'être commercialisés sur ce territoire, le temps que leur constructeur trouvent une solution pour désactiver par défaut l'utilisation de tels logiciels.

L'autorité des routes suisses baptisée Astra a donc publié le 10 janvier dernier - date de mise en vigueur de la loi - un document indiquant quelles sont les actions qui restent légales et celles qui sont désormais interdites, à savoir l'utilisation de tout avertisseur logiciel ou physique permettant d'empêcher le fonctionnement normal d'un radar. De même, le gouvernement Suisse a déjà envoyé aux différentes boutiques qui commercialisent des GPS autonomes une lettre les informant d'une liste de terminaux désormais interdits à la vente. Dans cette liste, il est possible de noter la présence de , Mio, Navman, Medion, Route 66, Packard Bell, Sony ou Viamichelin.

En effet, ces GPS autonomes ou logiciels de navigation GPS associés permettant tous en standard de créer des alertes de proximité lors de la rencontre d'un radar fixe et/ou mobile. Contacté par le webzine Yournav.com, a pris acte de cette décision en précisant que « nous sommes au courant de l'avis de l'office fédéral du département des routes (ASTRA) à propos des systèmes de navigation GPS et des radars. Cependant, TomTom développe tous ses produits et services pour avoir une facilité d'utilisation et de sécurité et nous croyons que notre système d'alerte de détection de radars améliore la sécurité de son utilisateur sur les routes en Suisse. Nous croyons que notre service d'alerte logiciel de radar est totalement légal, aussi bien à l'utilisation qu'à la vente. Néanmoins, étant donné les circonstances, nous travaillons avec ASTRA pour comprendre pleinement leur point de vue sur la legislation en vigueur ».

A noter que si les étrangers passant en Suisse peuvent toujours utiliser leur propre système de navigation GPS - avec ou sans fonction d'alerte logicielle de radars -, la constitution d'une telle base de données en Suisse est désormais interdite. Dans un proche avenir, le temps que les listes existantes de radars deviennent obsolètes, il sera donc impossible d'utiliser des avertisseurs logiciels ou physiques de radars dans ce pays. Reste à savoir si une telle décision sera également prochainement prise dans un autre pays européen.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

business intelligence 2.0 : Cognos acquiert Celequest
Bientôt un addon pour  Neverwinter Nights 2  ?
  Alpine Ski Racing 2007  pour le 9 février
Graveurs DVD : Liteon passe au Serial-ATA
VA1703wb: ViewSonic complète sa gamme de LCD 16:10
AMD baisse les prix de ses processeurs Athlon 64 X2
Wal-Mart envisagerait d'arrêter la vente de GPS autonomes
Zune : Sony et Universal disent non au partage WiFi
  Berlin 1943  est gold : images et vidéo
Motorola réduit ses effectifs de 5%
Haut de page